🍾 Bonne année 2019 ! 🥂


16 janvier : Glass 📽
17 janvier : Star Trek : Discovery - 2x01 📺
18 janvier → : Marvel’s The Punisher - Saison 2 (Netflix) 📺

L'Esperanto : la langue universelle



  • Avez vous entendu parlé de l’Esperanto ?

    Il s’agit d’une langue qui vise à fusionner toute les langues en une seule en adoptant des règles d’un peu de chaque langue.

    N’étant la langue d’aucun état, elle vise à créer un point neutre unifiant toute les cultures.

    L’Esperanto a été conçu pour être apprise rapidement quelle que soit sa langue maternelle de départ.

    Fondée sur une grammaire régulière sans exception, l’espéranto est une langue globalement agglutinante où les mots se combinent pour former un vocabulaire riche et précis à partir d’un nombre limité de racines lexicales et d’affixes. Ces particularités la rendent flexible et facilitent son apprentissage à tout âge.

    Au passage, des études montrent que si les pays de l’Union Européenne se mettaient à utiliser cette langue (ou toute autre langue commune), son efficacité économique serait décuplée du fait de la synergie totale entre les différents peuples.

    Plus d’information sur cette curiosité :
    http://www.sat-amikaro.org/spip.php?article1121

    Pour se donner une idée, voici la page Wikipedia de l’Esperanto… en esperanto !
    https://eo.wikipedia.org/wiki/Esperanto



  • Ah oui, la langue qui avait pour vocation universelle mais qui, dans les faits, n’est parlée par personne. :sleep:



  • Monté de la chaîne Linguisticae avait fait un documentaire intéressant, en 5 parties, sur l’Espéranto justement.


    (Là j’ai mis le lien de la vidéo intégrale qui reprend les 5 parties)



  • On en avait parlé en linguistique générale en l1.

    Mais personne ne semble la parler :huh:



  • Mi estas komencanto de esperanto. Mi parolas malbone, sed mi ŝatas tiu lingvo.



  • @egon a dit dans L'Esperanto : la langue universelle :

    Ah oui, la langue qui avait pour vocation universelle mais qui, dans les faits, n’est parlée par personne. :sleep:

    Pas grand monde en Europe, mais pas mal de monde ailleurs (en Chine notamment). Il existe même des locuteurs natifs. Et le wikipedia en esperanto est plus gros que dans certaines langues officielles de pays.



  • Du metal en esperanto.



  • @Sylareen Possible d’avoir une traduction de ton post s’il te plait ? :lol:
    Merci pour la découverte du groupe ! (Qui est sur Spotify. :wiiii: )



  • @rhynow a dit dans L'Esperanto : la langue universelle :

    @Sylareen Possible d’avoir une traduction de ton post s’il te plait ? :lol:
    Merci pour la découverte du groupe ! (Qui est sur Spotify. :wiiii: )

    Là comme ça, je le traduirais par : “Je commence l’espéranto. Je le parle mal/pas très bien…” et j’ai pas la suite. Mais comme c’est une langue qui pioche pas mal dans les langues européennes, on arrive à comprendre un peu.

    @Sylareen Oui, je me doute, mon post était volontairement exagéré. Et sais-tu pourquoi les Chinois s’y intéressent plus que les européens ?



  • @egon a dit dans L'Esperanto : la langue universelle :

    @rhynow a dit dans L'Esperanto : la langue universelle :

    @Sylareen Possible d’avoir une traduction de ton post s’il te plait ? :lol:
    Merci pour la découverte du groupe ! (Qui est sur Spotify. :wiiii: )

    Là comme ça, je le traduirais par : “Je commence l’espéranto. Je le parle mal/pas très bien…” et j’ai pas la suite. Mais comme c’est une langue qui pioche pas mal dans les langues européennes, on arrive à comprendre un peu.

    @Sylareen Oui, je me doute, mon post était volontairement exagéré. Et sais-tu pourquoi les Chinois s’y intéressent plus que les européens ?

    Peut-être nos amis asiatiques voient-ils dans cette langue une sorte de passerelle vers toutes les autres langues européennes ?





  • J’avais vu un documentaire qui parlait de ça et qui disait que l’apprentissage de l’esperanto permettait de faciliter l’apprentissage des autres langues. Elle est parait-il très facile à apprendre et est donc considérée comme un outil pour encourager le multilinguisme.


  • Animateurs

    C’est super une langue universelle, c’est casser des murs j’y suis mille fois favorable, il me semble pas que la pratique ni même l’apprentissage de l’espéranto (qui semble avoir été construite pertinemment) soient franchement encouragés et c’est vraiment dommage. Pour l’instant c’est une pratique de niche et je crains que ça le reste.



  • J’en ai entendu parler en 5ème, donc en 1997, et depuis elle a jamais vraiment été accessible dans ma vie, d’un point de vue parlé et apprentissage.
    Bref j’ai l’impression que c’est useless comme but, autant apprendre l’anglais.



  • @rhynow a dit dans L'Esperanto : la langue universelle :

    @Sylareen Possible d’avoir une traduction de ton post s’il te plait ? :lol:
    Merci pour la découverte du groupe ! (Qui est sur Spotify. :wiiii: )

    Oui, ça voulait dire : “Je suis débutante en esperanto. Je ne parle pas bien, mais j’aime cette langue”. C’est mon niveau actuel >.>
    En fait j’ai les bases, mais comme je n’ai personne avec qui parler, je ne progresse pas. Pire, j’oublie tout, puis un jour je m’y remet, je réapprend les bases, puis après je les oublie à nouveau, etc.

    D’ailleurs si quelqu’un sur le forum veut s’y mettre, ça serait cool, on pourrait parler ensemble et progresser ^^.

    Sinon pour la musique, il y a pas mal de truc en esperanto. Le problème c’est que généralement, c’est de la musique qui ne m’intéresse pas forcément >.> De la musique “liée” à l’idéologie de l’esperanto, genre tout le monde est gentil, un peu hippie, paix et amour et tout. Même le rock, c’est du rock gentil et calme, optimiste et tout. C’est pas le genre de musique que j’apprécie, même si l’idéal derrière n’est pas méchant. Du coup j’étais contente de trouver un groupe de metal en esperanto :3

    Une musique de FF11 en esperanto !

    Michael Jackson a fait un truc avec de l’esperanto aussi, j’ai pas trop compris le délire mais bon 😣

    @egon a dit dans L'Esperanto : la langue universelle :

    @rhynow a dit dans L'Esperanto : la langue universelle :

    @Sylareen Possible d’avoir une traduction de ton post s’il te plait ? :lol:
    Merci pour la découverte du groupe ! (Qui est sur Spotify. :wiiii: )

    Là comme ça, je le traduirais par : “Je commence l’espéranto. Je le parle mal/pas très bien…” et j’ai pas la suite. Mais comme c’est une langue qui pioche pas mal dans les langues européennes, on arrive à comprendre un peu.

    @Sylareen Oui, je me doute, mon post était volontairement exagéré. Et sais-tu pourquoi les Chinois s’y intéressent plus que les européens ?

    Je ne sais pas, peut-être que l’hypothèse de @le-periannath est juste. Sinon je sais qu’il y a une radio chinoise en esperanto.



  • @honey a dit dans L'Esperanto : la langue universelle :

    C’est super une langue universelle, c’est casser des murs j’y suis mille fois favorable, il me semble pas que la pratique ni même l’apprentissage de l’espéranto (qui semble avoir été construite pertinemment) soient franchement encouragés et c’est vraiment dommage. Pour l’instant c’est une pratique de niche et je crains que ça le reste.

    Quand on voit les réticences à imposer l’anglais comme langue d’échange systématique dans les institutions européennes, on comprend que les langues sont indissociables des cultures qui les ont générées et qui les portent. L’esperanto est une langue synthétique orpheline d’une culture et je pense que c’est pour ça qu’elle ne pourra jamais fonctionner autrement que comme outil pédagogique pour l’apprentissage d’autres langues. Le corollaire avec ça, c’est qu’il est illusoire d’espérer voir apparaitre une langue universelle, il y a trop de verrous culturels à lever et je pense qu’un traducteur universel apparaitra plus rapidement.

    Edit : du coup, je me demande comment évolueront les langues une fois qu’un tel système de traduction aura émergé.



  • A défaut de pouvoir me mettre au japonais cette année (prix, distance des lieux de cours), j’aimerais me remettre à l’esperanto, mais pas toute seule cette fois. (Car quand je suis toute seule, il se passe le phénomène dont j’ai parlé plus tôt. J’apprend les bases mais je n’ai personne avec qui parler, donc j’oublie, donc je dois réapprendre les bases, puis je les oublie à nouveau etc.).
    Il me semble que quelques villes pas loin de chez moi proposent des cours d’esperanto. Je vais essayer de me renseigner sur le prix.