Ukraine & Russie



  • Je vous propose un nouveau sujet concernant l’Ukraine et la Russie, pour parler du conflit en cours mais aussi de la politique Poutinienne. Pour ce faire, commençons par un article sur les attentats russes de 1999:

    0_1465810222534_6524798-le-crime-qui-a-fait-poutine.jpg Attentat dans un immeuble d’habitation à Moscou en sept 1999.

    LE CRIME QUI A FAIT POUTINE : ATTENTATS SOUS FAUX DRAPEAU

    Les attentats de 1999 en Russie attribués aux rebelles tchétchènes ont été utilisés par le Kremlin de Boris Eltsine pour justifier le déclenchement d’une seconde guerre meurtrière contre la Tchétchénie. Ils ont aussi joué un rôle majeur dans l’ascension de Vladimir Poutine, alors inconnu, qui a succédé au président pour ne plus quitter le pouvoir depuis.

    Peu de temps avant, des attentats sont annoncés par la presse. En juin 1999, deux journalistes occidentaux annoncèrent qu’un acte de « terrorisme d’État » était sur le point de se produire en Russie. En juillet, le journaliste russe Alexandre Jilin prévenait à son tour que des attentats allaient avoir lieu à Moscou, le but étant de neutraliser politiquement les opposants à Eltsine. (4)

    Le 9 septembre, jour de la première explosion à Moscou, un député de la Douma, Constantin Borovoï, était informé que la ville allait être victime d’un acte terroriste. Il en informe le FSB qui ignore son information.

    Les premières explosions vont tout de suite faire naître des soupçons dans l’opposition sur l’implication du FSB. Et cette méfiance va grandir après les incidents de Riazan.

    L’exemple de Riazan est révélateur de l’implication du FSB. Le 22 septembre 1999 au matin, la police découvre trois sacs de cent livres de poudre blanche dans le sous-sol. Les détonateurs sont désamorcés par la police qui déclare qu’il s’agit d’hexogène, le même explosif utilisés pour les autres attentats. Or l’hexogène est un explosif que l’on trouve uniquement dans les stocks militaires russes !

    La voiture suspecte est retrouvée ainsi que les deux suspects vus sur le lieux : La voiture et les hommes sont du FSB. Le Kremlin félicite la police pour cette efficace lutte anti-terrorisme. Mais le surlendemain, le chef du FSB annonce que toute l’affaire n’était qu’un « exercice » de ses services pour tester l’état de préparation du pays. Les sacs contenant officiellement du sucre, le détonateur étant un faux.

    Les autorités russes vont désigner les Tchétchènes comme coupable et ensuite contrecarrer toutes les tentatives d’investigation sur les commanditaires et les causes de ces violences. Quelques procès auront cependant lieu mais à huis clos, l’audience et les verdicts restant secrets.

    Une commission indépendante menée par Kovalev se met en place. L’un de ses membres importants, le député libéral Sergueï Ioutchenkov, est abattu en avril 2003, tandis qu’un autre, le journaliste d’investigation Iouri Chtchekochikhin, est empoisonné en juillet de cette même année. Suite à ces meurtres, la commission interrompt son travail.

    Mais de nombreuses personnalités russes continuent à douter de la version officielle. Par exemple, le général russe, et ancien candidat à l’élection présidentielle, Alexandre Lebed accuse le Kremlin d’avoir orchestré les attentats. (5)

    La seconde guerre de Tchétchénie commence, plus violente encore que la première. Poutine annonce qu’il faudra « buter les terroristes jusque dans les chiottes ». Or Vladimir Poutine, secrétaire du Conseil de sécurité, était le chef du FSB jusqu’en août, soit un mois avant les attentats. Donc si le FSB a préparé les attentats, c’est Poutine qui en est le responsable.

    L’inconnu Poutine devient indispensable à Eltsine. Reconnaissant des “services” rendus, le président nomme Poutine numéro deux du régime avant qu’il ne devienne président à son tour…

    Les attentats russes de 1999, et les massacres en Tchétchénie qui vont suivre, sont les crimes qui vont permettre l’accession de Poutine au plus haut niveau de pouvoir russe. Un beau travail sous “faux drapeau” digne de l’ancien directeur du KGB.

