L'avortement rejeté en Argentine



  • Tout est dans le titre.

    https://mobile.francetvinfo.fr/societe/ivg/argentine-le-senat-rejette-la-legalisation-de-l-avortement_2888543.html#xtref=acc_dir

    C’est ce genre de décision qui me fait chérir notre laïcité française.



  • C’est pas étonnant, ils sont vachement cathos retardés en Amsud. Alors que plein de trucs me fascinent dans l’histoire et la culture sudam, ça c’est vraiment un gros point noir.



  • Encore un dur moment pour les femmes… Vive le patriarcat !



  • C’est désolant mais pas surprenant



  • Les femmes argentines continueront de mourir des avortements clandestins. Encore bravo l’Eglise catholique ! 😉

    Ils sont marrants ces gens qui se disent “pro-vie”, mais pour qui c’est la vie d’un tas de cellules qui prime sur la vie d’une femme. Tuer un foetus, hors de question, mais tuer une vraie femme, pas de soucis ! “Pro-vie” qu’ils disent. 🙂



  • Je vais être sûrement encore incomprise mais bon.

    Ça me rappelle l’histoire de cette dame qui avait déjà deux enfant.elle est de nouveau tombée enceinte et a demandé à son docteur des l’a faire avorter car elle a déjà deux enfants et qun troisième c’est trop avec cette crise économique.

    Le docteur lui répondit que avorter pourrait lui créer des complications. Que ce qu’il lui propose c’est de tuer l’un de ses enfants qui sont actuellement à la maison et de laisser celui ci naître. Que c’est la même chose.elle aura deux enfants et sera en bonne santé.

    La dame choquée dit au docteur que c’est horrible ce qu’il dit!

    Le docteur lui répondit qu’il n’y a pas de différence entre tuer son enfant vivant à la maison et celui qui vit dans son ventre.les deux sont ses enfants au même titre.
    La dame honteuse et confuse s’en alla prenant soin de sa grossesse.



  • @heureuse777 Ce médecin est donc un escroc et doit être dénoncé.



  • @julius il n’est pas un assassin. Il a voulu faire comprendre à la dame que l’avortement n’est pas moins grave comme le pense beaucoup de gens. Du moment où le foetus existe depuis seulement une seconde, c’est déjà une vie



  • C’est vrai cette histoire ou c’est un genre de fable que les pro-life ont inventé pour défendre leurs idées ?



  • @carcha je ne sais pas si c’est vraie mais le plus important est la leçon qui en ressort. Pas vrai?



  • Effectivement, la leçon qui en ressort c’est que les anti-avortements sont des gros tarés prêt à toute les manipulations.
    On le savait déja mais c’est important de le rappeler.


  • Admin

    @heureuse777 a dit dans L'avortement rejeté en Argentine :

    Du moment où le foetus existe depuis seulement une seconde, c’est déjà une vie

    Non.
    Y’a deux écoles : soit tu consideres que tout organisme cellulaire est une vie, auquel cas un spermatozoide est une vie aussi, et chaque ejaculation masculine tue 100 millions d’etres vivants, ce qui devrait etre passible d’autant de peines de mort je suppose.
    Soit tu ne consideres pas qu’un spermatozoide est un etre vivant humain, auquel cas l’amas de cellules des premieres semaines ne l’est pas plus. Avant 8 semaines de grossesse minimum, il n’y a pas de vie humaine

    Dans les deux cas, il est faux de supposer que la vie commence a la seconde S1



  • @Heureuse777
    Et la leçon qui en ressort c’est quoi ? Parce que là, sincèrement, je vois pas.



  • @carcha :lol: vous alors.
    @julius qui donne carrément des moins 1.
    @carcha Mais on a Pas dit d’accoucher si la grossesse est dangereuse pour la santé de la mère hein. C’est l’avortement délibéré qui est un crime. De mon point de vue en tout cas hein.



  • @printemps Que le médecin refuse de faire son boulot au nom de ses opinions personnelles, et profite en plus de sa position pour tenter de manipuler sa patiente. C’est donc un escroc. ^^



  • Accepter une grossesse non-désirée parce-que le pays l’exige ou la Société, sans penser aux conséquences et séquelles qui peuvent s’opérer ensuite… Si c’est pour que l’enfant en souffre psychologiquement voire physiquement… ce n’est pas déjà le tuer sur le long-terme ?

    Pour ma part, je pense qu’il faut arrêter de penser à la place des enfants.



  • @suspi a dit dans L'avortement rejeté en Argentine :

    @heureuse777 a dit dans L'avortement rejeté en Argentine :

    Du moment où le foetus existe depuis seulement une seconde, c’est déjà une vie

    Non.
    Y’a deux écoles : soit tu consideres que tout organisme cellulaire est une vie, auquel cas un spermatozoide est une vie aussi, et chaque ejaculation masculine tue 100 millions d’etres vivants, ce qui devrait etre passible d’autant de peines de mort je suppose.
    Soit tu ne consideres pas qu’un spermatozoide est un etre vivant humain, auquel cas l’amas de cellules des premieres semaines ne l’est pas plus. Avant 8 semaines de grossesse minimum, il n’y a pas de vie humaine

    Dans les deux cas, il est faux de supposer que la vie commence a la seconde S1

    Non. Jpense pas qun spermatozoïde soit une vie humaine. Il faut la fécondation d’abord et vous savez que ce n’est que le foetus us que la femme accouche 9mois après. Y’a pas de différence entre le foetus et l’enfant si ce n’est qu’il s’est développé. Y’a pas de différence entre mon enfant vivant depuis 1 minute et celui vivant depuis 20ans.c’est le même il a juste grandi



  • @brume Je viens de googler pour retrouver le chiffre :

    Toutes les 9 minutes, une femme meurt d’un avortement clandestin dans le monde parce que ce n’est pas légal dans son pays.

    Mais évidemment, la vie d’un tas de cellule c’est plus important. :rolleyes:

    En réalité, ce sont les “pro-vie” les tueurs.



  • Mais @julius nous somme tous un tas de cellules. C’est ce qu’il faut capter



  • @julius le médecin faisait de l’ironie. Il lui faisait indirectement la morale. Bien sur que la dame ne voudra jamais tuer son enfant à la maison. Il a voulu l’a choquer, lui faire comprendre la leçon.


Log in to reply