Viaduc ou pont? inquiets ou pas?





  • Ca ne m’inquiète pas plus que ça.

    Bien qu’envisageable, les effondrements de ponts restent des événements ultra-rarissimes. Et ceux qu’il m’arrive de traverser ne sont que de courtes passerelles, ce qui réduit la statistique que je me trouve dessus (ou dessous) au moment d’un drame. En comparaison, l’optique d’un simple carambolage autoroutier, ou d’un refus de priorité en ville, me terrifie d’avantage.


  • Banned

    Pas mieux, c’est comme le terrorisme ou les crashes d’avions, ce sont des évènements d’envergure mais rares. Si on commence à flipper pour ça, on sort plus de chez soi (où c’est dangereux aussi).


  • Animateurs

    Pareil, j’ai plus peur des risques autres liés a la circulation, qu’aux ponts.

    Il y avait eu une petite expo intéressante a Cap Sciences a Bordeaux quand ils ont construits le nouveau pont, dans laquelle ils expliquaient le fonctionnement des différents types de structures de pont, et les raisons qui peuvent causer leur effondrement. L’un d’elle concernait la fréquence de résonance du pont, et n’était du coup pas forcément du au poids de ce qui circule dessus mais a sa fréquence de résonance: il avait eu par exemple des cas d’effondrement lors de passages de troupes militaires dont le pas était entré en résonance avec la fréquence de résonance de la vibration du pont :abba:

    Bon wiki dit que cette théorie est discutée, mais je la trouve fascinante quand meme! :nerdz:



  • J’ai lu que les intempéries y étaient pour beaucoup dans la fragilisation des structures (infiltrations d’eau), beaucoup ont été construits il y a longtemps et les conditions de circulation n’étaient pas les mêmes.

    Sans tomber dans la paranoïa, cette étude me laisse perplexe, tout comme l’état de nos routes qui se dégrade, il va où tout l’argent qui est censé être dédié à ces rénovations et entretiens?

    Perso, moi aussi c’est des petits ponts que j’emprunte, il y a un viaduc qui m’a toujours fait flipper rien que visuellement, c’est celui de Millau, cette hauteur :abba:



  • @ratonhnhakéton

    Ouais c’est terrible, d’autant plus que c’était un vent de 70 km/h… rien de foufou!



  • La chute du pont italien c’est d’abord un grave défaut de maintenance, un investissement public insuffisant pour assurer les controles les plus élémentaires (tiens donc on se demande de qui ça vient ça la baisse des investissements publics).

    Néanmoins, la rareté du phénomène ne doit pas nous empêcher d’exiger la plus grande vigilance de la part des sociétés exploitants ces ouvrages.

    Sinon j’ai pas peur car statistiquement je sais que j’ai peu de chance d’être dessus au moment ou ça pète. Mais sinon, je suis persuadé que ça va arriver. Plus ça va plus les maintenances d’ouvrages vont être négligées. Et les constructions modernes ne tiennent pas, tout est calculé à l’économie et on se retrouve avec des ponts comme celui de Gênes qui dépassait sa capacité d’exploitation avant le drame. C’est inévitable que ça pète à nouveau un de ces 4.

    Si les ruptures de ponts sont rares c’est parce qu’on est seulement au début d’un phénomène, les ponts modernes construits après guerre commencent à être vieux, et ces ouvrages vieillissent mal. Les constructions modernes en béton, ça tiens pas dans le temps. Alors que les ouvrages en pierres des romains subsistent encore 1500 ans après, nos trucs de bétons ne tiendront pas un quart de cette durée pour les plus résistants.



  • @carcha a dit dans Viaduc ou pont? inquiets ou pas? :

    Si les ruptures de ponts sont rares c’est parce qu’on est seulement au début d’un phénomène, les ponts modernes construits après guerre commencent à être vieux, et ces ouvrages vieillissent mal. Les constructions modernes en béton, ça tiens pas dans le temps.

    Mais là tu pars de l’idée que les responsables vont se contenter de rafistolage en attendant que les ponts tombent tout seul.

    Sauf que dans la réalité, ça ne se passent pas comme ça.

    Lorsqu’il est établi qu’une opération de rénovation d’un pont (d’une route, d’une autoroutes, de toute autre type infrastructures) n’est plus suffisante, ou même trop couteuse, ben on le rase. Et on reconstruit.
    Bon nombre de ces routes et ponts d’après-guerre que tu cites ont déja été détruits et remplacés par d’autres. Parfois conçus avec des matériaux différents, plus légers et resistants, reagissant mieux aux facteurs exterieurs (temperatures, pressions, vibrassions,…).

    Bien sur, ca n’empechera pas des accidents isolés (fruits de politiques locales laxistes ou véreuses), mais je doute qu’on assiste à ce début de phénomène que tu pressens.



  • Ca me semble très naivement optimiste ce que tu dis.
    le pont italien c’est une construction des années 80, et c’est encore pire, parce que construit à l’économie, exploité à l’extrême et maintenu à l’arrache.

    Et le modèle économique dominant nous fait tendre sur ce fonctionnement de rendement maximum. Franchement non, les trucs modernes ça réagit pas mieux qu’avant, au contraire c’est pire depuis on a interdit des produits efficaces car trop dangereux, on a une politique de réduction des couts au max, donc voila plus ça va plus c’est pire.
    Et faut pas croire qu’on sait mieux que nos grands-parent c’est faux. Moi même j’ai à faire à des ouvrages industriels assez anciens au boulot (des années 50 jusqu’à 80) et ceux qui sont les plus robustes on le sait c’est les vieux car ils étaient conçu surdimensionnés, à l’époque on faisait pas des économies dans les investissements “en mode projetttt” ou faut pas un euro en trop tant qu’on peut réduire les couts, c’était une autre mentalité.



  • Comme par hasard, gros travaux à partir du 20 août chez moi sur un pont autoroutier qui passe au dessus de la Moselle, à l’origine, il est de 1968 , a été démoli puis reconstruit en 2005, les joints sont une abomination quand on passe dessus, il est fréquemment " retapé "… à quand la cata?



  • 67 le pont !

    Sinon on a eu le même genre d’articles pour la Belgique :lecid: perso j’ai jamais été rassuré en passant sur un pont, donc l’accident change rien. Je serai toujours pas rassuré, mais ça va pas s’aggraver. Ici en plus, si on s’en tient aux premières infos, il y a eu des avertissement et des gens qui demandaient que le point soit retapé, c’est clairement une mauvaise gestion.



  • Pont Romain
    0_1534669777591_images.jpeg

    Pont Italien
    0_1534669802421_téléchargement.jpeg



  • @carcha a dit dans Viaduc ou pont? inquiets ou pas? :

    Ca me semble très naivement optimiste ce que tu dis.

    L’avenir nous répondra.

    Mais en règle général,

    (mis à part en matière d’alimentation, de qualité de l’eau, de l’air…").

    Je ne pense pas que nos grands-parents faisaient systématiquement mieux. Ni même moins bien d’ailleurs. Je pense que c’est kif-kif, que chaque période du passé ou du présent a eu ses édifices, bons comme mauvais, mais qu’on ne retient du passé que ce qui a perduré jusqu’à aujourd’hui et rencontré le succès, vu qu’on en jouit toujours.

    On peut me sortir le Colisée et le Pont du Gard pour me vanter la qualité des ouvrages romains d’autrefois, ça ne change pas que pour un Colisée, y’a surement eu pléthore de ponts, de tours ou de viaduc romains d’autrefois qui se sont pété la gueule prématurément pour x ou x raisons.



  • 4 ans de construction pour une duree de vie de 49 ans. C’est pas si mal pour de la merde.



  • @le-periannath

    La pierre de taille c’était du costaud, et les maisons construites avec ces mêmes pierres ne prennent pas la chaleur.
    Le béton c’est poreux, forcément fragile.



  • @le-periannath Excuse moi mais à un moment donné accorde un peu de crédit à quelqu’un qui te dit qu’il est dans des ouvrages anciens quotidiennement :lecid:
    Je te dit que la maintenance est négligée, si je dis ça c’est pas des paroles comme ça pour faire le malin c’est parce que je le vis au quotidien (je travaille pas dans des ponts mais c’est suffisament analogue), et j’ajoute que dans les sociétés de concessions spécialement la maintenance c’est le minimum syndical (normal, un concessionnaire exploite donc une fois la fin du contrat il perd son investissement en maintenance et rénovation donc logique qu’il en fasse le moins possible).



  • Les restes du pont ont été détruits à l’explosif, et le nouveau pont sera construit comme l’ancien, en béton et en acier. RDV dans 50 ans :blase:


Log in to reply