    -----------------------------------------------------------------

    Sources :
    (1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Attentats_en_Russie_en_1999
    (2) http://www.geopolintel.fr/article236.html
    (3) http://bibliobs.nouvelobs.com/en-partenariat-avec-books/20131011.OBS0834/le-crime-qui-a-fait-poutine.html
    (4) http://www.books.fr/le-crime-qui-a-fait-poutine/
    (5) http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/dossiers/tchetchenie/tchetchenie4.html
    (6) John Dunlop, “Storm in Moscow”: http://www.reteccp.org/primepage/2014/caucaso14/Dunlopstorm.pdf
    (7) http://www.independent.co.uk/news/world/europe/putin-set-to-win-despite-suspicions-about-bombs-282685.html
    (8) http://www.independent.co.uk/news/world/europe/russian-intelligence-produces-apartment-bombing-evidence-282690.html



  • Et le mec est adulé par la fachosphère et les complotistes de tout bords. C’est incompréhensible quand on voit comme ce type est un pourri de chez pourri.



  • Ce que tu ne précise pas, c’est que simultanément à ces attentats meurtriers, les islamistes tchetchènes prennent d’assaut le Daguestan voisin, obligeant l’armée russe à intervenir et à les repousser, une agression qui constitue le véritable point de départ de la seconde guerre de tchetchénie.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Invasion_du_Daghestan_(1999)
    L’info figure également dans un des liens que tu as cité.

    La tchetchénie est influencée par le wahhabisme depuis les années 80, en 1997 les islamistes du daguestan commencent à rejoindre la tchetchenie, et concernant les attentats de 1999, il y’a eu des arrestations.
    Toujours en reprenant les sources que tu viens de citer, sur la page wikipedia des attentats;

    Atchimez Gotchiaïev (s’écrit également Atchemez Gotchiaiev), un agent immobilier originaire de Karatchaïévo-Tcherkessie, ayant loué les sous-sols des immeubles qui ont été frappés ou ont été découvertes des charges explosives3, considéré comme le chef de la cellule terroriste, est toujours en fuite tandis que des membres de son groupe sont tués par les forces de sécurité russe en 2006 4. En 2002, celui-ci aurait déclaré avoir agi sur les conseils d’un homme qu’il estime être un agent du FSB.

    Réthorique typique des islamistes des années 90. Comme avec le FIS en Algérie; Accuser le pouvoir en place de l’intégralité des exactions dès que c’est possible, et une fois pris la main dans le sac, prétendre avoir été “manipulé” par des éléments des services secrets.
    Une stratégie qui peut fonctionner dans un pays musulman, mais pas dans une Russie chrétienne ou le capital sympathie pour les islamistes tchetchènes est de zéro.
    En réalité, les attentats de 1999 s’inscrivent dans la continuité d’une campagne de terrorisme ayant commencé bien plus tôt:

    • 26 mai 1994, prise d’otages d’écoliers à Mineralnye Vody.
    • 29 juillet 1994, prise d’otages des voyageurs à Mineralnye Vody.
    • Juin 1995, un commando de Bassaïev s’empare de l’hôpital et de la maternité à Boudionnovsk, 150 morts.
    • 16 novembre 1996, explosion de bombes dans une maison à Kaspijsk, 69 morts
    • 19 mars 1999, explosion de bombes dans un marché central de Vladikavkaz, 64 morts
    • 4 septembre 1999, explosion de bombes dans une maison à Bujnaksk, 62 morts
    • 16 septembre 1999, explosion de bombes dans une maison à Volgodonsk, 18 morts
    • Prise d’otage par un commando tchétchène au Théâtre de Moscou (octobre 2002). Ces terroristes portaient des ceintures d’explosifs. Les services spéciaux russes ont usé d’un gaz dangereux. Le commando a été totalement éliminé, peut-être parce qu’il était infiltré, selon un « informateur anonyme du FSB »9. Bilan : 128 morts parmi les otages, 41 parmi les terroristes.
    • 5 décembre 2003 explosion de bombes dans le train à Kislovodsk, 42 morts
    • Attentat du métro de Moscou, attribué aux Tchétchènes (février 2004). Bilan : 40 morts.
    • Prise d’otages de Beslan, en Ossétie du Nord-Alanie (septembre 2004). De nombreux enfants assassinés par le commando terroriste tchétchène.
    • Opération contre des bâtiments des forces de l’ordre à Naltchik (Kabardino-Balkarie), revendiquée par Chamil Bassaïev (13 octobre 2005). Bilan : 137 morts dont 92 assaillants.


  • @Jake-Karsher a dit dans Ukraine & Russie :

    Ce que tu ne précise pas, c’est que simultanément à ces attentats meurtriers, les islamistes tchetchènes prennent d’assaut le Daguestan voisin, obligeant l’armée russe à intervenir et à les repousser, une agression qui constitue le véritable point de départ de la seconde guerre de Tchétchénie.

    Je suis content que tu reconnaisses les massacres organisés par Poutine pour arriver au pouvoir. C’est un point de départ pour la discussion.

    Tu as lu mes sources mais pas toutes car on parle longuement du piège tendu par les Russes aux Tchétchènes pour les pousser à envahir le Dagestan. J’en parlerai avec plus de détails dans un prochain article.

    Atchimez Gotchiaïev… considéré comme le chef de la cellule terroriste, est toujours en fuite… En 2002, celui-ci aurait déclaré avoir agi sur les conseils d’un homme qu’il estime être un agent du FSB.

    Le 24 septembre 2011. Poutine tient un discours extrêmement belliqueux sur la Tchétchénie responsable des horreurs. Dans le même temps est diffusée la liste des dix auteurs fuyards dont curieusement aucun n’est tchétchène! Cinq sont même russes, originaires de la république des Karatchaï-Tcherkesses, comme Atchimez Gotchiaïev! (2)

    Mais ces dix accusés ne sont pas les vrais responsables comme John Dunlop va le révéler dans son livre consacré à l’affaire :

    “…Mikhaïl Trepachkine, un ancien lieutenant-colonel du FSB… révèle que les attentats n’ont pas été commis par Gochiyaev, mais par Vladimir Romanovitch, un agent du FSB qui aurait été tué dans un accident de voiture à Chypre en 2003. En novembre 2003… celui-ci fut arrêté sur la base de fausses accusations de détention illégale de munitions. Brièvement libéré en 2005, il fut bientôt arrêté de nouveau et détenu jusqu’en 2007.”(1)

    0_1465890959987_trepashkin.jpg Mikhaïl Trepachkine derrière les barreaux.

    Sources:
    (1) http://www.books.fr/le-crime-qui-a-fait-poutine/
    (2) http://www.geopolintel.fr/article236.html



  • @Ganesh a dit dans Ukraine & Russie :

    Je suis content que tu reconnaisses les massacres organisés par Poutine pour arriver au pouvoir. C’est un point de départ pour la discussion.

    Si c’est la conclusion que tu tires de ma réponse, je me demande si tu l’as lue.

    Tu as lu mes sources mais pas toutes car on parle longuement du piège tendu par les Russes aux Tchétchènes pour les pousser à envahir le Dagestan. J’en parlerai avec plus de détails dans un prochain article.

    Comme je l’ai dit. C’est toujours la même antienne avec les islamistes, jamais responsables et agissant de leur propre chef, toujours manipulés et “poussés à”.
    Ca en devient ridicule, on croirait lire un mauvais article d’Egalité & Réconciliation.

    Atchimez Gotchiaïev… considéré comme le chef de la cellule terroriste, est toujours en fuite… En 2002, celui-ci aurait déclaré avoir agi sur les conseils d’un homme qu’il estime être un agent du FSB.

    Le 24 septembre 2011. Poutine tient un discours extrêmement belliqueux sur la Tchétchénie responsable des horreurs. Dans le même temps est diffusée la liste des dix auteurs fuyards dont curieusement aucun n’est tchétchène! Cinq sont même russes, originaires de la république des Karatchaï-Tcherkesses, comme Atchimez Gotchiaïev! (2)

    Pour les islamistes, les affiliations territoriales ne comptent pas. En Syrie on voit des tueurs de 80 nationalités différentes égorger du kouffar et d’autres musulmans qui auraient le tort de ne pas être a 100 % d’ accord avec eux.
    On se demande comment Poutine tiendrait des discours belliqueux sur la tchetchénie dans son ensemble puisqu’elle est dirigée depuis 2007 par Kadyrov, pro-fédéral et allié du Kremlin. Il serait plus juste que dire qu’il réitère la détermination de l’Etat Russe a traquer et punir les terroristes tchetchènes qui ensanglantent son pays, ce qui est non seulement son droit mais également son devoir.



  • @Jake-Karsher a dit dans Ukraine & Russie :

    On se demande comment Poutine tiendrait des discours belliqueux sur la tchetchénie dans son ensemble puisqu’elle est dirigée depuis 2007 par Kadyrov, pro-fédéral et allié du Kremlin. Il serait plus juste que dire qu’il réitère la détermination de l’Etat Russe a traquer et punir les terroristes tchetchènes qui ensanglantent son pays, ce qui est non seulement son droit mais également son devoir.

    En 1999, la Tchétchénie est un état démocratique qui subit une seconde invasion russe. Ce n’est que quelques années plus tard que le Mollah Kadyrov est désigné par Moscou comme régent fantoche.

    En 1999, après avoir organisé des attentats meurtriers sur sa propre population, Poutine a le culot d’annoncer qu’il va aller “buter les terroristes jusque dans les chiottes”. Mais c’est tout le pays qui va en pâtir. Lors de cette guerre, les Russes vont avoir un recours systématiques aux viols, pillages, extorsions de fond, tortures, disparitions forcées, exécutions sommaires sur l’ensemble de la population.

    Les ONG, qui parleront de crimes contre l’humanité (2), chiffrent le nombre de victimes entre 100.000 et 300.000 personnes. Cela représente entre 10% et 27% de la population de la petite république (1.100.000 habitants). (1) Aujourd’hui, alors que les horreurs se poursuivent, 20% des Tchétchènes n’osent toujours pas rentrer au pays!

    Est-ce que tu te rends compte de l’importance des massacres perpétrés? La Russie n’était pas là pour mettre la main sur les groupes d’islamistes responsables des attentats. L’armée ruse était sur place pour écraser un état, raser un pays et massacrer une population. Et cela parce que les Tchétchènes avaient encore une fois oser braver Moscou.

    Sources:
    (1) http://www.liberation.fr/planete/2009/04/16/la-russie-annonce-la-fin-de-la-guerre-en-tchetchenie_553107
    (2) https://www.fidh.org/IMG/pdf/tch2410.pdf



  • Le complotisme russe n’a décidément pas de limite. Extrait de l’article (2):

    "… que faisaient des Ukrainiens, arrêtés pourtant pour port d’arme prohibée, au milieu de supporters rassemblés avant la rencontre entre la Russie et la Slovaquie? "

    Commentaires sous l’article (2):

    “Ils sont là pour attiser les violences dans le but de discréditer les Russes, pour disqualifier la Russie de la compétition et de mettre les doutes sur la coupe du monde 2018.”

    “Les Ukrainien ont perdu le Donbass et la Crimée alors ils se vengent en essayant de salir la grande Russie”

    Source:
    (1) Vidéo des infiltrés ukrainiens se faisant passer pour des hooligans russes:


    (2) https://fr.sputniknews.com/international/201606151025841821-supporters-russes-ukrainiens-lille-france-euro-football/



  • La Tchetchénie n’a jamais été une démocratie, et encore moins un état. Il s’agit d’une république faisant partie intégrante de la Fédération de Russie, au même titre que la Crimée, ou qu’un des nombreux Oblasts qui composent le pays.

    La campagne de tchetchénie a été une guerre sale, comme la majorité des guerres asymétriques opposant un ou plusieurs groupes terroristes a une armée régulière puissante. Aux bombardements se sont succédés les soldats et civils russes égorgés. Le souci est que l’occident n’a voulu voir qu’un seul coté de l’histoire; Les ONGs atlantistes, dont Poutine a récemment réduit la marge de manoeuvre, sont des vecteurs de la désinformation et l’hystérie anti-russe, laquelle n’a pas commencé avec la crise Ukrainienne, loin de la.

    Ce sont d’ailleurs les mêmes ONGs qui ont affirmé en 2013 qu’Assad a gazé des civils, s’alignant sur le discours des faucons américains à la recherche d’un prétexte pour intervenir en Syrie, alors que toutes les preuves démontraient qu’il s’agissait là du fait d’Al-Nosta et affiliés.



  • @Jake-Karsher a dit dans Ukraine & Russie :

    La Tchetchénie n’a jamais été une démocratie, et encore moins un état. Il s’agit d’une république faisant partie intégrante de la Fédération de Russie, au même titre que la Crimée, ou qu’un des nombreux Oblasts qui composent le pays.

    C’est du révisionnisme historique ! C’est totalement faux. La Russie commence à annexé cette région au début du 19ème siècle. La résistance à cette première invasion va durer 60 ans ! C’est comme si tu affirmais que l’Algérie a toujours été française.

    Sous le régime soviétique, les Tchétchènes constituèrent une structure administrative distincte, la “Région AUTONOME de Tchétchénie” qui deviendra en 1936 la “République socialiste soviétique AUTONOME de Tchétchénie-Ingouchie”. Deux titres qui montrent bien la spécificité de ces pays annexés.

    Durant la seconde guerre, les Tchétchènes, comme la plupart des républiques caucasiennes combattront contre l’URSS dans l’espoir de redevenir indépendant. Encore un exemple de leur volonté d’indépendance. Suite à cela, 1/3 de la population est déportée en Sibérie!

    En 1991, l’URSS qui liait de nombreux pays sous la coupe de l’armée soviétique disparaît. Plus rien ne relie officiellement la république autonome à Moscou. La Tchétchénie déclare son indépendance et refuse d’adhérer à la nouvelle Fédération de Russie que Moscou veut constituer sur les ruines de l’URSS.

    Moscou ne supporte pas cet affront et lance la première guerre de Tchétchénie… puis la seconde pour venger leur défaite lors de la première guerre.

    Les Tchétchènes ne sont pas et ne seront jamais russes. Ils n’ont pas la même histoire, pas la même culture, pas la même langue, pas le même alphabet, pas la même religion…

    La campagne de tchetchénie a été une guerre sale, comme la majorité des guerres asymétriques opposant un ou plusieurs groupes terroristes a une armée régulière puissante. Aux bombardements se sont succédés les soldats et civils russes égorgés. Le souci est que l’occident n’a voulu voir qu’un seul coté de l’histoire; Les ONGs atlantistes, dont Poutine a récemment réduit la marge de manoeuvre, sont des vecteurs de la désinformation et l’hystérie anti-russe, laquelle n’a pas commencé avec la crise Ukrainienne, loin de la.

    Comment peux-tu dire des énormités pareilles ?

    Il faut rappeler que les USA ont soutenus Elstine lors de la première guerre, notamment en rééchelonnant sa dette. L’idée d’un complot américain a du plomb dans l’aile.

    Les OGNs auraient inventés les témoignages des victimes, les journalistes russes qui ont relatés le conflit ont mentis ? Les mères des soldats russes ont imaginés leurs enfants morts ou les horreurs perpétrées par eux ? La CIA auraient cachés jusqu’à aujourd’hui les 100 à 300 mille morts?

    La réalité c’est que la Russie a lancé sa guerre sans penser que l’histoire avançait, que la démocratie, les droits de l’homme ou la justice existaient. Pour les Russes, les morts civils sont des dégâts collatéraux qui ne valent pas tripette. C’est là le complet paradoxe, la Tchétchénie est censée avoir toujours été russe mais on extermine sa population comme s’il s’agissait de macaques indigènes.



  • Malgré ton animosité vis à vis de la Russie, tu comprends décidément très mal ce pays. Il s’agit d’un Etat fédéral, donc par définition, réunissant sous une même bannière des populations diverses, lesquelles conservent une certaine indépendance.
    Oblasts, Républiques, peu importe le nom de ces entités territoriales et administratives, elles constituent une pièce du plus grand ensemble qu’est la Russie.

    Il faut d’ailleurs être bien naïf pour penser que les nations ne se sont pas faites par la guerre et les conquêtes, a une époque ou le droit international n’existait pas. Il n’est pas pour autant possible ou souhaitable de revenir sur un fait établi il y’a deux siècles.
    Je t’apprends peut-être quelque chose en disant que même aujourd’hui, le fort écrase le faible lorsqu’il est en mesure de le faire, sans que les fameuses instances internationales et autres ONG ne fassent quoi que ce soit de significatif. Palestine, Irak, Tibet, etc… Celui qui marque l’histoire et établit un fait accompli est celui qui fait valoir ses droits, par la force, la ruse, la puissance économique ou que-sais-je.
    Et sinon, tu confirme que la Tchetchénie n’a jamais été un Etat. Je ne parle pas d’une région autonome, d’une démocratie, ou autre mot apparenté, mais bel et bien d’un Etat, avec tous les attributs de souveraineté que cela implique.

