22 mai → Aladdin 📽
22 mai → John Wick Parabellum 📽
23 mai : Elementary 📺
23 mai : Vida 📺

Scarlett Johansson et le film Rub And Tug



  • Résumé de l’affaire :

    • Scarlett Johansson est castée pour le film Rub And Tug, inspiré de l’histoire vraie d’une femme qui s’identifiait homme (transgenre donc).
    • Scandale ! Polémique ! Johansson est accusée de piquer le boulot des acteurs transgenres, qui ont déjà un mal fou à percer. “Il existe très peu de rôles de personnages trans à Hollywood et les meilleurs sont confiés à des acteurs cis (…). De ce fait, les acteurs trans ont très peu de possibilités pour leur carrière et en appellent donc aux acteurs cis de leur laisser le peu de rôles trans qui existent”. (source)
    • Face aux nombreuses critiques, Scarlett Johansson rappelle que plein d’autres acteurs cisgenres ont déjà incarné des personnages transgenres.
    • Finalement, elle présente ses excuses pour son manque de tact et renonce complètement au projet : ”J’ai décidé de me retirer respectueusement du projet. Notre compréhension culturelle des personnes transgenres continue à avancer et j’ai beaucoup appris sur cette communauté depuis l’annonce de mon casting et réalisé que c’était indélicat”.

    Que pensez-vous de cette histoire ?



  • Pour moi la polémique était grotesque. Bien sûr que c’est injuste que les acteurs les plus bankable chopent tous les rôles, mais c’est la loi du métier, on l’accepte pour tous les autres castings, je vois pas ce qui diffère là. Pour percer au cinéma, soit tu as un talent fou, soit tu es super bg, soit les deux ; aucun rapport avec le genre. Si les responsables du casting choisissent un no-name transgenre, le film marchera moins bien qu’avec Scarlett Johansson, c’est une fatalité.

    Après on va pas crier “dommage” non plus hein. Scarlett Johansson doit déjà avoir un patrimoine équivalent au PIB du Burkina Faso, donc bon tout va bien pour elle. Mais je trouve cette histoire aussi dingue que le scandale des afro-américains pas assez bien représentés à la cérémonie des Oscars. :lecid:



  • J’en pense ceci

    Toute cette terminologie sans queue ni tête, ces revendications d’identité hurluberluesques commencent à me fatiguer. La logique de quotas est déjà suffisamment insupportable dans le cinéma pour qu’on s’épargne une catégorie supplémentaire à bichonner sous prétexte d’éructation sur les réseaux sociaux.



  • Il y aura jamais d’acteur transgenre reconnu si on leur prends leurs roles, déja que c’est difficile pour eux d’avoir des roles.

    Je comprends la levée de bouclier, Sense8 ou OITNB ont montrés qu’on peut faire confiance à des acteurs transgenre pour des projets d’envergure, c’est possible. Donc faut y aller.

    Et la c’est un film est fait précisément sur ce thème, sur le thème de la transexualité et de la transition, donc si y’a un film ou faut le faire c’est précisément celui la.
    Ce serait hypocrite de la part du studio de se draper du drapeau de la tolérance et de l’émancipation des transgenres si eux même ne le font pas et préfèrent une “vrai” fille blonde bankable. Faites ce que je dis pas ce que je fais.
    Quelle est la crédibilité du message d’un film qui prone la tolérance et l’émancipation des transgenres et qui lui même ne le fait pas dans son propre casting ? Cela renvoie un message terrible, “oui vous êtes des gens biens et tout mais par contre pour les vrais roles important désolé mais on prends une vrai femme ça fera plus d’entrées, sans rancune”

    Et bien sur, rien n’est reprochable à Scarlett Johanson qui a vraiment voulu s’impliquer dans le projet et a vraiment voulu bien faire, bravo à elle aussi pour ça.



  • Je pense que Johansson a eu raison de se retirer.
    Pas parce que c’est une femme et pas parce qu’elle n’aurait pas été absolument convainquante dans ce rôle, mais juste parce ça va peut être permettre de laisser une place à des acteurs transgenres qui n’ont sans doute même pas été castés.
    Il y a un vrai problème de minorités non représentées ou mal représentées dans le cinéma, et le fait que se soit une pompe à fric qui mise tout sur le côté bankable des acteurs n’arrange rien.
    Un rôle devrait être confié à celui qui l’incarne le mieux , peut importe ce qu’il est, et pas à celui qui rapportera le mieux.
    Mais pour ça il faut déjà ouvrir les castings.



  • Et en passant un topic sur les oscars so whites ça pourrait être pas mal parce que pour moi c’est aussi un vrai problème :ahah:
    Tout comme les BET awards sont aussi un vrai problème.



  • @ptitbordel a dit dans Scarlett Johansson et le film Rub And Tug :

    Tout comme les BET awards sont aussi un vrai problème.

    Comment ça?



  • @oranginita a dit dans Scarlett Johansson et le film Rub And Tug :

    Si les responsables du casting choisissent un no-name transgenre, le film marchera moins bien qu’avec Scarlett Johansson, c’est une fatalité.

    C’est pas parce que c’est la loi de l’industrie qu’on ne doit pas le déplorer, je trouve ça bien que Johansson ait pris la décision de se mettre à l’écart. En revanche elle n’avait pas d’excuses à présenter, j’en ai assez que sous la pression tout le monde finisse par présenter des excuses, on est dans un monde un peu pourri à ce niveau où chacun veut contrôler l’autre et finit par se pavaner d’avoir obtenu ce qu’il voulait.



  • @stabban bah j’arrive pas à comprendre comment une cérémonie récompensant les afro-américains peut faire avancer les problèmes de racisme et de ségrégation aux états unis.



  • @honey a dit dans Scarlett Johansson et le film Rub And Tug :

    @oranginita a dit dans Scarlett Johansson et le film Rub And Tug :

    Si les responsables du casting choisissent un no-name transgenre, le film marchera moins bien qu’avec Scarlett Johansson, c’est une fatalité.

    C’est pas parce que c’est la loi de l’industrie qu’on ne doit pas le déplorer, je trouve ça bien que Johansson ait pris la décision de se mettre à l’écart. En revanche elle n’avait pas d’excuses à présenter, j’en ai assez que sous la pression tout le monde finisse par présenter des excuses, on est dans un monde un peu pourri à ce niveau où chacun veut contrôler l’autre et finit par se pavaner d’avoir obtenu ce qu’il voulait.

    D’accord avec ça, les excuses sont de trop.



  • Je ferais aussi un parallèle (pê grotesque, je m’en fous) avec l’expérience demandée dans une offre d’emploi.

    OK les acteurs sont bankables parce que ce sont les meilleurs, les plus connus etc. donc on a tendance à aller les chercher eux plutôt que des néophytes au profil pourtant correspondant (des acteurs transgenres pour jouer des transgenres, quoi de plus naturel ? quand on fait un film ne veut-on pas qu’il donne l’impression d’une histoire vraie, que le spectateur soit en immersion ?),
    OK le film marcherait mieux avec Tom Cruise qu’avec Thomas Crouze né Jacqueline Crouze, c’est comme lu plus haut une fatalité, c’est pareil en France avec Kev Adams qui obtient plein de rôles qui devraient être dévolus à de vrais acteurs,
    mais si on ne donne jamais l’occasion à ces acteurs inconnus de percer dans des plus grosses prods comment les rendre bankables ? à moins qu’on n’en ait pas envie parce qu’ils ne sont pas normaux… (mais je pense que des blancs hétéros cisgenres tout ce qu’il faut où il faut qui peinent à se faire connaitre y en a aussi une pelletée pour les mêmes raisons de pognooon, donc j’ai envie de croire que ce n’est pas la raison de leur mise à l’écart)

    Je comprends la polémique, Johansson n’est pas un choix naturel pour occuper un tel rôle, il est clair et évident que c’est un choix rapace 🤑 pour le reste j’ai pas lu la façon dont les gens s’en plaignent si c’est SJW relou c’est aussi pénible car plus personne ne fait la différence entre les revendications sensées et celles qui existent juste pour casser les couilles au monde entier.



  • C’est n’importe quoi ça voudrait dire que les transsexuelle ne peuvent jouer que des transsexuelles :lecid: ils sont cons :abba: même l’actrice de Sense8 avait dit que c’était n’importe quoi et que le vrai combat c’est qu’ils aillent accès à d’autres roles.



  • Rendre ces acteurs visibles et leur permettre d’accéder à des rôles hors de leur nature ça commence déjà par leur donner ceux qui vont de soi, on se rappelle quel rôle a Jamie Clayton dans Sense8 ?

    Les acteurs comiques ont commencé par des rôles drôles, on les a pas mis tout de suite dans des rôles dramatiques. On n’a pas foutu Romy Schneider dans un rôle comique parce qu’elle était plus connue que les comiques. C’est ce que vivent les acteurs transgenres actuellement : même les rôles de composition on leur donne pas. La route est longue avant de leur donner les autres.
    (plz par avance merci de pas être bête et de lire ici une quelconque comparaison entre la nature transgenre et le talent de comique, il n’empêche qu’un.e transgenre sait mieux que quiconque ce qu’est être transgenre)



  • Non la logique voudrait que chacun passe une casting et que tous aillent des chances égales. Pour être visible suffit de jouer dans un film. Être acteur c’est joué un rôle donc ca devrait avoir aucune sorte d’importance ce que tu es à la base. Malheureusement c’est pas comme ça que ca se passe et Jamie Clayton a du attendre Sense8 pour se faire connaître mais si elle parle de ca c’est qu’elle le fait en connaissance de cause et que ca la frustre de n’avoir que des proposition de rôle transgenre. Donc oui pour moi le problème est pas qu’on prenne pas un transgenre pour le rôle, mais bien que les castings soient pas plus ouverts. Le jour où on aura un transgenre en tête d’affiche d’un gros film ce sera déjà une bonne avancée.



  • Pour rappel :



  • Nan mais ça c’est le monde des bisounours, moi aussi je milite pour ça, le seul fait qu’on identifie les transgenres comme transgenres est déjà un problème pour moi (pour reprendre l’exemple de Jamie Clayton, pour moi c’est une femme, point, c’est pas une femme transgenre ou un extraterrestre), sauf qu’on n’est pas dans un monde où on claque des doigts et hop magie tout le monde il devient ouvert, ça se fait progressivement, et ça commence par le début, filer des rôles de composition à ceux qui savent ressentir comme leurs personnages. Jamie Clayton est connue par Sense8, elle aura des rôles autres que transgenres sinon c’est d’autres questions qui se poseront.



  • Bah oui donc ici c’est un faux problème, qui en cache un vrai. Surtout qu un transgenre peut jouer autant dans les drama que les comédies. Les acteurs décident se passer un casting pour un genre X et se font caster puis sont catégoriser dans un genre pour ce qu’ils ont fait et non ce qu’ils sont la comparaison me semble pas pertinente ici.

    Puis alors pourquoi pas de polémique quand les acteurs se transforment pour jouer des gros ? Et pas directement engager des personnes fait sur mesure ? Parce que c’est leur métier et que se mettre dans la peau de quelqu’un d’autres c’est aussi le but.



  • @lolly0608 c’est exactement ça, on choisit pas quelqu’un parce que son physique colle à la description du rôle, on le choisit parce qu’il l’incarne parfaitement, quitte à modifier son apparence si vraiment il y a des critères à respecter.
    Et c’est bien le principe de ce métier, réussir à se mettre dans la peau de ce qu’on demande.



  • Il y a une mésinterprétation de ce qu’à dit Jamie Clayton, pour elle aussi ce serait mieux que ce role revienne à un transgenre. Elle a jamais dit que c’était n’importe quoi au contraire elle était ok avec la vindicte de la communauté.
    (et c’était pas une vindicte de fou non plus, criez pas aux SJW à tout bout de champ ils étaient pas avec des torches devant la maison du producteur non plus hein)

    Parce que dans le monde idéal n’importe qui pourrait jouer n’importe quel role, sauf qu’on est pas dans un monde idéal et jamais un transgenre jouera un role important cis.
    Donc il faut une forme de réciprocité sinon les acteurs trans ont juste à pointer au pole emploi.



  • @carcha a dit dans Scarlett Johansson et le film Rub And Tug :

    Il y aura jamais d’acteur transgenre reconnu si on leur prends leurs roles, déja que c’est difficile pour eux d’avoir des roles.

    Sauf qu’il n’y a pas besoin d’être transgenre pour jouer des transgenres.

    Un transgenre FTM peut parfaitement jouer un homme cisgenre, de même qu’un homme cisgenre peut jouer un FTM.

    C’est même le propre de la comédie. Jouer quelqu’un qu’on n’est pas, mais avec lequel on présente néanmoins un physique un peu raccord.