Votre rapport aux câlins : bien ou vade retro satana ?



  • text alternatif

    Il y a des tas de façons de montrer son affection pour autrui et les câlins en sont un fait notable. Mais notre rapport aux câlinous n’est pas le même en fonction de notre rapport à l’autre, au corps, si l’on est tactile ou non…

    So, la question est donc de savoir si vous êtes câlin ou non ? Envers la famille, le n’amoureux/n’amoureuse seulement ? Ou le spectre est plus large (amis, potes) ? Ou carrément, vous êtes pour les free-hug dans la rue (et vous balancez le slogan “peace and love” à tout bout de champ bande de hippies ? :hehe:) ?
    Ou alors, le câlin c’est juste no way parce que ça pue d’entrer en contact avec des gens ?

    Est-ce quelque chose d’important, un besoin ou vous vous en passez aisément ?


  • Banned

    Je ne pense pas que ce soit forcément quelque chose de trés important. Après dans la vrai vie je n’ose pas faire de calins. Je reserve uniquement et exclusivement ça à mes “potentiels” futurs conjoints. Sinon même si je n’en fait pas J’adore les calins.❤❤❤
    Mais bon étant donné que je suis presque incapable d’aimer ça a l’aire d’être mal barré.😁😄



  • Je trouve touchant d’en voir, mais j’aime pas qu’on m’en fasse, à part mon chéri.



  • Jsuis pas calin. C’est pas une habitude chez moi. Qu’on soit en joie ou triste on s’exprime juste par les paroles



  • J’adore les câlins ! Mais si c’est réciproque.
    J’ai eu un copain pas câlin du tout, et sans m’en rendre compte j’allais moins vers lui.
    Mon ami actuel est câlin et donc ça se fait tout seul (petits câlins, main sur la cuisse, main dans la main…), sans y réfléchir. Et c’est agréable :wiiii:
    Je suis très câline aussi avec les bébés, petits enfants et les animaux :mrgreen:

    Les autres non, et je ne supporte pas le contact des inconnus ! Ou des gens que je connais à peine qui me touchent ou me parlent à 5 cm de la tête :merde:



  • En bon bebe, j’aime poser la tête sur les cuisses de personne proche. J’ignore si ça compte parmi les calins.



  • @lil a dit dans Votre rapport aux câlins : bien ou vade retro satana ? :

    J’adore les câlins ! Mais si c’est réciproque.

    Tu m’étonnes, si ça l’est pas c’est tout de suite hyper gênant. :abba:

    @heureuse8 a dit dans Votre rapport aux câlins : bien ou vade retro satana ? :

    En bon bebe, j’aime poser la tête sur les cuisses de personne proche. J’ignore si ça compte parmi les calins.

    Bah je trouve que c’est encore plus proche comme contact qu’un simple câlin. :hihi:



  • J’en donne pas j’en veux pas :ermite:



  • Enfin un topic sur les calins :cesara: :trompette:

    Les câlins c’est le bien. Les câlins c’est la vie. Si les gens continuent à s’enfermer dans leurs bulles et à dénigrer les bienfaits des contacts physiques bienveillants, on se dirige tout droit vers une génération de dépressifs ! :faim:



  • @keysersöze J’aurais dû le nommer “'l’antre de Keyser” c’est ça ?

    En tout cas, t’as l’air d’être un peu tout seul à aimer ça sur le forum ou alors les pro-câlins se cachent très bien ! :sleep:



  • @egon Tu aurais pu en effet :hihi:

    Et c’est logique, on est sur un forum. Par définition les gens préférant le contact physique dans leurs rapports sociaux… Bah ils sortent de chez eux ou inventent leurs potes, ils ne restent pas sur le net !



  • @keysersöze Bah du coup, pourquoi t’as atterri sur un forum puisque tout le monde y est asocial selon touah ? :hihi:



  • @lil a dit dans Votre rapport aux câlins : bien ou vade retro satana ? :

    les animaux

    oui j’adore câliner les chiens.



  • @egon Parce que @Honey m’a alpagué en me montrant sa grosse b disant “Vient on est bien ! Y a des muffins et des filles sexy !” et qu’en mec lambda aimant les nouvelles aventures je lui ai répondu triomphalement “Ok”.



