Élections européennes de 2019



  • @carcha a dit dans Élections européennes de 2019 :

    @lulu a dit dans Élections européennes de 2019 :

    @jackasse Chacun tire la couverture à lui, on se retrouve avec un truc où chaque pays a négocié pour lui et non pour l’ensemble. Les intérêts européens passent au second plan pour tous les états nationaux.

    Et puisqu’on est dans le topic, justement, le fonctionnement même des élections européennes où chaque pays a son parti, certes membre d’un grand parti européen, mais qui fait campagne sous sa propre appellation, au lieu d’avoir un fonctionnement plus intégré (style américain, avec des partis locaux, mais aussi des grands partis pan-européens), ça n’aide pas à regrouper les Européens, même à ce moment-là.

    Pour les élections européennes, les groupes politiques du PE devraient faire campagne sous leur nom, avec un programme européen et non national. Idem pour l’élection du Président de la Commission, qui, je pense, devrait être faite directement. Ça impliquerait plus les gens.

    Oui cool les partis européens, les programmes européens et patins coufin…

    Sauf que ça c’est si on a envie que l’europe existe et se dévellope en tant qu’entité, et ça ça reste à prouver que c’est vraiment ce que veulent les peuples.

    La j’ai plutot l’impression que tout le monde a envie de regagner sa souveraineté nationale dans son coin.

    Et puis ça n’a rien à voir mais les impots des grosses boites c’est dans les pays qui taxent le moins donc on a pleins de frics qui nous passent sous le nez (et après on nous demande de faire 3% de déficit public). Ca donne pas envie d’aimer l’europe.

    Qu’ils aillent se faire foutre, l’union européenne me saoule, déja que c’est chiant de se voir imposé un président français libéral par les autres français, si en plus faut se faire imposer une politique de merde par les autres européens, franchement, non merci.

    Je ne suis pas sûr que ce soit tout le monde, mais soit, si tu veux.

    Pour moi, c’est justement parce que le Conseil européen a fait de l’UE le machin qu’il est maintenant, que de plus en plus de personnes voient l’UE comme un problème. Le fonctionnement actuel de l’UE, voulu par les états nationaux a conduit au sentiment grandissant de défiance envers elle.

    Le déficit de 3%, ce n’est pas la commission qui l’a décidée toute seule dans son coin, ni même le PE, ni encore un fonctionnaire européen, tout seul dans son bureau à Bruxelles, mais bien les états nationaux qui ont négocié entre eux le Traité de Maastricht, qu’ils ont ratifié par la suite.

    Qu’on remette en cause les traités, je suis entièrement d’accord, mais qu’on cesse de faire croire à l’idée qu’on a imposé ces traités aux pays européens. Ils ont été négociés par les états, ont été ratifiés par les états signataires sans qu’on leur mette un flingue sur la tempe (ou alors le flingue de leurs amis des lobbys, mais là, au niveau national, ça n’a pas l’air d’être foncièrement différents…).

    Mais je pense que l’on ne sera jamais d’accord sur l’UE : je suis pour une fédéralisation, la mise en place d’un réel État européen, avec un système fédéral pas trop éloigné de celui des États-Unis. Après, il y a UE fédérale et UE fédérale. Et tout cela ne m’empêche pas d’avoir de nombreuses critiques envers le fonctionnement de l’UE.

    La construction européenne comme elle a été menée, a failli et la solution, simpliste, du retour aux états nationaux n’est surement pas, pour moi, la meilleure des idées.



  • Plutot crever que de vivre dans un état-européen fédéraliste et se faire dicter nos vies par les pays voisins.

    Et ce que tu dis sur la décision des 3% ça décrit un autre problème qui est le manque de démocratie directe dans les états eux même. Personne n’a jamais souhaité ça en dehors des dirigeants politiques. On nous a jamais demandé notre avis à nous, la dernière fois qu’on nous a demandé un truc sur l’europe on les a envoyé chier et depuis ils nous demandent plus rien et font tout sans demander. Donc certes c’est les état, mais c’est pas les peuples.

    Et oui oui, “tout le monde”, ou disons une majorité si on veut jouer sur les mots allez.
    Mais je vois vraiment personne qui saute au plafond quand on vends nos services publics dans un marché européen débile, vraiment personne.



  • This post is deleted!


  • Nous n’aurons jamais les mêmes solutions.

    Et il faut arrêter de prendre des exemples pour définir l’idée générale sur un tout. Ne pas sauter au plafond pour la libéralisation des services publics, ça ne veut pas dire être eurosceptique ou -phobe. On peut ne pas aimer la coupe de cheveux d’Edouard Philippe sans être un traite à la patrie. 😉



  • This post is deleted!


  • Bah désolé on est bien obligé de prendre des exemples de politiques européennes pour montrer que l’europe est mauvaise.
    En l’occurence, le marché unique européen c’est quand même la colonne vertébrale de l’UE donc y’a pas plus pertinent comme choix d’exemple.



