Actuellement sur Le Reboot :

🎮 :
13 novembre → : Spyro Reignited Trilogy
16 novembre → : Pokémon Let’s Go, Pikachu/Évoli
📽 :
14 novembre → : Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald
🎲 :
→ 15 novembre : Jeu : Angéliquement démoniaque

Besoin de conseils pour le coming out de ma copine



  • Bonsoir,
    Cela fait maintenant presque 2 mois que je suis avec ma copine, et elle n’est toujours pas décidée à faire son coming out à ses parents. Et dans mon cas, ayant fait le miens sur un coup de tête il y a 2 ans alors que je n’étais toujours pas certaine, je ne suis pas vraiment d’une grande aide pour lui conseiller comment faire.
    Elle ne sait pas du tout à quoi s’attendre en le faisant et c’est ça qui lui fait peur. Surtout que ses parents savent qu’elle est en couple mais croient encore qu’elle sort avec un garçon. L’autre jour je suis allée à son anniversaire et j’ai du me tenir à carreau pour qu’il ne se rendent compte de rien haha. Elle pense attendre que ses parents lui demandent explicitement comment se passent ses amours et là elle dirait qu’elle sort avec moi, mais je ne pense pas que ce soit une bonne idée, je trouve ça trop brutal, mais peut être que je me fais des idées.
    Du coup je me tourne vers vous, pour avoir des conseils, et savoir si son idée est bonne ou non, et sinon me donner des idées pour qu’elle leur dise, que je pourrais lui proposer. En tout cas ce qui est sûr c’est que je ne veux pas la forcer sur la date, c’est elle qu décidera de quand le faire.
    Merci d’avance pour vos futures réponses


  • Le Club des Jeunes

    Salutation, LaPetiteChaussette !! o('u’o)
    Ravie d’avoir de tes nouvelles ici, pour commencer.

    Ta copine doit avoir ses raisons pour ne pas vouloir dire à ses parents qu’elle est gay, il vaut mieux ne pas se focaliser dessus et attendre voir comment les choses vont évoluer entre vous. Le mieux serait déjà d’en parler entre-vous si ce n’est pas déjà fait, de façon à lui donner confiance pour faire ce “coming out”. Elle a sûrement peur que ses parents ne soient pas ouverts d’esprit, et si jamais c’était le cas est-ce nécessaire qu’ils l’apprennent maintenant ou plus tard quand ta copine sera presque majeure (je suppose que vous ne l’êtes pas encore).



  • @Une-PetiteChaussette happy de te relire. Ta copine c’est celle dont tu nous parlais dans tes sujets précédents ?
    Pour la question du CO jcomprend que tu veuilles vivre librement votre relation au grand jour mais dis moi qu’est ce que ses parents pensent de l’homosexualité ? Qu’elle pose cette question à ses parents pour voir leur réponse. S’ils sont ouverts d’esprit qu’elle leur demande ce qu’il penserait si un de leur enfant était gay. Si leur réponse est favorable elle pourra leur dire qu’en fait elle est attirée par les femmes et que c’est toi sa copine.
    Si tu veux tu peux être avec elle pendant qu’elle leur pose ces questions si les parents igorent que toi t’es gay (mais tu seras là à ses côtés en tant qu’une simple visiteuse )

    Au cas où ils sont fermés à l’homosexualité alors prenez votre temps, tout en les sensibilisant petit à petit (en parler tous les jours serait suspect) dans vos discussions avec les parents sur l’homosexualité jusqu’à Reussir à les faire changer d’avis. Faut pas tout de suite risquer qu’elle se fasse jeter de la maison.

    Ses parents sont catholiques pratiquants ou musulmans pratiquants ?



  • Je suis majeure dans 2 mois et elle vient d’avoir 16 ans, donc attendre sa majorité est un peu long haha. Pour la question de la religion je ne pense pas qu’ils soient pratiquants dans quelle religion que ce soit, il faudra que je lui pose la question. On a déjà discuté toutes les deux par rapport à son coming out et on est d’accord sur le fait que c’est elle qui choisira de la date. Elle a peur de la réaction de ses parents car elle n’a jamais vraiment parlé de ça avec eux, elle pense à peu près que la réaction de sa mère sera neutre mais c’est surtout pour la réaction de son père qu’elle se fait du soucis, elle pense qu’il pourrait très mal le prendre.
    Et non, ce n’est aucune des filles dont j’avais déjà parlé, c’en est une autre que j’ai rencontré grâce à une amie, elle m’est tombée dessus par pur hasard on peut dire haha, mais un heureux hasard tout de même.



  • Est ce que son père (vu que apparemment c’est lui qui serait susceptible de mal le prendre) est du genre à bien criser sur le moment mais à prendre du recul au bout de quelques semaines ? Parce que s’il a un tempérament sanguin le clash risque d’être inévitable… Ce ne serait pas mieux d’en parler d’abord uniquement à la mère qui par la suite pourrait le tempérer et lui faire accepter petit à petit ?



  • Passe la chanson “j’aime les filles” comme avec la pub d’Alexa.


  • Le Club des Vieux

    Je trouve qu’il y a une tendance à faire son CO, c’est très encouragé, voire mal vu de ne pas le faire. Je pense que tant qu’elle n’est pas en sécurité de le faire il ne faut pas le faire. Quel mal à dire que vous êtes meilleure amies pour l’instant?
    Surtout qu’elle n’a que 16 ans, aucune indépendance financière ni rien, et que ses parents peuvent se dire que comme tu es plus âgée tu l’as ‘influencée’ (ce n’est pas du tout ce que j’implique mais ce que je crains que les parents pensent). Focalisez vous sur votre histoire et le CO se fera naturellement ou pas, mais moi je crois qu’il faut être prudent, et ne pas faire son CO si cela peut mettre la personne en danger (je ne parle pas que physiquement), je veux dire qu’elle se fasse virer de chez elle ou quoi, d’avoir une potentielle situation de conflit. Après si elle veut à tout prix que ses parents soient au courant pour avoir leur approbation ou que sais-je pourquoi pas, mais si cela l’inquiète laissez tomber cette idée pour l’instant…



  • Oui je suis d’accord sur le fait que ça peut attendre, mais ce que je veux dire c’est qu’il vaut mieux que ce soit elle qui en parle à ses parents quand le moment sera propice (et avec le bon moyen, pas comme moi en rentrant dans le lard avec la subtilité d’un camion ben haha), plutôt qu’ils l’apprennent par quelqu’un d’autre, en nous surprenant ou par une gaffe de quelqu’un. Si ses parents l’apprennent par une personne autre qu’elle, leur réaction risque d’être encore pire je trouve.
    Et avec son père qui a un tempérament plutôt sanguin d’après les histoires qu’elle m’a déjà racontées je conçoit que ça soit compliqué de choisir le bon moment, je suis plutôt chanceuse sur ce coup là à avoir des parents très cool par rapport à ce sujet.
    En tout cas qu’elle trouve l’occasion demain, dans un mois, dans un an ou jamais, ça ne me pose pas de problème, pour un sujet aussi délicat je sais me montrer patiente, surtout que c’est son coming out à elle et pas le miens.



  • @carcha J’allais le faire !



  • Est-ce qu’elle connaît la sensibilité de ses parents sur le sujet ? ça pourrait être un indice, le dire ou se taire à jamais.



  • Non, elle ne sait pas du tout ce que ses parents pensent de l’homosexualité



  • @une-petitechaussette Ils ont jamais vu de série ensemble ou de film où c’était abordé ?