[HS] Le topic écolo


  • Admin

    Y’a des attitudes qui me dépassent. Ma collègue de bureau me demande si je pouvais débarrasser le bureau d’une poignée de cartons empilés derrière moi. Je lui dit que oui, j’irai les amener dans une poubelle à carton, poubelle de couleur jaune) dans la journée. Elle me dit que le responsable des services techniques a remis un bac à côté de l’entrée du bâtiment et que je pouvais y mettre mes cartons. Je lui dis qu’il me semble que c’est un bac pour les déchets non recyclables, puisqu’elle a un couvercle violet et que j’irai mettre mes cartons dans le bon bac, même si pour ça il me faut faire 200m à pieds, ce qui va me prendre au moins 2 min. Elle me réponds, non mais ne t’embête pas, moi je mets tout dans ce bac violet, s’ils veulent qu’on trie ils n’ont qu’à nous fournir les bacs qu’il faut. Ellen’a pas tord, mais dans l’absolu le tri sélectif c’est quand même autrement plus important pour la planète que de se la jouer princesse qui ne veut pas faire 200m à pieds.
    Ca fait je ne sais combien de décennies qu’on nous parle de pollution et qu’il faut faire attention, mais comme d’hab’ si tout le travail à fournir ne nous est pas prémâché il y a des gens pour s’en foutre. Ca me dépasse cette mentalité.



  • C’est le propre de l’humain. Tout le monde dit ce qu’il faut faire mais personne n’est prêt à pratiquer


  • Admin

    @Heureuse8 paradoxalement le propre de l’humain n’est pas très propre. :blase:



  • Encore une aberration écologique et incohérence de la mondialisation…

    J’oyais aux infos que les chinois sont de gros consommateurs de bois de chêne français depuis que la déforestation a fait rage chez eux, d’où grosse pénurie.

    Pas de soucis pour nos forêts qui prospèrent bien, la France est le 4e pays d’Europe le mieux boisé. Avec l’abandon des cultures, elle gagne des milliers d’hectares chaque année.

    Le schisme est que ce bois est transporté en Chine pour être transformé (en parquet par exemple)… et qu’il retourne en France pour y être vendu.

    Bilan > des aller-retour en porte-containers bien polluants sur la moitié du globe. De plus, ils parviennent à la vendre moins cher que si le bois était transformé en France. Logique, la main d’œuvre des chinois est réduite à misère. Par conséquent, les industriels locaux du bois voient leur carnet de commande réduit à écorce de chagrin.


  • Admin

    :lecid:



  • Et c’est pas le seul cas où des produits font des zig-zags de pays en pays pour y être assemblés. Une pièce dans chaque pays pour exagérer à peine. Faut bien optimiser les coûts de fabrication, les impacts écologiques on s’en occupera après le déluge.



  • S’il n’y avait que le bois qui fait l’aller retour…



  • Gourage de topic, skusez moha.



  • :t_t: