Vivre avec des envies et/ou désirs



  • Je savais pas trop comment nommer ce topic, mais en lisant un livre, je viens de lire ça “Nous avons toujours envie de quelque chose. Nous sommes tout le temps à la poursuite de quelque chose, en train d’espérer que quelque chose arrive. Nous avons toujours des milliers d’envies, de désirs : devenir célèbre, avoir de l’argent, des amis…
    Nous croyons que toutes ces choses sont bonnes, mais notre envie peut nous pousser à nous replier sur nous-même, à devenir des êtres qui veulent recevoir et obtenir ce qu’il leur plait sans tenir compte des autres”

    Bref flemme de tout recopier, mais ce passage montrait vraiment l’envie comme étant quelque chose de négatif et dangereux.
    Et même si je comprends le message, j’ai du mal à être d’accord. J’entends souvent que ce qui est terrible pour l’homme c’est qu’il désire toujours quelque chose, et que s’il l’obtient il va en désirer une autre.

    Mais moi les moments dans lesquelles je me sens le plus vivante et heureuse c’est justement quand je désire quelque chose et quand je suis en quête pour l’obtenir, je trouve ça hyper stimulant et excitant.

    Vous en pensez quoi ? :p



  • Je pense également que lorsque l’Homme n’a plus de rêve ou d’envie ou de projet à réaliser, il est déjà mort. Par contre ces envies ne doivent pas le consumer. Il ne faut pas avoir envie de posséder plus et encore plus, de ne plus être capable de voir ce que l’on possède déjà d’important et de passer à coté de sa vie



  • @mrsrakoon a dit dans Vivre avec des envies et/ou désirs :

    Mais moi les moments dans lesquelles je me sens le plus vivante et heureuse c’est justement quand je désire quelque chose et quand je suis en quête pour l’obtenir, je trouve ça hyper stimulant et excitant.

    Bah c’est le cas pour tout le monde. C’est pas tant l’objet du désir en lui-même qui nous intéresse que le moyen de parvenir à celui-ci. Une fois le désir assouvi, on se sent limite vide et on passe très vite à autre chose, à une autre envie à accomplir.



  • @jihae a dit dans Vivre avec des envies et/ou désirs :

    Je pense également que lorsque l’Homme n’a plus de rêve ou d’envie ou de projet à réaliser, il est déjà mort. Par contre ces envies ne doivent pas le consumer. Il ne faut pas avoir envie de posséder plus et encore plus, de ne plus être capable de voir ce que l’on possède déjà d’important et de passer à coté de sa vie

    oui bon compromis 😉



  • @egon a dit dans Vivre avec des envies et/ou désirs :

    @mrsrakoon a dit dans Vivre avec des envies et/ou désirs :

    Mais moi les moments dans lesquelles je me sens le plus vivante et heureuse c’est justement quand je désire quelque chose et quand je suis en quête pour l’obtenir, je trouve ça hyper stimulant et excitant.

    Bah c’est le cas pour tout le monde. C’est pas l’objet du désir en lui-même qui nous intéresse que le moyen de parvenir à celui-ci. Une fois le désir assouvi, on se sent limite vide et on passe très vite à autre chose, à une autre envie à accomplir.

    dans ce cas là c’est problématique en effet…



  • Comme dirait l’autre “c’est plus facile de jouer les moines bouddhistes en haut de l’Himalaya qu’en plein cœur de Las Vegas”.

    Notre société est basée sur les appétits humains de toutes natures aiguisés à leur paroxysme. On court tous après la satisfaction de ce qui nous fait vibrer, l’essentiel demeure dans la prise de recul par rapport à ces pulsions qui peuvent nous faire perdre tout esprit critique.



  • C’est pas faux. Las Vegas est une anomalie, une City Big Size en plein désert du Nevada, certes mythique, mais qui consomme jusqu’à l’absurde des ressources en flotte en plus de l’overdose de luxe, de pognon et du tout-factice copié-collé monumental pour satisfaire le touriste avide de "“toujours plus”. Le fleuve Colorado est tellement exploité qu’il ne parvient même plus à rejoindre l’océan…

    Allez donc y manifester pour la transition écologique, la décroissance et le minimalisme et vous finirez sur le bûcher tel un hérétique.



  • @aurel
    Ce n’est malheureusement plus le seul endroit de ce type sur Terre, il suffit de prendre Dubai et sa station de ski…


  • Banned

    Je suis contente que qqun ( @KeyserSöze ) ait parlé de bouddhisme parce qu’à l’évidence ce topic y fait référence.

    A mon avis l’envie qui pose problème ce n’est pas celle qui peut fondamentalement apporter le bonheur (avoir envie d’être avec un amoureux par exemple, ça ne me paraît pas générer un comportement de repli ou d’égoïsme). L’envie qui pose problème, c’est l’envie de posséder, d’être propriétaire de qqchose, et cette envie-là on peut l’éviter ou la limiter, même quand on vit à Las Vegas.
    Une des idées du bouddhisme, c’est de s’affranchir du désir d’être propriétaire. Dès qu’on cesse de vouloir posséder des trucs, c’est clair qu’on ne peut qu’être + heureux qu’avant.
    La difficulté c’est qu’on est nourri depuis notre plus tendre enfance à l’idée qu’on a besoin de certains trucs pour vivre. Un premier pas vers le bonheur semble donc être de réaliser que non, on n’a pas besoin de la plupart des choses qu’on veut obtenir.



  • @oranginita a dit dans Vivre avec des envies et/ou désirs :

    Je suis contente que qqun ( @KeyserSöze ) ait parlé de bouddhisme parce qu’à l’évidence ce topic y fait référence.

