Tout le mois d’août → Pluie d’étoiles filantes : les Perséïdes ☄
27 août → Shenmue 3 🎮
27 août 2019 → Control🎮

Les année Motown



  • Fondée en 1959 à Detroit par Berry Gordy, Jr., la firme discographique Motown deviendra l’une des plus fructueuses entreprises afro-américaines et l’une des plus influentes maisons de disque indépendantes de l’histoire des États-Unis.

    Comme nombre de familles noires du Sud attirées par les emplois que promettent les usines du Nord, les parents de Berry Gordy quittent la Georgie pour Detroit après la Première Guerre mondiale. C’est dans cette ville qu’il naît, le 28 novembre 1929. Ses parents le soutiendront financièrement lors de ses premiers pas dans l’industrie du disque. Incapable de lire une partition, Gordy sait néanmoins prédire à coup sûr si un morceau plaira ou non au public. Il ouvre pour une courte période un magasin de disques de jazz mais désire avant tout s’adonner à l’écriture et à la composition. Il coécrit entre 1957 et 1959 plusieurs titres avec Jackie Wilson (Reete Petite, To be Loved, I’ll be satisfied…), puis repère le jeune Smokey Robinson, futur leader du groupe The Miracles.

    En janvier 1959, Gordy fonde la maison de disque Tamla Records, rebaptisée en 1960 Motown, d’après le surnom de Detroit (« Motor Town »). Le succès de la Motown s’inscrit dans une période marquée par l’essor du rhythm and blues. Délaissé par les majors – à l’exception de Decca –, ce nouveau style musical, popularisé par des artistes comme Louis Jordan et Lionel Hampton, va faire de la fin des années 1950 à la fin des années 1960 la fortune de deux autres labels noirs : Peacock Records, fondé à Houston, et Vee Jay Records, né à Chicago. Gordy ne se lance donc pas en territoire inconnu quand il crée sa société en 1959.


    Le premier tube de la motown





  • ❤


Log in to reply