  • @keysersöze J’veux pas connaître les détails de vos conversations MP hein, je cherchais juste à mettre en avant la contradiction dans ton propos. :cryyy:



  • Un hug par jour éloigne le médecin pour toujours :hehe:

    J’adore ça et pourtant je ne suis pas très tactile, mais prendre quelqu’un dans mes bras, ou que quelqu’un me le fasse, j’adore ça, rien d’autre, juste un bon serrage de bras autour de toi pour te sentir bien.

    Qu’avec des proches bien entendu :ahah:



  • Je ne supporte pas les câlins!

    text alternatif

    text alternatif

    D’ailleurs pour m’embêter on ne me dit jamais “si tu fais ça, je te frappe” mais plutôt “si tu fais ça je te fais un câlin”



  • @nwanda a dit dans Votre rapport aux câlins : bien ou vade retro satana ? :

    D’ailleurs pour m’embêter on ne me dit jamais “si tu fais ça, je te frappe” mais plutôt “si tu fais ça je te fais un câlin”

    Je vois que nous avons des personnes assez cruelles dans notre entourage puisque ma sœur me menace souvent de vouloir me faire des câlins ou des poutous. :lol:

    Et pour répondre à mon propre topic (des fois que je ne saurais plus comment je fonctionne. Nan en vrai c’est pour que vous rebondissiez sur la question et que ça ne soit pas un flopic bande de sagouins), je ne me considère pas comme quelqu’un de tactile du tout. Je suis contre toute forme de contact avec des inconnus ou des personnes qui ne sont pas proches comme des collègues par exemple (et pourtant Dieu sait que dans le lot y’en a toujours pour te faire des câlins, te taper sur l’épaule ou te toucher sans raison 😠) et avec les personnes plus proches, j’essaye de faire des efforts mais je prends souvent sur moi parce que ça n’a rien de spontané de ma part. Il me faut vraiment me sentir trèèèèèès proche de la personne pour que ça devienne naturel d’accepter ou de faire un câlin.
    Si j’en fais à ma mère, c’est exceptionnel. Mais bon, elle en reçoit quotidiennement de mon frère et de ma sœur alors ça compense ma froideur ! Je n’en fais jamais ô grand jamais à mon frère tandis que ma sœur essaye toujours de trouver la faille pour me sauter dessus et m’en faire.
    Niveau amis/potes, c’est encore autre chose. J’ai du mal à ressentir l’envie d’en faire, ça ne me vient même pas à l’esprit. Si je fais une tape dans le dos ou sur l’épaule, la personne peut déjà s’estimer heureuse parce que ça signifie que je suis suffisamment à l’aise avec elle.
    En couple, je suis très câline par contre, et suis du genre à en réclamer souvent et à faire des bisous aussi, c’est un peu le seul contexte où je me montre vraiment tendre envers quelqu’un, en fait. :hum:
    Et le pire, je crois, c’est quand tu te retrouves avec un/une pote et que celui-ci/celle-ci est dans un état de tristesse/détresse et que tu sens qu’il/elle a besoin de réconfort, que la meilleure façon du lui montrer ce serait de le/la prendre dans ses bras mais que ça s’avère physiquement impossible parce que tu ressens un blocage au plus profond de toi-même. Je déteste ces situations parce que j’ai beau faire preuve d’empathie, j’ai vraiment l’impression d’être un putain d’automate dans ces moments-là.



  • @extra ah oui moi aussi j’adore caliner les chiens. Mais eux ils aiment encore plus que moi donc je fatigue parfois



  • @egon être un automate, c’est exactement l’impression que j’ai quand je tente de réconforter un proche :ahah:

    Je suis un peu pareil,très tactile mais uniquement avec mon mec et mon fils.
    Sinon que se soit mes parents, mes amis ou d’autres proches, j’ai toujours eu ce putain de blocage qui fait que je suis un véritable glaçon dès qu’on établit un contact physique avec moi.
    Genre j’ai un pote, quand il parle il touche, ça peut être la main sur l’épaule, le bras, le genou, et je serre les dents sans rien dire mais je supporte pas en vrai :ahah: ça bouillonne à l’intérieur.
    Mon père fait souvent ça aussi, je supporte pas.


Log in to reply