Les centrales nucléaires sont-elles sûres ?



  • L’accident de la centrale de Fukushima au Japon a relancé le débat sur la sûreté des centrales nucléaires dans l’hexagone depuis 2011.

    Malgré le discours rassurant du gouvernement, Greenpeace a voulu montrer les failles du système français en s’introduisant dans des centrales (les protocoles de sécurités ont été grandement renforcés depuis). Nous avons aussi eu plus récemment plusieurs survols de centrale par des drones. A l’heure ou le terrorisme islamisme est à son zénith, tout cela pose de graves questions.

    Au dela de cela, nos voisins européens s’inquiètent de la présence de nombreuses centrales proches de leur frontière. Le canton de Genève en Suisse s’est notemment inquiété de la proximité de la centrale nucléaire du Bugey, de même l’Allemagne voudrait bien voir Fessenheïm fermer…

    Fessenheïm, l’arlésienne de la centrale qu’on doit fermer mais que bon, la on peut pas donc après ! Mais après jusqu’à quand ? François Hollande avait dans ses promesses de 2012 la réduction de la part du nucléaire de 75% à 50%, une promesse qui semble loin et qui, financièrement, pourrait bien se révéler vitale pour EDF qui voit la facture de rénovation de ses vieilles centrales s’élever dans des proportions inquiétante, ce qui accentue ses difficultés financières.

    Vient ensuite la problématique de la gestion des déchets. Qu’en faire ? Les bétonner ? Espérons que dans 3000 ans nos descendant auront bien conservé sur leurs petits papiers les emplacement des sites de déchets, ce serait con qu’en un coup de pelleteuse du futur des archéologues de l’époque tombe sur nos déchets.

    C’est à peu près tout, et vous, que pensez vous du nucléaire ?
    Bien / pas bien ?
    Cela vous fait peur ?
    Faut-il en réduire la part dans notre production d’électricité ?

    A vos avis.



  • Dans la " Bataille de Tchernobyl" docu édifiant, un spécialiste russe de la radioactivité nous rappelle un fait terrifiant concernant le sarcophage qui commence à fissurer…

    Je cite: Plaise à Dieu que le sarcophage ne s’effondre jamais. Car, à l’intérieur, se trouvent encore 100 kg de plutonium. La dose mortelle pour un homme est de 1 microgramme. Il y aurait assez pour intoxiquer 100 millions d’êtres humains. Le plutonium est une particule qu’on peut considérer comme éternelle.Il y a des régions où la vie ne reviendra jamais.

    Donc… oui ça me fait flipper d’autant plus que je vis à 30 km d’une centrale nucléaire.

    Mais on nous file gracieusement nos cachetons d’iode tous les ans ocazou, je suis rassurée :blase: :huh: :hum:



  • Le Luxembourg râle aussi sur la centrale de Cattenohm en Moselle.

    En terme de risques, l’attaque terroriste me semble faible. Ce sont plutôt les couts d’entretien qui m’inquiètent, d’autant que pour stabiliser voire réduire ces coûts EDF / Areva foutent une pression pas possible sur les sous traitants. Je vois plus des problèmes liés à la fatigue humaine, au stress, et à de la recherche d’optimisation des coûts qu’à une attaque.



  • @Eleha a dit dans Les centrales nucléaires sont-elles sûres ? :

    Mais on nous file gracieusement nos cachetons d’iode tous les ans ocazou, je suis rassurée :blase: :huh: :hum:

    Ça, ça relève plus du sentiment de sécurité que de la sécurité réelle. C’est comme les militaires dans les gares.
    C’est pour faire semblant.



  • @Yorgat

    Mes smiley’s en disent long sur ma pensée concernant ces cachets :ahah:

    Ma proximité avec la centrale me dit que je serai liquéfiée en 2 secondes et que je n’aurai pas le temps de m’inquiéter pour ma thyroïde :blase:



  • Nous sommes cernés, pour notre part :

    alt text

    :mred:


  • Admin

    @Eleha a dit dans Les centrales nucléaires sont-elles sûres ? :

    Dans la " Bataille de Tchernobyl" docu édifiant, un spécialiste russe de la radioactivité nous rappelle un fait terrifiant concernant le sarcophage qui commence à fissurer…

    Je cite: Plaise à Dieu que le sarcophage ne s’effondre jamais. Car, à l’intérieur, se trouvent encore 100 kg de plutonium. La dose mortelle pour un homme est de 1 microgramme. Il y aurait assez pour intoxiquer 100 millions d’êtres humains. Le plutonium est une particule qu’on peut considérer comme éternelle.Il y a des régions où la vie ne reviendra jamais.

    A moins de réduire la vie à la seule forme humaine, aucune catastrophe nucléaire, quelle qu’en soit l’ampleur n’anéantira toute forme de vie.

    @Yorgat a dit dans Les centrales nucléaires sont-elles sûres ? :

    @Eleha a dit dans Les centrales nucléaires sont-elles sûres ? :

    Mais on nous file gracieusement nos cachetons d’iode tous les ans ocazou, je suis rassurée :blase: :huh: :hum:

    Ça, ça relève plus du sentiment de sécurité que de la sécurité réelle. C’est comme les militaires dans les gares.
    C’est pour faire semblant.

    Les cachets d’iode ne servent qu’à prévenir les cancer de la thyroïde. Ils permettent de saturer celle-ci en iode, ainsi le corps élimine celui en excès dont celui radioactif pouvant être inhalé suite à une catastrophe nucléaire.



  • @Yorgat

    Cattenombyl, c’est ma contrée :lecid:



  • @Anar

    Je ne fais que citer le môssieur dans le reportage, il doit parler de certaines régions à proximité de Tchernobyl, je ne sais pas, je n’ai pas eu envie de jouer les touristes là bas… :abba:


  • Admin

    @Eleha Depuis la catastrophe de 86 cette région est devenue un havre de paix pour certaines espèces animales et végétales, au point que certaines y doivent leur salut car il n’y a plus assez d’humains (et les activités, notamment chimiques qui vont avec) pour les détruire.
    Tu parles de tourisme, cela fait une dizaine d’années que la région l’est redevenue justement à cause de ce qui s’y est passé. Il ne faut pas y séjourner trop longtemps, mais il est possible d’y aller sans risquer grand chose, sauf à s’approcher trop près du sarcophage, bien évidemment.



  • @Anar

    Ok, bien reçu, quand je me serai réincarnée en salade, j’irai peut-être faire un tour.

    :cryhappy:



Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.