Les vieux films



  • Ce soir, je découvre Gilda, j’adore ces vieux films tout en élégance.

    Gilda est un film américain réalisé par Charles Vidor, sorti en 1946. C’est le troisième des quatre films dans lequel Vidor dirige Rita Hayworth, film qui fait de l’actrice un mythique « sex symbol » et constitue l’apogée de sa carrière.

    En 2013, le film intègre la liste du National Film Registry.

    text alternatif
    Rita sublime.



  • Ce soir Arte nous propose A l’est d’Eden, un film de 1955, de Elia Kazan, avec James Dean, Julie Harris

    text alternatif



  • Ce soir, Arte nous propose :
    L’homme qui tua Liberty Valance.

    text alternatif

    SYNOPSIS
    L’homme qui tua Liberty Valance© PARAMOUNT PICTURES
    Après des années d’absence, Ransom Stoddard, sénateur âgé et reconnu, assiste avec sa femme Hallie à l’enterrement de son vieil ami, Tom Doniphon, dans la petite ville de Shinbone. Intrigués, les journalistes locaux interrogent l’homme politique sur son passé. Stoddard évoque l’époque où fraîchement diplômé en droit, il débarqua avec l’idéal d’apporter la légalité dans l’Ouest. Mais, peu avant son arrivée à Shinbone, sa diligence fut attaquée par un bandit notoire, Liberty Valance. A l’époque, Stoddard s’était allié à Doniphon pour s’opposer au truand.

    Une distribution exceptionnelle pour un grand western de John Ford, tour à tour intimiste, nostalgique et très attachant.



  • J’avais bien aimé Gilda aussi. Il y a un certain plaisir à voir ces films de l’âge d’or du cinéma américain avec ces grands dramas et ces grands melos où tous les sentiments sont exacerbés, où on tombe éperdument d’amour en une minute.
    A l’est d’Eden est un excellent film, James Dean était vraiment top.


Log in to reply