Votre coming out et votre famille



  • @tatane a dit dans Votre coming out et votre famille :

    De mon côté je pense que c’est mon père qui était le premier au courant mais qui ne m’en a pas parler ouvertement, du moins je ne lui en ai pas laissé le temps, il était tombé sur l’historique des images de l’ordi et y avait du porno qui traînait avec un mix gay hétéro ☺️ (j’ai appris a mieux effacer les traces après …)

    Pareil, sauf que c’était ma mère. J’ai essayé de me justifier en mode “ouais, j’ai vu ça aussi dans l’historique, j’ai pas compris”. :lol:

    Bref, j’ai quand même dû faire une annonce officielle à ma mère quand j’étais tombé sur un taré sur le net qui m’avait dragué via un truc genre Skyblog. Sauf que quand je lui ai dit que je ne voulais pas le rencontrer, il s’est mis à chercher mon adresse et tout, bref, flippant. Ma mère a pris le clavier et l’a calmé.

    Pour mon père, je n’osais pas lui dire. Donc je suis passé par ma belle-mère. Elle était en mode “toujours pas de copine ?” et j’ai saisi la perche. Je lui ai demandé d’en parler à mon père. Je n’ai jamais su comment il avait réagi mais son comportement avec moi n’a jamais changé et on en parle assez ouvertement.

    Je pense que ma mère a eu plus de mal à le digérer. Souvent, elle me demandait si j’étais sûr, elle me disait qu’elle était persuadée que j’allais changé d’avis mais très chère maman…
    text alternatif

    Je l’ai dit à un de mes deux frères (le même jour qu’à ma mère) qui m’a simplement dit “je m’en doutais”. Merci petit con ! Et mon autre frère, je ne lui ai jamais vraiment dit mais il le sait et on en parle très facilement.

    Bref, j’ai eu beaucoup de chance, aucun drama familial. Même avec le reste de ma famille (oncles, cousins, etc.). Il y a juste ma grand-mère qui, à chaque fois, me demande quand est-ce que je me marie avec une fille. Mais pour sa défense, elle est démente et me demande aussi tout le temps des nouvelles de mes enfants. Donc bon !

    Et pour ce qui est de mes amis, je l’ai fait progressivement et ça s’est toujours très bien passé. J’ai bien évidemment eu droit aux amiEs qui m’ont dit “oh mais c’est trop bien”. Mais bon, aller jusqu’à dire que c’est “trop bien”, comme dirait Miriam…
    text alternatif

    Et ce qui est marrant, c’est qu’une fois que j’étais officiellement sorti du placard, je n’ai plus jamais reçu d’insulte du genre “pédé” ou quoi. :hum:



  • @passo a dit dans Votre coming out et votre famille :

    @extra ma grand mère disait “quand il y en a pour un, il y en a pour dix” ^^

    Et toi, tu l’as fait ton C.O. ou t’es toujours un bi qui nie ? :unsure:

    Je me fiche de la réponse, c’était juste pour placer un jeu de mot.



  • Y a un mois ma mère me dit "faut que tu assumes ton choix"
    je lui réponds "ça va tu sais j’assume, mais c’est pas un choix, je ne l’ai pas choisi"
    sa réponse “comment ça tu n’es pas sûr d’être homo?”

    Je n’ai pas été plus loin :t_t: