Tuer ses personnages...



  • Tuer ses personnages, c’est dur T_T…
    Ca ne vous le fait pas, quand vous écrivez quelque chose et que vous savez que tel personnage va finir par mourir, mais au moment où vous devez l’écrire, c’est un déchirement quand même…

    Ca m’arrive souvent, même avec les méchants. Même si leur mort est prévue de longue date dans ma tête et que je sais qu’à tel moment de l’histoire, tel personnage va mourir, c’est toujours très dur à écrire. Sans doute même plus dur à écrire qu’à lire, car nos personnages “vivent” en nous, on les connait par coeur, on apprend à les aimer (même les méchants ouais), et finalement c’est nous même qui devons les tuer.

    Je ne comprend pas comment certains auteurs arrivent à tuer leurs personnages à tour de bras. En même temps, peut-être que ça ne leur fait plus rien du tout à force. Ou que ça ne leur fait rien de base, et que c’est juste moi qui m’attache stupidement à des personnages fictifs.

    Bref voila, j’ai rien de spécial à dire de plus, je me demande juste si ça vous est déjà arrivé aussi.



  • Je ne trouve pas ça forcément dur. C’est un moment avec de l’émotion, parce qu’il y a beaucoup d’anticipation (puisque la mort d’un personnage est, je pense, toujours plus ou moins prévue à l’avance, à moins de la jouer au dé). Enfin, ce sont toujours des moments que j’attends beaucoup, parce que c’est là que les arcs narratifs commencent à prendre tout leur sens, quoi. C’est une pierre angulaire.



  • Je trouve que tuer un personnage ça peut être une belle preuve d’amour. Ca lui donne souvent de la profondeur et l’attachement qu’on a pour lui est encore plus important. Puis si on l’aime on peut le faire survivre par des clins d’œil et les souvenirs d’autres personnages.



  • Un personnage secondaire je pourrais le faire mais un perso principal ça serait impossible pour moi je crois



  • Sur le moment je peux ressentir une forme de pitié pour le personnage, mais ça reste inenvisageable de modifier le récit pour le faire survivre.



  • @ao a dit dans Tuer ses personnages... :

    Je ne trouve pas ça forcément dur. C’est un moment avec de l’émotion, parce qu’il y a beaucoup d’anticipation (puisque la mort d’un personnage est, je pense, toujours plus ou moins prévue à l’avance, à moins de la jouer au dé). Enfin, ce sont toujours des moments que j’attends beaucoup, parce que c’est là que les arcs narratifs commencent à prendre tout leur sens, quoi. C’est une pierre angulaire.

    C’est vrai que ça rajoute du poids à une histoire, un véritable enjeu. Si tout le monde survit tout le temps, il n’y a pas de suspens.
    Bon après il ne faut pas non plus tuer des persos à tour de bras, sinon la mort perd son impact.

    @lady-fionsuperstar a dit dans Tuer ses personnages... :

    Je trouve que tuer un personnage ça peut être une belle preuve d’amour. Ca lui donne souvent de la profondeur et l’attachement qu’on a pour lui est encore plus important. Puis si on l’aime on peut le faire survivre par des clins d’œil et les souvenirs d’autres personnages.

    Vu comme ça, c’est vrai que ça peut être une preuve d’amour. Au moins on peut vraiment mettre de l’émotion dans sa mort. Mais quand même, je trouve ça dur 😣

    @nwanda a dit dans Tuer ses personnages... :

    Un personnage secondaire je pourrais le faire mais un perso principal ça serait impossible pour moi je crois

    Tu ne t’attaches pas à tes persos secondaires ?

    @keysersoze3843 a dit dans Tuer ses personnages... :

    Sur le moment je peux ressentir une forme de pitié pour le personnage, mais ça reste inenvisageable de modifier le récit pour le faire survivre.

    Pareil, même si je trouve ça dur, je ne vais pas changer mon plan. Après des fois je regrette, mais c’est par attachement envers le perso, alors que je sais qu’il devait mourir pour l’histoire.



  • @sylareen a dit dans Tuer ses personnages... :

    @nwanda a dit dans Tuer ses personnages... :

    Un personnage secondaire je pourrais le faire mais un perso principal ça serait impossible pour moi je crois

    Tu ne t’attaches pas à tes persos secondaires ?

    Si mais c’est pas pareil.



  • @nwanda a dit dans Tuer ses personnages... :

    @sylareen a dit dans Tuer ses personnages... :

    @nwanda a dit dans Tuer ses personnages... :

    Un personnage secondaire je pourrais le faire mais un perso principal ça serait impossible pour moi je crois

    Tu ne t’attaches pas à tes persos secondaires ?

    Si mais c’est pas pareil.

    Ah d’accord. Pour moi c’est pareil : je m’attache autant, voire plus, à certains persos secondaires qu’aux persos principaux.



  • @sylareen a dit dans Tuer ses personnages... :

    @nwanda a dit dans Tuer ses personnages... :

    @sylareen a dit dans Tuer ses personnages... :

    @nwanda a dit dans Tuer ses personnages... :

    Un personnage secondaire je pourrais le faire mais un perso principal ça serait impossible pour moi je crois

    Tu ne t’attaches pas à tes persos secondaires ?

    Si mais c’est pas pareil.

    Ah d’accord. Pour moi c’est pareil : je m’attache autant, voire plus, à certains persos secondaires qu’aux persos principaux.

    La différence que je fais c’est que les personnages secondaires servent l’histoire tandis que les personnages principaux sont l’histoire. Mais parfois les personnages secondaires d’une histoire deviennent les personnages principaux d’une autre histoire et inversement. Dans ce cas, les risques que je les fasse mourir bascule.

    De toutes façons je n’ai jamais tué de persos (enfin de ce que je me souviens)



  • @nwanda a dit dans Tuer ses personnages... :

    @sylareen a dit dans Tuer ses personnages... :

    @nwanda a dit dans Tuer ses personnages... :

    @sylareen a dit dans Tuer ses personnages... :

    @nwanda a dit dans Tuer ses personnages... :

    Un personnage secondaire je pourrais le faire mais un perso principal ça serait impossible pour moi je crois

    Tu ne t’attaches pas à tes persos secondaires ?

    Si mais c’est pas pareil.

    Ah d’accord. Pour moi c’est pareil : je m’attache autant, voire plus, à certains persos secondaires qu’aux persos principaux.

    La différence que je fais c’est que les personnages secondaires servent l’histoire tandis que les personnages principaux sont l’histoire. Mais parfois les personnages secondaires d’une histoire deviennent les personnages principaux d’une autre histoire et inversement. Dans ce cas, les risques que je les fasse mourir bascule.

    De toutes façons je n’ai jamais tué de persos (enfin de ce que je me souviens)

    Ah d’accord, je vois ce que tu veux dire. Ouais, j’écris un peu pareil en fait. Ca m’arrive de faire des spin off sur des personnages secondaires, qui du coup se retrouvent personnages principaux de leurs propres histoires.



  • Un personnage dois évoluer n est ce pas? Ce qui compte c’est que leur disparition trouve une raison dans ton récit. Les recits sont des fictions, donc quand on décide de “tuer” un personnage principal ou secondaire, cet acte dois avoir un sens pour faire avancer le récit. Je dis ca pour que tu aies moins de tristesse a leur donner le coup de grace 😉


Log in to reply