  • Moi je suis pour la fédéralisation de la France, les régions ont des problématiques différentes, et surtout ça fait comme aux USA où il y a plein de référendum pendant les élections locales, cela peut recréer la démocratie locale. En fait ont a eu le pire la décentralisation ratée avec un pouvoir fort (en même temps décentraliser avec la constitution en l’état c’était sûr que ça allait droit dans le mur), autant y aller franco et faire un état fédéral et voilà mais bon je rêve…



  • @super-dupont a dit dans Élections européennes de 2019 :

    @aurel a dit dans Élections européennes de 2019 :

    L’Union Européenne n’est plus qu’une union de marchés, rien d’autre. Car tout est guerre de marchés désormais (U.S., Asie, Europe, Russie, Moyen-Orient qui se tirent la bourre). J’y ai cru moi aussi à une Europe sociale pour le “bien-être” et le “bonheur” des peuples du temps du traité de Maastricht fondateur puis j’ai déchanté avec celui de Lisbonne et les autres filouteries monétaires qui ont suivies (dont l’étranglement de la Grèce).

    C’est drôle mais dans mon souvenir le Traité de Maastricht est le symbole de l’enterrement d’une Europe sociale.

    J’étais naïf et plein de confiance lors de ce referendum pour lequel j’ai voté “oui” comme bon nombre d’Européens sans comprendre que c’était un pétage de verrou pour l’ouverture du tout ultra-libéral commercial et spéculatif.



  • C’est bon la c’est la fin des haricots, t’as Ségolène Royale qui veut faire une liste PS-EELV.
    On peut tirer une croix sur les prochaines élections c’est foutu d’avance, la génération des éléphants va nous maintenir la tête sous l’eau jusqu’au dernier souffle.



  • A propos des verts, parfois ils ont des idées très particulières.

    Limiter les naissances «permettrait de mieux accueillir les migrants», estime Yves Cochet

    https://francais.rt.com/france/57519-climat-limiter-naissances-permettrait-mieux-accueillir-migrants-ex-depute-yves-cochet

    On se demande si ce genre de mecs n’a pas pour objectif caché de faire monter au max le trio MLP - Dupont Aignan - Phillipot pour les européennes.



  • La Terre pourra pas accueillir 10 milliards d’êtres humains, c’est un constat.



  • @carcha a dit dans Élections européennes de 2019 :

    La Terre pourra pas accueillir 10 milliards d’êtres humains, c’est un constat.

    Le problème n’est pas à chercher du coté des pays dont le taux de natalité oscille entre 1.5 et 2 enfants par femme.

    La proposition qui consiste à disparaître progressivement pour laisser la place aux autres est une forme de masochisme suicidaire.



  • Ce que j’aime dans l’UE c’est l’harmonie qui unit les nations :ahah: pensez printemps.
    https://www.lejdd.fr/International/Europe/luigi-di-maio-attaque-de-nouveau-la-france-cette-fois-sur-sa-politique-en-afrique-3842477.amp



  • Toute l’Allemagne s’est arrêtée de travailler pour écouter les discours du traité d’Aix La Chapelle entre la France et l’Allemagne.
    Pourquoi Macron nous dit que c’est juste une fake news symbolique sans aucune portée politique? Ça n’a rien à voir avec L’UE?



  • Macron en mode Adolphe et les envahisseurs :ahah:

    « La menace aujourd’hui ne vient plus du voisin. Elle vient de l’extérieur de l’Europe et de l’intérieur de nos sociétés si nous ne sommes pas capables de répondre à la colère qui gronde. »

    Cette merveilleuse idée paranoïaque de l’ennemi extérieur qui nous gangrène, si chère aux grandes démocratures de ce monde.



  • Ca semble officiel, il y aura une liste True Gilet Jaune aux éléctions :tagada:

    Bien entendu, cette liste va faire 10% soit bien mois que LREM ce qui permettra de dire à ces pennecul de marcheurs qu’ils sont majoritaires “parcekon a gagné l’éléction” alors que que dalle c’est juste l’opposition qui est éclatée.



  • Le multipartisme est un gage de représentation dans une démocratie progressiste. Le problème est la république actuelle, coquille vide de sens, suite aux nombreuses réformes qui l’ont vidées, et qui ne représente plus qu’une minorité. Car aucune majorité n’existe. La démocratie est un cumul de minorités, chacune devant être protégées des autres.
    Les vainqueurs de cette élection seront encore une fois les abstentionnistes. Je pense que la liste GJ pompera ses voix essentiellement sur les partis.



  • Ah bah c’est sur que les abstentionistes le resteront.

    LREM va pas bouger (les débilos hypnotisés vont le rester).

    C’est les partis d’oppositions qui se verront grignotter, et quelque part c’est très bien si ça peut permettre que certains se remettent en question. Vaut mieux se prendre une claque maintenant pour un scrutin européen bidon que après.



  • @carcha a dit dans Élections européennes de 2019 :

    Ah bah c’est sur que les abstentionistes le resteront.

    Il n’y a pas de nouvelle offre. Même LREM, portant parti le plus neuf de tous, est ringardisé. Le changement de régime ne passera pas par les urnes.



  • Ne te décourage pas.
    Ca prendra plusieurs décénies si il faut, déja il faut le temps que tout les babyboomeur de merde qui votent conservateur disparaissent, et je pense que ça finira par passer par les urnes à force. C’est le seul moyen de faire un changement stable et incontestable. Ca ne peut se faire que par les urnes.