🍾 Bonne année 2019 ! 🥂


16 janvier : Glass 📽
17 janvier : Star Trek : Discovery - 2x01 📺
18 janvier → : Marvel’s The Punisher - Saison 2 (Netflix) 📺

Darksiders (topic général)



  • Cette série propose d’incarner les chevaliers de l’apocalypse dans des jeux d’action-aventure qui reprennent les codes de différents mastodontes tel que God of War, Zelda, Diablo ou Dark Souls.

    Darksiders (1) lance la série en 2010 sur PS3/Xbox360. On y incarne War,  accusé à tort et obligé de revenir sur Terre pour rétablir la vérité.

    0_1543408496960_IMG_20181128_133215.png

    Très belle surprise, le jeu est un plaisir à parcourir, des donjons avec des énigmes à la Zelda, des combats brutaux et un level design maîtrisé.

    Darksiders 2 suivra en 2012, toujours sur PS3/Xbox360 (puis en 2015 sur PS4/XboxOne en Remaster). On incarne Death, qui va devoir laver l’honneur de son frère War.

    0_1543408536409_IMG_20181128_133312.png

    Ici le héros est moins lourdaud que War, plus félin et le système de combat s’en ressent, il esquive, glisse autour de ses adversaires. Le jeu propose un monde semi-ouvert et beaucoup de loot, à la Diablo avec les raretés des items qui vont avec.

    Darksiders 3 est sorti cette semaine sur PS4/XboxOne. On incarne Fury, le troisième chevalier de l’apocalypse !

    0_1543408565267_IMG_20181128_133341.png

    Il n’a pas été très bien noté (66% sur Metacritic pour l’instant) mais il me tente beaucoup (j’ai presque envie de redonner Assassin Creed’s Odyssey sur lequel je m’ennuie pour le prendre).

    Le test jvc que voici est intéressent à lire :

    http://www.jeuxvideo.com/test/962723/darksiders-iii-un-retour-en-grande-forme-pour-la-licence.htm

    Avez-vous déjà joué à cette série ?


  • Admin

    Jamais joué mais les deux premiers traînent chez mes parents, je crois que ma mère n’a pas aimé donc je vais songer à les récupérer et les tester



  • @suspi
    Ah oui c’est une bonne idée ! Tu ne seras pas déçu :booo:



  • J’avais acheté le premier en occasion sur PS3 à cause de sa réputation de “Zelda-like pour adultes”. J’ai du y jouer quatre/cinq heures et j’ai lâché l’affaire, le mélange entre la DA dark/métal/kikoo et les environnements urbains m’a vite donné la gerbe et je l’ai revendu illico.



  • J’ai terminé le troisième épisode et j’ai vraiment beaucoup aimé !

    L’histoire est très sympa à suivre, la guerre entre les démons et les anges ça a de la gueule ! Et chasser les 7 péchés capitaux c’est vraiment classe ! La mise en scène est super efficace, avec des moments mémorables comme quand la Luxure veut tromper Fury avec une illusion de ses 3 frères, ou quand on rencontre la première fois l’ Orgueil qui refuse de se battre tant que les 6 autres péchés ne sont pas morts (quelle orgueilleuse celle-là !)

    Le héros, Fury, est on ne peut plus classieuse, avec ses répliques toujours très bien senties, et on sent bien la montée en puissance au fur et à mesure qu’on acquiert les 4 pouvoirs. Pouvoirs qui donnent d’abord une nouvelle arme, une nouvelle compétence qui débloque des accès à la Metroidvania et une jolie couleur de cheveux !

    Exemple du premier, le pouvoir de feu, qui, quand sélectionné, donne une chevelure de feu à Fury, il donne la possibilité de faire un saut chargé et donc d’accéder aux plateformes trop hautes jusqu’à présent.

    Au niveau du gameplay c’est très pompé sur Dark Soul, avec les âmes des ennemis qu’on échange contre des niveaux, des objets ou des artefacts. Quand on meurt (et on meurt assez souvent, le jeu est plutôt corsé), on peut retourner à l’endroit de la mort pour récupérer une seule fois ses âmes. D’autres similitudes comme les raccourcis qu’on débloque, les cadavres un peu partout qui ont toujours un objet à récupérer.

    Mais c’est bien plus nerveux dans les combats, on a une esquive qui donne un petit ralenti (à la Bayonetta) quand elle est exécutée juste avant que l’ennemi ne touche, et là on peut lui claquer une attaque puissance dans la gueule, ça donne des combats de boss extrêmement classieux !

    Les environnements sont assez nombreux et variés, et le vendeur (Vulgrim, comme dans les épisodes précédents) donne accès à l’antre des serpents, un système de téléportation très pratique qui évite de se taper 84km de marche entre les différentes sections.

    La fin est également très bien faite, avec un message encourageant pour une suite avec le dernier cavalier pistolero !

    Un vrai coup de cœur ce jeu :love: