Frédéric – Koh-Lanta : La Guerre des chefs


  • Banned

    0_1550600573647_b4060924-7524-49ba-a5a1-2c8950ef9801-image.png

    Frédéric
    Photographe, 52 ans

    Biographie

    Frédéric est photographe. Il travaille pour une municipalité du bassin minier dans le Nord de la France.
    Et depuis quelques années il s’est lancé à fond dans le sport, car il a été privé de toute activité physique pendant 20 ans… Frédéric veut rattraper le temps perdu, et vivre en grand.

    Vous l’aimez ? Votez pour !
    Vous le détestez ? Votez contre !


  • Banned

    Portrait :

    Sans avis, n’a l’air socialement ni mauvais, ni bon, et sportivement ni à la rue, ni au sommet. Un des plus difficiles à situer.



  • J’ai pas d’avis non plus .



  • Bye bye le sosie de Rocco :batsmile:

    0_1552690440497_10429136.jpg



  • Frédéric a été le premier éliminé. Voici ses ITVs.

    La première vient de LCI .fr :

    ATTENTION SPOILER - TF1 diffusait vendredi soir le premier épisode de la nouvelle saison de “Koh-Lanta”. Après l’épreuve des poteaux, la formation des trois équipes et un premier jeu remporté par les jaunes, les bleus ont été contraints de se séparer de l’un d’entre eux. Un candidat malheureux qui s’est confié à LCI.

    C’était un fidèle téléspectateur de “Koh-Lanta” depuis la première saison en 2002. Après avoir tenté à plusieurs reprises de participer au célèbre jeu d’aventure, Frédéric a enfin réalisé son rêve à l’automne dernier. Comme ses 20 concurrents, ce photographe nordiste de 52 ans est surpris de participer d’emblée à l’épreuve des poteaux, remportée par Béatrice. Après 24 heures en communauté sur le camp, il rejoint l’équipe des bleus, les Ikalu, dirigée par Maxime.

    Alors qu’il a assisté, impuissant, à la défaite des siens lors du premier jeu par équipe remporté par les jaunes, sa situation se complique lorsqu’il tente de nouer des alliances pour sauver sa place. Frédéric va bien tenter de faire croire à ses camarades qu’il a trouvé un collier d’immunité. En vain. Sans surprise, ils vont l’éliminer lors du conseil, lui reprochant d’être trop “stratège”…

    LCI : Vous êtes le premier candidat à quitter cette nouvelle saison de “Koh-Lanta”. Est-ce que cette élimination a été difficile à digérer ?

    Frédéric : Ça a été difficile parce que j’ai été le premier à partir. Mais aussi parce que je suis parti sans pouvoir faire mes preuves lors d’un jeu, puisque dans l’épreuve à laquelle mon équipe a participé, j’avais les yeux bandés et je n’ai pas pu montrer ce que je valais. C’est ça, ma grande déception.

    Dans le débrief du conseil de l’équipe des bleus, vos camarades vous reprochent d’avoir été trop “stratège”. Est-ce que vous pensez vraiment que c’est ça qui vous a fait perdre ?

    Ils disent “trop stratège”. Moi je dirais “pas assez stratège”. Et pas assez rapidement. J’ai fait l’erreur d’attendre la composition des équipes pour établir une stratégie. Il aurait fallu que j’établisse des alliances tout de suite, puisqu’une fois que j’ai intégré l’équipe des bleus, je me suis rendu compte que des alliances existaient déjà… et que je n’en faisais pas partie. Ils ne me l’ont jamais dit. Mais je suis sûr que Maxime, Brice, Mohamed et Chloé avaient une alliance préalable. Je les voyais, ils parlaient entre eux quand je n’étais pas là. Et quand j’arrivais ils ne parlaient plus…

    On vous sent mis à l’écart très rapidement puisqu’au moment de la composition des équipes, Maxime vous intègre en dernier…

    Je n’étais pas surpris. Je sais que physiquement, on prend en premier les plus baraqués. Or je ne suis ni le plus large, ni le plus grand, ni le plus fort. C’est vrai aussi que j’ai mal supporté le voyage, j’étais un peu dans ma bulle et je n’en suis pas sorti tout de suite.

    Dans votre portrait, vous racontez un problème de santé qui vous a longtemps éloigné de la pratique du sport. C’est vraiment ça qui vous a poussé à participer à “Koh-Lanta” ?