    A mon avis l’envie qui pose problème ce n’est pas celle qui peut fondamentalement apporter le bonheur (avoir envie d’être avec un amoureux par exemple, ça ne me paraît pas générer un comportement de repli ou d’égoïsme). L’envie qui pose problème, c’est l’envie de posséder, d’être propriétaire de qqchose, et cette envie-là on peut l’éviter ou la limiter, même quand on vit à Las Vegas.
    Une des idées du bouddhisme, c’est de s’affranchir du désir d’être propriétaire. Dès qu’on cesse de vouloir posséder des trucs, c’est clair qu’on ne peut qu’être + heureux qu’avant.
    La difficulté c’est qu’on est nourri depuis notre plus tendre enfance à l’idée qu’on a besoin de certains trucs pour vivre. Un premier pas vers le bonheur semble donc être de réaliser que non, on n’a pas besoin de la plupart des choses qu’on veut obtenir.

    C’est super intéressant, en gros on ne doit pas désirer posséder les choses
    C’est marrant moi qui adore collectionner les objets de déco je suis à fond dedans xD



  • @mrsrakoon a dit dans Vivre avec des envies et/ou désirs :

    Mais moi les moments dans lesquelles je me sens le plus vivante et heureuse c’est justement quand je désire quelque chose et quand je suis en quête pour l’obtenir, je trouve ça hyper stimulant et excitant.

    Je suis assez d’accord avec ça. Parce que inversement je ne me suis jamais sentie ni vivante ni heureuse et qu’il est vrai que je n’ai jamais vraiment désirer ou eu envie de quelque chose



  • @nwanda a dit dans Vivre avec des envies et/ou désirs :

    @mrsrakoon a dit dans Vivre avec des envies et/ou désirs :

    Mais moi les moments dans lesquelles je me sens le plus vivante et heureuse c’est justement quand je désire quelque chose et quand je suis en quête pour l’obtenir, je trouve ça hyper stimulant et excitant.

    Je suis assez d’accord avec ça. Parce que inversement je ne me suis jamais sentie ni vivante ni heureuse et qu’il est vrai que je n’ai jamais vraiment désirer ou eu envie de quelque chose

    On faisait un jeu avec des potes où il fallait débattre sur des phrases et on a eu “les gens qui ont peu d’ambition sont plus heureux car ils se contentent de ceux qu’ils ont”
    Et on était super partagés ^^ parce que moi je trouve que les grandes ambitions et les passions sont ce qui pimentent la vie, mais je me dis aussi que pour certaines personnes ça doit aussi être dur d’avoir beaucoup d’ambition et de ne pas réussir



  • Une personne qui n’a envie de rien, ni de la motivation pour rien, est sûrement un gros dépressif qui n’est pas très different d’une personne morte.

    Chaque jour on doit avoir envie de quelque chose. C’est cette motivation qui nous amène a travailler et à utiliser notre cerveau, bref à vivre au jour le jour.

    Et jsuis pas ok avec le texte du livre qui dit que "les envies nous font nous replier sur nous même " car pas forcément. Les envies nous amènent a rechercher comment les satisfaire. Alors on travaille ou on demande de l’aide. Dans les deux cas on entre en interaction avec les autres êtres de la société. Une personne qui se renferme sur lui même a cause d’une envie a un défaut personnel (capricieux ou égoïste) qu’il ne faut pas generaliser à tous les hommes.



  • Maintenant j’ai envie d’encore dodo mais j’ai encore plus envie de pouvoir me nourrir. Donc jme lève pour aller au travail.



  • @KerserSöze

    Je suis un peu d’accord avec ce que tu écris.
    Ceci dit, libre à chacun d’apprendre à distinguer ses besoins de ses désirs et ses désirs de ses envies.
    Pour moi, il s’agit donc moins d’une prise de recul et plus d’une acquisition de “lucidité”, qui n’est pas la suite logique de la prise de recul, même si celle ci me paraît (aussi) nécessaire en “préambule”.



  • @heureuse8 a dit dans Vivre avec des envies et/ou désirs :

    Une personne qui n’a envie de rien, ni de la motivation pour rien, est sûrement un gros dépressif qui n’est pas très different d’une personne morte.

    Chaque jour on doit avoir envie de quelque chose. C’est cette motivation qui nous amène a travailler et à utiliser notre cerveau, bref à vivre au jour le jour.

    Et jsuis pas ok avec le texte du livre qui dit que "les envies nous font nous replier sur nous même " car pas forcément. Les envies nous amènent a rechercher comment les satisfaire. Alors on travaille ou on demande de l’aide. Dans les deux cas on entre en interaction avec les autres êtres de la société. Une personne qui se renferme sur lui même a cause d’une envie a un défaut personnel (capricieux ou égoïste) qu’il ne faut pas generaliser à tous les hommes.

    Je pense que l’idée du livre (c’est un conte) c’est que les gens heureux sont ceux qui apprennent à se contenter de ce qu’ils ont
    Il y a un proverbe qui dit : “Ne pense pas aux choses que tu n’as pas comme si elles étaient déjà là ; fais plutôt le compte des biens les plus précieux que tu possèdes, et songe à quel point tu les rechercherais, si tu ne les avais pas.”



  • Je suis plein d’envie et de désir :bave:



  • @Knut

    Tu en as trop dit ou pas assez !! 🙂



  • @mrsrakoon Oui bah c’est un peu le principe de l’ascétisme selon les stoïciens quoi (cf. Sénèque et consorts).



  • @egon a dit dans Vivre avec des envies et/ou désirs :

    @mrsrakoon Oui bah c’est un peu le principe de l’ascétisme selon les stoïciens quoi (cf. Sénèque et consorts).

    hein ? ^^


Log in to reply