Boy Erased



  • text alternatif

    L’histoire vraie du coming out de Jared Eamons, le fils d’un pasteur baptiste dans une petite commune rurale des États-Unis où son orientation sexuelle est brutalement dévoilée à ses parents à l’âge de 19 ans. Craignant le rejet de sa famille, de ses amis et de sa communauté religieuse, Jared est poussé à entreprendre une thérapie de conversion (aussi appelée thérapie réparatrice ou thérapie de réorientation sexuelle). Il y entre en conflit avec le thérapeute principal, découvrant et revendiquant progressivement sa réelle identité.

    Vu ? Pas vu ?



  • Je ne l’ai pas encore vu, mais il est sur ma liste.



  • L’histoire est forte et dérangeante.
    On entre directement dans le vif du sujet, c’est déroutant mais c’est sans doute volontaire cette impression de débarquer on ne sait où comme le héros. Les souvenirs aident à mieux comprendre le récit.
    Je n’arrive pas à croire que certains parents réagissent de la sorte. Heureusement que

    la mère se réveille, son instinct de protection prenant le dessus. J’ai bien aimé comment elle a expliqué son changement.
    L’épilogue m’a fait sourire, le mec de cette immonde institution n’était en réalité qu’un refoulé. Comme à chaque fois.

    Un très bon film sur l’horreur et l’inutilité de ces mascarades qui ne sont qu’une affaire de gros sous, d’ignorance et de peur.