    Je tentais ma chance depuis la deuxième saison, mais jusqu’ici mes candidatures n’avaient pas été retenues. Il se trouve qu’à l’âge de 23 ans, après le service militaire, le médecin m’a diagnostiqué de l’arthrose au genou. Je l’ai cru sur parole. Et puis il y a
    6 ou 7 ans, en voyant un autre médecin, je me suis rendu compte que je n’avais jamais eu d’arthrose mais une fissuration du cartilage qui n’empêche pas la pratique du sport. J’ai fait mon premier marathon à l’âge de 45 ans, aujourd’hui j’en suis à sept. J’ai changé de vie, j’ai perdu du poids, je mange plus sainement. Je suis parti faire des opérations solidaires au Kenya. Tout ça m’a donné une nouvelle motivation qui m’a permis de “muscler” ma candidature et de participer à l’émission.

    Vous étiez donc un fan de longue date de “Koh-Lanta”. Qu’est-ce qui vous a surpris en faisant l’émission ?

    Ce qui m’a surpris agréablement, c’est que l’aventure est vraiment retranscrite telle qu’on la vit. On ne nous impose pas de dire des choses ou de faire des choses. On est libre de faire ce qu’on veut, et le montage est très fidèle.

    Avec le recul, que feriez-vous différemment ?

    Je ne suis pas quelqu’un qui aime revenir en arrière. Mais on réfléchit un peu lorsqu’on est éliminé le premier. Déjà, pendant l’épreuve des poteaux, je serais tombé au bout de quelque secondes en disant à Denis que je ne la mérite pas puisqu’elle est d’ordinaire réservée aux meilleurs. Je ne serais pas resté debout 27 minutes ! Ensuite j’aurais établi des stratégies dès le départ. Je n’aurais pas attendu vingt-quatre heures, et je pense que ça m’aurait sauvé.

    Même si vous êtes resté peu de temps dans l’aventure, avez-vous vos favoris pour la victoire ?

    Je ne suis pas resté assez longtemps pour dire qui sont les favoris, mais je peux dire qui j’aimerais voir aller loin. Parce qu’ils ont des valeurs humaines intéressantes et qu’ils ont des capacités physiques plutôt chouettes. J’ai accroché tout de suite avec Cyril, avec Maud. J’aime bien Xavier aussi. Et puis Mohamed et Cindy.

    Allez-vous regarder toutes les semaines ? Et si oui, aurez-vous un petit pincement au cœur ?

    Je vais regarder toutes les semaines… et évidemment je vais avoir un pincement au cœur. Depuis que je suis fan de l’émission, je critique les candidats en me demandant ce que j’aurais fait à leur place. Et je vais encore le faire maintenant que je ne suis plus là.



  • Voici son ITV pour Télé-Loisirs :

    Frédéric, premier éliminé de Koh-Lanta : "Je me suis mis en avant malgré moi…"

    C’est finalement Frédéric qui a quitté l’aventure Koh-Lanta à l’issue du premier épisode de La guerre des chefs. L’ex-bleu revient sur son aventure et ses stratégies pour le moins désespérées…

    Etre éliminé le premier dans Koh-Lanta : c’est sans doute le cauchemar de tous les aventuriers qui se frottent au jeu de TF1. Et c’est le destin qui était réservé à Frédéric, ce candidat de 52 ans issu de l’équipe bleue, évincé lors du premier épisode de La Guerre des chefs ce vendredi 15 mars 2019 sur TF1, au terme d’un épisode pour le moins compliqué en ce qui le concerne. Il revient pour Télé-Loisirs sur ses trois jours d’aventures…

    Télé-Loisirs : Premier tombé sur les poteaux, dernier choisi pour intégrer une équipe, premier sorti… Vous les avez accumulés ce soir !

    Frédéric : Oui, c’est un premier épisode qui va rester dans l’histoire de Koh-Lanta (rires). Je le vis bien. Avec le recul, je me dis que je me suis mis en avant malgré moi. J’aurais préféré l’être d’une autre façon. Le pire des scénarios, c’est de sortir premier. Le fait de tomber premier des poteaux, ça m’est totalement égal, le fait d’être choisi en dernier, je m’y attendais… Je regrette que mon entrée dans le jeu n’ait pas été bonne.

    Pourquoi n’avez-vous pas tenu plus longtemps sur les poteaux ?

    Parce que ce n’est pas du tout mon épreuve. Je suis quelqu’un qui bouge beaucoup, et là, je m’ennuyais à mourir. Et je n’avais pas la motivation parce que pour moi, ces poteaux en première partie d’aventure, c’était usurper une gloire qu’on ne méritait pas.

    Auriez-vous préféré être dans une autre équipe ?

    Au départ, les Bleus me convenaient. Parce que je les trouvais sympa. Mais très vite, je me suis rendu compte qu’ils étaient complètement hostiles à toute stratégie. J’aurais aimé tomber chez les Rouges qui semblaient plus intéressés par les stratégies.

    Maxime est-il un bon chef ?

    Oui, parce qu’il sait organiser le camp, donner des bons conseils sur la vie de camp (c’est son métier). C’était quand même une déception d’avoir quelqu’un d’aussi bon en survie, parce que je voulais découvrir par moi-même comment me débrouiller… Je n’ai pas eu le temps de me confronter à la nature.

    Pourquoi vous êtes-vous senti aussi rapidement en danger ?

    Pendant les 24 premières heures de l’aventure, j’étais en retrait. Je ne voulais pas établir de stratégie et attendre que les équipes soient faites. C’était une erreur : je ne me suis pas rendu compte que les chefs avaient déjà recruté leurs partenaires d’équipe et établi des alliances. Alors, quand je suis arrivé chez les Bleus, je me suis rendu compte qu’il y avait déjà une alliance. Je ne sais pas trop qui en faisait partie, si ce n’est que Cindy n’en était pas. Aliséa, je ne savais pas.

    Ce retrait lors de la première journée vous a empêché de trouver votre place, donc !

    Oui. Je suis un fan de l’émission depuis longtemps, et je me suis rendu compte que les personnes qui établissent des stratégies très rapidement étaient éjectés. J’ai fait la connerie inverse en mettant en pratique mon acquis de fan, mais dans le cadre des trois équipes. C’était une mauvaise stratégie.

    Cindy et Aliséa sont allées répéter immédiatement à Maxime votre proposition d’alliance…

    Je ne leur en veux pas, parce que chacun veut garder sa place. Elles se sentaient en danger, et le moyen pour elles de rester, c’était de me virer ! Mais je fais la différence entre le côté humain et l’aventure : elles ont bien joué leur coup.

    N’avez-vous pas pu anticiper que votre stratégie d’alliance allait se retourner contre vous ?

    Je n’avais pas le choix. J’étais la cible, je ne pouvais pas rester immobile, il fallait que je bouge. Ça n’a pas fonctionné, mais je n’allais pas rester à rien faire.

    Avez-vous longtemps cherché un collier d’immunité ?

    Nous n’avons pas été très longtemps sur l’île des Bleus. Mais oui, je l’ai cherché sur mon temps libre (j’ai aidé aussi à la construction du camp). Et j’étais très suivi.

    A quoi avez-vous pensé juste après votre élimination ?

    A la déception d’être éliminé en premier, bien sûr, mais j’en voulais aussi à Maxime de m’avoir mis dans le rôle de “l’aveugle” dans l’épreuve d’immunité. Puisque je n’ai pas du tout joué. Je n’ai pas pu montrer de quoi j’étais capable sur une épreuve.

    Combien de fois avez-vous tenté le casting ?

    Treize fois ! Mais ce n’est pas une question de chance. Lors de mon dernier casting, je suis resté moi-même. J’ai donné mes qualités et mes défauts.



  • ITV pour le Figaro :

    Frédéric (Koh-Lanta): «J’étais très déçu de démarrer par l’épreuve des poteaux»

    INTERVIEW - Le photographe de 52 ans des Hauts-de-France est le premier aventurier de la nouvelle saison du jeu d’aventure de TF1 à quitter les îles Fidji.

    Dans Koh-Lanta, la guerre des chefs, les 21 candidats au départ de l’aventure ont eu la surprise de débuter par la mythique épreuve des poteaux. Les trois vainqueurs (Béatrice, Emilie et Maxime) ont remporté un bracelet d’immunité et pris la tête de leur propre équipe:

    • Les jaunes (Tabuo): Béatrice, Nicolas, Aurélien, Steeve, Sophie, Angélique et Carinne
    • Les rouges (Kama): Emilie, Victor, Xavier, Alexandre, Cyril, Maud et Chloé
    • Les bleus (Ikalu): Maxime, Mohamed, Brice, Clo, Cindy, Aliséa et Frédéric

    Derniers de la première épreuve d’immunité, les bleus ont rejoint Denis Brogniart pour le conseil en présence des chefs des Tabuo et des Kama. Avec cinq voix contre lui, Frédéric a quitté l’aventure.

    Frédéric, quel était votre sentiment en découvrant que vous alliez attaquer l’aventure par l’épreuve des poteaux?
    J’étais très déçu. Je suis un fan de l’émission et j’ai dit à Denis Brogniart que cela démystifiait les poteaux. Pour moi, cette épreuve doit être réservée aux meilleurs le dernier jour. À ce moment-là, nous ne méritions pas de monter sur les poteaux de Koh-Lanta.

    Aviez-vous aussi le sentiment que ce serait difficile pour vous d’être performant sur cette épreuve?
    Je me savais incapable de gagner cette épreuve parce que ce n’est pas mon truc de rester statique. J’avais un manque de motivation parce que j’avais ce sentiment de ne pas mériter de monter sur les poteaux. Et en plus, c’était familièrement un piège à con. Montrer dès le début que l’on est bon à l’équilibre n’est pas forcément la meilleure chose à faire.

    Pour autant, aviez-vous la motivation de ne pas être le premier à tomber?
    Mon idée était de ne pas gagner, je ne voulais pas être dans les derniers pour ne pas me faire remarquer. Mais je ne voulais pas être le premier à tomber non plus. Ce n’était pas volontaire de ma part, j’ai juste été mauvais (Frédéric est tombé au bout de 27 minutes, ndlr).

    Comme beaucoup de participants, vous considérez Koh-Lanta comme un rêve à assouvir…
    J’ai commencé à envoyer ma candidature dès la deuxième saison en 2002 et je l’ai fait au total à treize reprises. Jusqu’en 2010, je n’avais jamais eu de réponse. Par la suite, je suis allé deux fois aux castings filmés. Dès que j’ai vu cette émission, ce concept de dépassement de soi face à la nature avec ses propres moyens, j’ai trouvé ça intéressant. J’ai repris le sport il y a six ans, j’ai beaucoup bossé pour être compétitif et mes efforts ont enfin été récompensés.

    Pendant 22 ans, vous aviez arrêté le sport à cause d’un diagnostic d’arthrose aux genoux…
    Après douze mois à l’armée, nous avions fait une longue marche commando avec un lourd sac à dos. Durant l’année suivante, je ressentais des douleurs récurrentes aux genoux et un rhumatologue m’avait diagnostiqué cette arthrose. Je ne devais plus faire de sport, sauf de la natation, au risque de finir avec des prothèses aux genoux à moyen terme. Je l’ai cru.

    Comment avez-vous découvert que ce n’était pas vrai?
    Je photographiais des amis au marathon de Paris et un confrère a voulu savoir pourquoi je ne courais pas. Et il m’a raconté qu’une personne de son club de course à pied pensait souffrir du même mal alors qu’en fait, ce n’était pas ça et il a pu se remettre à courir. Deux mois plus tard, un médecin du sport a découvert que je n’avais pas d’arthrose aux genoux mais une chondromalacie qui n’est pas une destruction mais une fissuration du cartilage.

    Connaissant bien Koh-Lanta et l’importance de se faire des alliés rapidement, pourquoi avez-vous pris le temps de créer des liens avec les autres candidats?
    Il y a deux raisons: la première est qu’entre le départ de chez moi et le moment où on débute le tournage sur le bateau, il s’est passé une semaine durant laquelle nous étions tous isolés du monde. On ne peut pas parler à d’autres candidats, on est tout seul dans une chambre, sans téléphone ni télévision. J’ai très mal vécu cette période d’enfermement. J’étais là-bas pour m’exprimer et montrer qui j’étais, je me suis senti étouffé. La deuxième est que la stratégie à trois équipes n’est pas la même qu’à deux. Pour ne pas me griller d’entrée de jeu, j’ai voulu attendre que les équipes soient formées avant d’aller vers les autres alors que, sans m’en rendre compte, des alliances avaient déjà été formées durant les premières 24 heures. Donc si c’était à refaire, je me comporterais autrement.