    Tu ne comprends pas non plus les enjeux géopolitiques du silence des USA lors de la première guerre de Tchétchénie, et par contraste, de leur animosité vis à vis de tout ce que peut représenter ou faire Vladimir Poutine.
    La chute de l’URSS s’accompagne d’un processus de prise de pouvoir des oligarques sur une république russe naissant des cendres de l’Union Soviétique, oligarques bien souvent atlantistes, liés aux réseaux de la finance. Pourquoi pense-tu qu’il y’a eu un tel tapage avec l’affaire Mikhail Khodorkovski ? Tout simplement car sa présence à la tête de Ioukos arrangeait les américains avec qui il a signé de juteux contrats. Ce n’est pas par humanisme que la Maison-Blanche s’est interessée à son cas depuis tant d’années.
    A contrario, Poutine prend le contre-pied de toutes les alliances d’Elstine et cherche à restaurer la grandeur Russe. Economiquement en mettant la main sur la banque centrale; en se constituant des réserves d’or pour étayer le rouble. Militairement en continuant à moderniser son armée. Diplomatiquement en se rapprochant des nations non-alignées. Programme peu réjouissant aux yeux des USA, qui fait feu de tout bois pour discréditer notre bonhomme. Tchetchénie, droits des homosexuels, Ukraine…
    La Tchetchénie est un cas d’école de propagande nouvelle génération, avec des ONG et médias qui mettent l’accent sur les dégâts et morts causés par les russes mais ne disent pas un mot des exactions tchétchènes, faisant passer Poutine pour un mec qui a décidé, le matin au petit déjeuner, de tuer des civils tchetchènes pour son plaisir personnel, alors que la région est un nid d’islamistes depuis plusieurs décennies déjà, et que des milliers de russes, civils ou soldats, sont morts du fait de ces groupes terroristes se réclamant d’une idéologie étrangère, rétrograde et conquérante.


  • Banni

    Ganesh tu ne sais pas faire de l’intox. T’es trop nul. Va vénérer tes maîtres maçonnique et laisse nous tranquille.

    Toute sa vie à défendre la maçonnerie, l’otan, l’occident et ces guerres… à nous faire le perroquet des médias occidentaux dans la poche de milliardaire… donc vendu et non libre… (les terroristes, les complots n’existent pas etc) et dénigrer russe … t’es trop nul

    Ca dégoute de débattre avec toi. Tu désinformes les gens à toi tout seul. Plus mauvaise foi tu meurs


  • Banni

    On va me rétorquer que je fais de l’attaque personnel. Mais je ne mens pas. Lui même nous signale sa démarche dans ces anciens messages.

    Pourquoi persistent-ils à soi disant dénoncer russe ou aller dans le même sens que les médias corrompu affiliés à des milliardaires qui ne cessent de désinformer les peuples ?

    Pourquoi ne jamais dénoncer les guerres de l’occident en Asie. Leur intervention militaire en Afrique ? Leur guerre au moyen orient ?

    Je ne fais que mettre en avant les démarches si évidente d’un troll qui nuit au forum et au débat.


  • Team

    @marumaro Ce sont effectivement des attaques personnelles, et ça ne fait pas avancer la discussion. Tu as le droit de ne pas apprécier Ganesh, mais personne n’a besoin de te voir régler tes comptes publiquement avec lui.


  • Team

    C’est vrai que la Russie de Poutine est un modèle dans la lutte contre la corruption et la manipulation des médias…



  • @marumaro a dit dans Ukraine & Russie :

    Ganesh tu sais pas faire de l’intox. T’es trop nul. Va vénérer tes maîtres maçonnique et laisse nous tranquille.

    Zut, le maître judéo-maçonnique que je suis est découvert. Marumaro, tu es trop fort!

    Toute sa vie à défendre la maçonnerie, l’otan, l’occident et ces guerres… à nous faire le perroquet des médias occidentaux dans la poche de milliardaire… donc vendu et non libre… (les terroristes, les complots n’existent pas etc) et dénigrer russe … t’es trop nul

    Ouais, trop nul lol. Mdr!



  • @marumaro a dit dans Ukraine & Russie :

    Pourquoi ne jamais dénoncer les guerres de l’occident en Asie. Leur intervention militaire en Afrique ? Leur guerre au moyen orient?

    Hihi! On voit bien que tu ne me connais pas. J’ai passé plus de dix ans sur Comlive à critiquer le néocolonialisme et l’impérialisme sous toute ses formes. De même qu’à défendre les minorités et communautés opprimées de part le monde, qu’elles soient palestiniennes, tibétaines, ouigours, kurdes, saharaouis, irlandaises, juives, chrétiennes, musulmanes…

    Je ne fais que mettre en avant les démarches si évidente d’un troll qui nuit au forum et au débat.

    Je ne comprendrai jamais cette vision manichéenne du monde qui permet de justifier les horreurs de l’un sous prétexte qu’il s’oppose à l’autre.

    Justifier l’impérialisme de la Russie ou de la Chine et en faire des idoles au-dessus de toute critique parce qu’ils s’opposent aux USA est ridicule.



  • Je ne suis clairement pas d’accord avec Ganesh sur la Russie, mais je pense que chacun à le droit de défendre son point de vue sans être pointé du doigt ou insulté. Que chacun pose ses arguments sur la table peu importe les idéologies.


  • Banni

    Ganesh. En ce qui concerne la Palestine. Tu joues double jeu. Et les israeliens le savent puisque tu défends la politique des états unis et de l’OTAN cœurs et âme. Qui elle défendras toujours israel dans la région.

    Le but consiste à faire de la pub indirectement à israel et corrompre les pro palestiniens dans tes idées…

    D’ailleurs, n’avais-je pas, sur comlive, un avatar (avec le pseudo enis) liberez la palestine de l’occupation que tu m’as suggérer en message privé d’enlever parce que soi disant “les palestiniens ont déjà assez de public comme ça”.

    Moi j’oblitérais, j’étais petit et je ne veux pas créer de friction entre moi et les gens… dont d’ailleurs je ne connaissais pas. Je ne te connaissais pas vraiment comme maintenant… Et tu m’envoyais un mp, donc ça te tenais à cœur.
    Et ceux qui me connaissent savent bien qu’en privé jsuis cool, je cherche pas des noises à personne… peu importe leur idéologie…(même si jsuis contre l’injustice et que je me dois de la dénoncer sur un forum ou ailleurs)

    Bref, pourquoi diras tu à quelqu’un d’enlever son avatar “libérer la palestine de l’occupation” si tu es pro palestinien ?


  • Banni

    Et puis, tu défends pas les minorités. Comlive n’est plus là d’ailleurs pour prouver ce que tu dis… tu peux dire ce que tu veux là

    T’as jamais défendu les musulmans quand ils se font lyncher ou quand ils subissaient une guerre. T’as jamais dénoncé l’impérialisme américain ou anglais ou européen… t’as jamais défendu les africains, ou toutes les minorités que tu as cité, sauf celles (comme les tibétains par exemple (nuire à la Chine et se mettre en faveur d’une élite tibétaine, diviser mieux régner)) qui allaient dans le même sens que la politique extérieur de l’occident . Tu as toujours été dans la même ligne que les médias de masses occidentaux.

    Tu es dans une vision manichéenne complète même si tu prétends le contraire pour leurrer les lecteurs.


  • Banni

    Ce n’est pas la Chine ou la Russie qui commettent le plus d’exaction dans le monde. Par des guerres direct ou indirect. Tu ne fais que tromper le lecteur avec ce type de discours fallacieux. C’en est écœurant. Enfin fais ce que tu veux.

    Pour revenir au sujet. Mon avis c’est que l’OTAN essaye d’avoir des bases militaires et des pays alliés à côté de ses ennemis pour faire sa prochaine guerre.

    Tout comme l’OTAN a ces bases au moyen orient et un peu partout dans le monde. La Russie essaye tant bien que mal de se défendre contre une menace extérieur, pendant que l’OTAN va jouer sur la soi disant indépendance d’un peuple. Et toutes les simagrées trompeuse pour leurrer l’opinion publique. Alors que l’Ukraine sous la tutelle de l’OTAN et par son alliance avec l’europe est beaucoup plus soumise et enfermé que si elle faisait une politique réellement autonome avec des alliés juste, dans la région et ailleurs, qui ne recherchent aucune prépondérance sur quiconque. De plus la Russie est un voisin de l’Ukraine. La Russie, quand j’analyse sa politique extérieur, a toujours respecté ces voisins beaucoup plus que les autres. Sauf bien sûr quand des états extérieurs et ennemi de la Russie… comme par exemple avec l’Ukraine, (les états unis la grande bretagne, l’union européenne) essayent de corrompre politiquement le pays en le soudoyant financièrement.

    Du coup il est normal pour le gouvernement Russe de mettre un mécanisme de défense face à des gouvernements extérieurs qui ne pensent qu’à leur hégémonie financière et surtout géopolitique et veulent de fait nuire à la Russie et ces alliés.


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.