22 mai → Aladdin 📽
22 mai → John Wick Parabellum 📽
23 mai : Elementary 📺
23 mai : Vida 📺

La Rose de Versailles / Lady Oscar



  • text alternatif

    La Rose de Versailles, plus connue sous le nom de son adaptation en anime Lady Oscar, est un manga de Riyoko Ikeda écrit en 1972.

    C’est un manga qui a eu une influence phénoménal. Traiter d’histoire dans un shojo, c’était du jamais vu. Riyoko Ikeda a eu du mal à convaincre ses éditeurs, mais finalement c’est devenu un des manga les plus emblématiques (si ce n’est le plus emblématique) du genre shojo. Un manga qui a eu une influence indéniable sur la société japonaise, qui a suscité un intérêt pour la culture française, pour la période historique de la Révolution, pour la langue française, et qui inspire encore aujourd’hui les touristes japonais qui vont visiter Versailles.
    Je sais que j’ai souvent tendance à employer des superlatifs pour parler de manga, mais là je n’exagère pas : on a affaire à l’un des manga les plus vendus et les plus lu de la planète. Un manga qui a influencé tout ce qui s’est fait ensuite, qui a gravé son nom comme monument du manga, et qui continue encore aujourd’hui à influencer la société japonaise.

    Voila une belle entrée en matière. Sinon, en France l’anime est sorti avant le manga, donc les gens connaissent surtout Lady Oscar plutôt que La Rose de Versailles. Perso je n’ai pas vu l’anime, donc je ne sais pas s’il est bien, s’il est fidèle au manga, etc.

    Avant d’entrer dans le vif du sujet, un peu de nostalgie avec la musique du générique !

    Franchement, l’opening français est un peu nul >.> L’opening japonais est bien mieux :


    J’adore le “Ju t’aime, Oscaru !” à la fin :3 De manière générale, j’adore l’accent des japonais qui parlent français.

    J’en profite pour mettre la reprise de cette chanson faite par le groupe Lareine (j’en reparlerais plus tard). C’est une reprise un peu plus rock, et Riyoko Ikeda en personne chante dans les choeurs !

    Bien, passons à l’histoire, maintenant.
    L’action se déroule un peu avant la Révolution Française. La France est sous le règne de Louis XV, et la jeune Marie-Antoinette arrive en France pour se marier avec le Dauphin (le futur Louis XVI). Une jeune femme élevée comme un garçon, Oscar François de Jarjaye, est capitaine de la garde royale. L’histoire raconte donc la vie de Marie-Antoinette et d’Oscar, depuis l’arrivée de Marie-Antoinette en France jusqu’à sa mort, guillotinée pendant la Révolution. L’histoire raconte également la liaison de Marie-Antoinette avec Hans Axel de Fersen, un Comte suédois, la relation entre Oscar et son ami André, et d’autres choses que je ne vais pas spoiler.
    C’est du shojo, donc une grande place est apportée à la romance, mais il y a également une grande place accordée au contexte historique de la Révolution, qui est traité avec globalement assez de fidélité (il y a quelques libertés, bien sûr, c’est une oeuvre de fiction, mais globalement ça va).

    text alternatif

    LES PERSONNAGES :

    -Oscar François de Jarjaye.
    text alternatif
    C’est la dernière fille du général de Jarjaye, dont la famille est chargée de protéger la famille royale. Le général voulait donc un fils pour lui succéder dans la garde royale, mais il n’a eu que des filles. Il a donc décidé d’élever Oscar comme un garçon et d’en faire un soldat.
    Quand Marie-Antoinette arrive en France, Oscar a 14 ans et est capitaine de la garde royale. Elle est chargée de la protection de la Dauphine.

    -Marie-Antoinette.
    text alternatif
    Marie-Antoinette, fille de l’impératrice Marie-Thérèse d’Autriche, est mariée au dauphin de France (le futur Louis XVI) pour sceller l’union entre la France et l’Autriche. On suit donc son départ de son pays natal et son arrivée en France, où elle se marie avec le dauphine. Elle a le même âge qu’Oscar. Le manga raconte sa vie, jusqu’à sa mort pendant la Révolution.

    -André Grandier.
    text alternatif
    C’est le petit-fils de “grand-mère”, une servante chez les Jarjayes qui a plus ou moins élevée Oscar. André est le meilleur ami d’Oscar.

    -Hans Axel de Fersen.
    text alternatif
    Un comte suédois qui voyage en Europe. Il devient l’amant platonique (ça existe ce terme ?) de Marie-Antoinette.

    -Rosalie Lamorlière.
    text alternatif
    Orpheline, descendante de la famille des Valois, Oscar la prendra sous son aile. Elle développera des sentiments pour Oscar.

    LES ADAPTATIONS

    La Rose de Versailles a eu de nombreuses adaptations.
    Bien sûr la plus connue est l’anime Lady Oscar, produite en 1979. Je ne l’ai pas vue, mais il semble que l’anime soit très apprécié. En France, l’anime est sorti avant la traduction du manga, donc on a d’abord connu l’anime.
    text alternatif

    Un film live franco-japonais Lady Oscar a vu le jour en 1979, tourné en France par Jacques Demy, avec Catriona MacColl dans le rôle d’Oscar.
    text alternatif

    Il y a également eu un film d’animation en 1990, qui reprend les images de l’anime avec un nouveau doublage, et qui “résume” toute la série en gros.

    Enfin, il y a eu plusieurs adaptations en comédies musicales par la revue Takarazuka, une troupe de théâtre où tous les rôles sont joués par des femmes. La Rose de Versailles est une de leurs comédies musicales les plus populaires.
    text alternatif

    Voila en gros tout ce que je pouvais dire pour présenter l’oeuvre. Je vais également ajouter quelque chose que j’aime beaucoup.

    En fait, La Rose de Versailles a influencé une des figures les plus mythiques du visual kei : Kamijo.
    Kamijo est un chanteur, compositeur, producteur, etc. avec 20 ans de carrière, une légende vivante du visual kei. Et donc, son premier groupe était Lareine. Lareine, en référence à Marie-Antoinette.
    Kamijo est fan de La Rose de Versailles, ce qui se ressentira dans beaucoup d’aspect de Lareine. Déjà, les costumes :
    text alternatif

    Dans les chansons et la narration du groupe également, puisqu’ils racontent à un moment l’histoire d’un certain Jérémie Florence de Jarger, qui est contée tout au long de leur album Lillie Charlotte.
    Jérémie Florance de Jarger est bien sûr une référence à Oscar François de Jarjaye, et Lillie Charlotte serait en quelque sorte André.
    Cet album contient d’ailleurs la reprise de la chanson de l’opening, que j’ai postée au début du topic. Riyoko Ikeda elle-même chante dans les choeurs de cette chanson. Elle a également dessiné plusieurs dessins pour le CD du groupe, représentant les personnages de l’histoire (Jérémie Florence (avec les traits de Kamijo) et Lillie Charlotte) ainsi que les membres du groupe. Et ça, c’est la putain de classe !
    0_1532462123464_kamijo machi emiru mayu 4.jpg
    (en haut : Kamijo (chant), à gauche : Mayu (guitare), à droite : Machi (batterie), en bas : Emiru (basse))
    Avec les costumes qu’ils portent sur cette photo :
    0_1532462208129_kamijo machi emiru mayu 1.jpg
    D’autres dessins de Riyoko Ikeda pour le cd :
    text alternatif
    text alternatif
    text alternatif

    Bref, j’adore le fait que Kamijo ait fait un groupe inspiré par La Rose de Versailles, puis que Riyoko Ikeda elle-même leur ait fait des dessins. D’autant que Lareine est un groupe relativement emblématique sur la scène visu. Donc c’est cool.

    Voila !!!
    Alors, connaissiez-vous cette oeuvre ? Aimez-vous ? Avez-vous envie de la lire/regarder ? Qui sont vos personnages préférés ?



  • Je me souvenais des paroles du générique mais pas trop de l’histoire en fait.
    Par contre, j’ai encore bien en tête le “clip” qui allait avec la chanson

    Bref, la chanson m’a plus marquée 30 ans après que la série à laquelle j’ai jamais accroché à l’époque et pourtant je bouffais tout ce qui passait à l’époque :ahah:



  • @nwanda a dit dans La Rose de Versailles / Lady Oscar :

    Je me souvenais des paroles du générique mais pas trop de l’histoire en fait.
    Par contre, j’ai encore bien en tête le “clip” qui allait avec la chanson

    Bref, la chanson m’a plus marquée 30 ans après que la série à laquelle j’ai jamais accroché à l’époque et pourtant je bouffais tout ce qui passait à l’époque :ahah:

    Purée, c’est kitch !!! Je ne connaissais pas ce clip ^^. C’est vraiment cheap, en plus en 1m39 ils ont réussi à recycler la même séquence une deuxième fois >.>
    Ouais les génériques marquent beaucoup, on se souvient même de ceux dont on n’aimait pas les séries.
    Sinon je n’ai jamais vu l’anime. Pourquoi tu n’aimais pas ? Il n’est pas bien ?



  • @sylareen a dit dans La Rose de Versailles / Lady Oscar :

    marquent beaucoup, on se souvient même de ceux dont on n’aimait pas les séries.
    Sinon je n’ai jamais vu l’anime.

    Là tu m’en demandes trop, c’était il y a 30 ans. Je sais que une fois la chanson finie, je zappais car j’accrochais pas. Déjà la tête du personnage principal me dérangeait.

    Et c’est pas kitch du tout nom di doum!!! C’est nostalgique, c’est mon enfance, na! :baffe:



  • @nwanda a dit dans La Rose de Versailles / Lady Oscar :

    @sylareen a dit dans La Rose de Versailles / Lady Oscar :

    marquent beaucoup, on se souvient même de ceux dont on n’aimait pas les séries.
    Sinon je n’ai jamais vu l’anime.

    Là tu m’en demandes trop, c’était il y a 30 ans. Je sais que une fois la chanson finie, je zappais car j’accrochais pas. Déjà la tête du personnage principal me dérangeait.

    Et c’est pas kitch du tout nom di doum!!! C’est nostalgique, c’est mon enfance, na! :baffe:

    Ah ben ça peut être nostalgique et kitch en même temps ^^.


Log in to reply