(Jeu) Utilisez le dernier vers de votre VDD



  • Aujourd’hui c’est ton anniversaire c’est la fête
    Mais Attendez moi je ne suis pas prête
    ma fermeture a éclatée et mes talons cassés
    Entre la ponctualité et moi decidement grand est le fossé



  • Entre la ponctualité et moi decidement grand est le fossé
    Est-ce un rêve ou une réalité
    J’enrage contre ce lapin blanc
    Qui file comme le vent



  • Qui file comme le vent
    Essayant de rattraper le temps
    Mais le moment est bien passé
    Jamais il ne pourra recommencer



  • Jamais il ne pourra recommencer
    Je vais me charger de l’éliminer
    De l’occire avec lenteur
    Ce pourri d’éventreur



  • Ce pourri d’éventreur
    Découpe jusqu’au coeur
    Les victimes qu’il torture
    Avant la piqûre de cyanure



  • Avant la piqûre de cyanure
    Il rêve à son enfance
    Aux étendues de verdure
    Fermes les yeux et perd conscience



  • Fermes les yeux et perd conscience.
    Pourquoi ? Pour une expérience de la science.
    Les rats et les cochons d’Inde sont en grève.
    Mais c’est pas pour une raison pour au travail faire une trêve.



  • Mais c’est pas une raison pour au travail faire une trêve,
    Prends exemple sur les ouvriers de Kiev,
    Les vacances ne sont qu’en rêves
    Retiens leur devise : Marche ou crève .



  • Retiens leur devise : Marche ou crève
    Tel est la devise des descendants d’Eve
    Celle par qui le péché est entré dans le monde.
    Car elle a écouté le serpent porteur de mauvaises ondes



  • Car elle a écouté le serpent porteur de mauvaises ondes
    Et de l’humanité, elle a scellé le destin
    L’offrant en sacrifice au Malin
    Craignez son nom “Internet” et son odeur nauséabonde.



  • Craignez son nom “Internet” et son odeur nauséabonde
    Avant que de son parfum il ne vous inonde.
    Le dimanche j’aime respirer l’air pur.
    Alors jquitte la ville pour la campagne et ses puits



  • Alors jquitte la ville pour la campagne et ses puits
    Baguenaudant dans les pâturages
    De l’aube aux premières heures de la nuit
    Je rêve que je ne quitte plus cet ancrage



  • Je rêve que je ne quitte plus cet ancrage
    Mais déjà je m’éveille avec courage
    Pour passer au boulot ce nouveau lundi
    J’espère que cette semaine me sera plus douce que ce que l’on dit



  • J’espère que cette semaine me sera plus douce que ce que l’on dit
    L’humeur des dieux fera de moi, une âme maudite ou bénie
    Aurais-je le courage et la force de soulever une fois encore
    Ce glaive ensanglanté qui me laisse tant de remords.



  • Ce glaive ensanglanté qui me laisse tant de remords.
    Et qui chaque jour me décourage de trouver de l’or.
    Le soleil est couché il nous dis à demain.
    Les coqs sont endormi je benis le ciel des de mes deux mains



  • Les coqs sont endormi je benis le ciel des de mes deux mains
    La poule c’est réveillé je regarde le sol de mes deux yeux
    Les poussins sont éveillé j’écoute le monde de mes deux oreilles.



  • @peanou il faut faire des vers.

    Chez moi Benir ,remercier ou prendre quelque chose des deux mains, c’est benir ardemment, remercier ardemment et prendre de bon cœur avec reconnaissance.

    Il ne faut pas prendre cette expression à l’envers.

    Ni se faire si vite du mauvais sang.
    Évidemment jne le prend personnellement,
    Mais je cherches à rimer forcément



  • @heureuse8 Ce sont des vers, on appelle ça un tercet quand on a 3 vers dans une strophe+vers libre quand ça répond pas au normes.



  • Quand ça ne répond pas aux normes,
    C’est qu’une sanction va bientôt tomber.
    Pour ne pas tomber sous le coup de la loi des hommes,
    Il faut garder le torse bombé



  • Il faut garder le torse bombé
    En entrant dans l’arène
    Sous les cris et les sifflets
    Et rendre hommage à ma Reine