    Auriez-vous aimé être un des trois chefs de l’aventure?
    Pas du tout! C’était un piège à con. (Rires.) On commence avec un bracelet d’immunité, un leadership et une performance sur les poteaux, c’est une mise en avant très périlleuse si on espère gagner à la fin. Je n’aurais jamais voulu gagner cette première épreuve des poteaux et être chef.

    Après la défaite des bleus à l’épreuve d’immunité, vous étiez menacé d’élimination au même titre que Cindy. Pourquoi avoir tenté une alliance avec elle plutôt que contre elle?
    Elle m’avait semblé plus ouverte à la stratégie que les autres sans avoir la volonté de mal faire. Cindy avait cet avantage que je n’ai pas, c’est qu’elle est performante en natation et nous allions avoir besoin d’elle. Je n’ai pas eu l’opportunité de montrer ce que je valais sur une épreuve. J’ai visé Maxime parce qu’il était le chef donc la plus belle cible possible. Sa composition des équipes lors de l’épreuve d’immunité a fait qu’on a perdu donc si je devais en vouloir à quelqu’un, c’était à lui.

    Avez-vous pu consacrer du temps à la recherche d’un collier d’immunité?
    J’avais l’idée de trouver ce collier ou alors de faire croire que je l’avais trouvé. J’ai eu peu de temps pour y parvenir, j’avais une chance sur dix d’y arriver. Donc j’ai tenté de faire douter et paniquer les autres. Cela n’a pas fonctionné mais je ne pouvais pas rester sans rien faire.

    Lors de son vote contre vous, Clo a déclaré que vous aviez tendance à trop vous dévaloriser. Partagez-vous son opinion?
    Effectivement, j’ai vécu plusieurs années en étant en deçà des autres au niveau sportif. J’ai gardé ce doute en moi d’être moi bon que les autres. J’ai beaucoup réfléchi à ce qu’elle m’a dit et je trouve qu’elle a raison.



  • Déjà déçue avant son premier départ, son retour n’est pas mieux alors qu’il se permet de critiquer maxime dans l’épisode 4, je vote contre.



  • @Niou a dit dans Frédéric – Koh-Lanta : La Guerre des chefs :

    Déjà déçue avant son premier départ, son retour n’est pas mieux alors qu’il se permet de critiquer maxime dans l’épisode 4, je vote contre.

    Il n’est pas le seul a critiquer Maxime qui semble être un mini-Victor sans le côté arrogant mais dans sa volonté de tout diriger, de tout faire.



  • @Ogami a dit dans Frédéric – Koh-Lanta : La Guerre des chefs :

    @Niou a dit dans Frédéric – Koh-Lanta : La Guerre des chefs :

    Déjà déçue avant son premier départ, son retour n’est pas mieux alors qu’il se permet de critiquer maxime dans l’épisode 4, je vote contre.

    Il n’est pas le seul a critiquer Maxime qui semble être un mini-Victor sans le côté arrogant mais dans sa volonté de tout diriger, de tout faire.

    Il a quand même plus le sens de l’équipe que Victor. Il ne me dérange pas pour l’instant. Par contre je n’apprécie toujours pas Frédéric, il est naze et faux.



  • @Ogami a dit dans Frédéric – Koh-Lanta : La Guerre des chefs :

    Il n’est pas le seul a critiquer Maxime qui semble être un mini-Victor sans le côté arrogant mais dans sa volonté de tout diriger, de tout faire.

    Je pense que Béatrice est pire sur ce point, non ?



  • @vassago14 a dit dans Frédéric – Koh-Lanta : La Guerre des chefs :

    @Ogami a dit dans Frédéric – Koh-Lanta : La Guerre des chefs :

    @Niou a dit dans Frédéric – Koh-Lanta : La Guerre des chefs :

    Déjà déçue avant son premier départ, son retour n’est pas mieux alors qu’il se permet de critiquer maxime dans l’épisode 4, je vote contre.

    Il n’est pas le seul a critiquer Maxime qui semble être un mini-Victor sans le côté arrogant mais dans sa volonté de tout diriger, de tout faire.

    Il a quand même plus le sens de l’équipe que Victor. Il ne me dérange pas pour l’instant. Par contre je n’apprécie toujours pas Frédéric, il est naze et faux.

    Je suis d’accord sur Maxime qu’il a plus le sens équipe que Victor mais pour le peu qu’on a appris dans l’épisode 4 on a un l’impression que c’est Mr je fais tout et qu’il prend son rôle de chef un peu trop au sérieux.

    Pour Fred c’est pas le plus sportif (j’attends la semaine prochaine ou la réunification (en espérant qu’il l’atteigne) pour savoir son vrai niveau) mais je le trouve stratège sans être méchant.



  • @Niou a dit dans Frédéric – Koh-Lanta : La Guerre des chefs :

    @Ogami a dit dans Frédéric – Koh-Lanta : La Guerre des chefs :

    Il n’est pas le seul a critiquer Maxime qui semble être un mini-Victor sans le côté arrogant mais dans sa volonté de tout diriger, de tout faire.

    Je pense que Béatrice est pire sur ce point, non ?

    Oui et Non car Béatrice s’est disputé sur la nourriture mais sur le camps elle se repose souvent apparemment.



  • @Ogami Après je ne juge pas Fred sur le fait qu’il soit en dessous des autres, mais j’aime pas les gens qui rémènent leur science alors qu’ils ne sont pas crédible.



  • @vassago14 a dit dans Frédéric – Koh-Lanta : La Guerre des chefs :

    @Ogami Après je ne juge pas Fred sur le fait qu’il soit en dessous des autres, mais j’aime pas les gens qui rémènent leur science alors qu’ils ne sont pas crédible.

    Qu’on aime ou pas Fred c’est le dernier de mes soucis. Je l’apprécie tout comme j’apprécie Cindy et d’autres mais il n’y a pas de candidat qui me marque cette saison pour le moment.

    Le truc que j’ai aimé c’est le fait qu’il tente de se sauver en tentant le coup du bluff sur le collier et visant directement le chef dans une saison dont le thème est justement les chefs. Il fallait oser le faire dès le début.

    Mais pour le moment les bleu on ne les voient pas assez pour vraiment savoir seul les personnalités de Cindy et de Fred sont ressortie pour le moment (on aime ou on aime pas). On commence a peine a découvrir Brice et Mohamed, on apprend petit a petit des trucs sur le comportement de Maxime tandis qu’on ne sait rien de Clo.
    C’est un peu comme les jaune qu’on découvre petit a petit.



  • Moi je l’aime bien. Il a compris que c’était un jeu stratégique et il est revenu en comprenant ses erreurs (coucou Victor).



  • @Ogami a dit dans Frédéric – Koh-Lanta : La Guerre des chefs :

    @Niou a dit dans Frédéric – Koh-Lanta : La Guerre des chefs :

    Déjà déçue avant son premier départ, son retour n’est pas mieux alors qu’il se permet de critiquer maxime dans l’épisode 4, je vote contre.

    Il n’est pas le seul a critiquer Maxime qui semble être un mini-Victor sans le côté arrogant mais dans sa volonté de tout diriger, de tout faire.

    j’ai toujours du mal à comprendre ces reproches, tu viens pas à KL pour compter les nuages, je trouve son attitude cool, il assure sur les épreuves et le camp ! Et si parfois il dirige c’est normal, il est chef



  • Euh, il y a un sujet SPOIL!! Merci 😃



  • @MrsRakoon a dit dans Frédéric – Koh-Lanta : La Guerre des chefs :

    @Ogami a dit dans Frédéric – Koh-Lanta : La Guerre des chefs :

    @Niou a dit dans Frédéric – Koh-Lanta : La Guerre des chefs :

    Déjà déçue avant son premier départ, son retour n’est pas mieux alors qu’il se permet de critiquer maxime dans l’épisode 4, je vote contre.

    Il n’est pas le seul a critiquer Maxime qui semble être un mini-Victor sans le côté arrogant mais dans sa volonté de tout diriger, de tout faire.

    j’ai toujours du mal à comprendre ces reproches, tu viens pas à KL pour compter les nuages, je trouve son attitude cool, il assure sur les épreuves et le camp ! Et si parfois il dirige c’est normal, il est chef

    Sauf que de ce que je comprend Maxime les prend pour des enfants et semble leur dire quoi faire et quand le faire sur le camps (c’était ce que semblait dire Cindy). Ils ont peu d’autonomie ce qui me fait mieux comprendre Mohamed qui suit bêtement Maxime pour le moment.



  • @jenesuispasunhero a dit dans Frédéric – Koh-Lanta : La Guerre des chefs :

    Euh, il y a un sujet SPOIL!! Merci 😃

    On parlait de Maxime et non de Fred.