Metroid (topic général)



  • text alternatif

    Metroid est une série de jeux de plate-forme vue de profil qui possède maintenant une série parallèle dite Prime, qui se présente quant à elle comme un jeu d’aventure à la première personne dit « FPA » (First Person Adventure).

    Cette série a crée un genre entier : le Metroidvania (contraction de Metroid et Castlevania qui reprends la même mécanique), il s’agit de jeu ou le joueur est livré à lui même dans une très grande carte, doit rechercher des objets et pouvoir pour avancer et débloquer de nouveaux chemins jusqu’à la fin de son aventure.

    Crée en 1986 par Gunpei Yokoi (l’un des plus grand génies ayant travaillé chez Nintendo) et secondé par Yoshio Sakamoto (qui reprendra les rênes après la mort du maestro).

    Dans le premier jeu de 1986, le joueur ne sait pas que Samus est une femme jusqu’au dernier écran du jeu. Même dans les publicités de l’époque et dans le manuel du jeu, Samus est présenté comme un homme. Le but de ce secret était de surprendre le joueur.

    La série tire beaucoup de son inspiration artistique de la saga Alien. Ainsi le nom Ridley, le personnage rival de Samus, est un hommage à Ridley Scott.


    Personnages :

    text alternatif
    Samus Aran
    L’héroïne de l’histoire, celle que vous incarnez obligatoirement en jouant au jeu, celle qui doit sauver l’univers en détruisant toutes les menaces quelles qu’elles soient. Orpheline, ses parents ayant été tués par Ridley, elle a grandit sur la planète Zébès élevée par une race extraterrestre appelée Chozo. Lorsque les pirates de l’espace envahirent Zébès, Samus s’engagea au sein de la Fédération Galactique pour les combattre, mais quitta la fédération quelques années après pour une raison inconnue. Depuis, elle est chasseuse de prime indépendante.


    text alternatif
    Ridley
    Le boss le plus récurrent de tous, le grand second de la confrérie des Pirates de l’Espace, celui qui supervise toutes les interventions et autres expériences hors la loi, mais également le plus grand ennemi de Samus dont il a assassiné toute la famille.


    text alternatif
    Mother Brain
    Grand chef des Pirates de l’Espace, ennemie jurée de la Fédération Galactique et de Samus Aran, mais également intelligence ultime.


    text alternatif
    Kraid
    Ce gros lézard est le gardien de Brinstar. Sa seule présence suffit pour faire fuir n’importe quel intrus de la planète Zebes.


    text alternatif
    Samus Sombre
    Double maléfique de Samus, issu de la mort du terrible Métroïde Prime, Samus Sombre est un ennemi presque immortel et répandant la corruption du Phazon dans l’Univers dans la trilogie Metroid Prime…


    text alternatif
    Adam Malkovich
    Ancien général suppérieur de Samus, il a laissé son emprunte dans un ordinateur à sa mort. Cet ordinateur est maintenant l’ordinateur de bord du nouveau vaisseau personnel que la Fédération a donné à Samus.


    text alternatif
    Sylux
    Sylux est un chasseur de prime originaire de Cylosis, son espèce est inconnu bien que sa morphologie laisse penser qu’il pourrait être humain, il voue une haine profonde envers Samus Aran et envers la Fédération Galactique, bien que l’on ne sache pas pourquoi. Dans la scène post générique de Metroid Prime 3 on voit le vaisseau de Sylux suivre furtivement celui de Samus ce qui laisse penser à une confrontation des deux chasseurs dans l’opus suivant…


    Chronologie :

    Metroid (Nes, 1986)

    Les pirates de l’espace ont dérobé des échantillons du parasite xénomorphe Métroïd. Cette créature supposée originaire de la planète morte SR388 résiste à tout type d’arme conventionnelle et est capable de drainer les substances vitales d’un individu. Les pirates projettent de les multiplier via le rayon bêta afin d’en faire une arme biologique mortelle.

    Un raid est organisé par la Fédération Galactique afin de récupérer les Métroides, cependant les troupes sur place ne donnent plus de nouvelles. Samus Aran est alors envoyée afin d’infiltrer le complexe pirate et de détruire leur leader Mother Brain, ainsi que les Métroïdes.

    Au cours de cette aventure Samus verra sa première confrontation contre Ridley, son rival de toujours…

    Metroid Prime (Gamecube, 2002)

    La saga des prime s’insèrent entièrement après le premier épisode. Il s’agit du premier à adopter une vue FPS ce qui était une énorme révolution dans la franchise)

    Après sa victoire sur Zèbes, Samus pourchasse tout pirate fugitif dans les alentours de la planète, quand elle capte un message pirate non-crypté envoyé à tout vent dans l’espace demandant un soutien armé dans la frégate rescapée Orpheon, en orbite autour de la planète Tallon IV. Proche de l’origine du signal, elle décide de se rendre sur place et constate le comportement étrange des pirates et de Ridley maintenant recouvert d’une armure de métal.

    Ses découvertes vont la plonger alors dans un combat acharné contre le Metroid Prime, créature surpuissante se terrant dans un puit de Phazon, substance étrange très dangereuse mais accordant d’immenses pouvoir…

    Metroid Prime 2 : Echoes (Gamecube, 2004)

    A la fin de l’épisode précédent, le Metroid Prime a été vaincu par Samus mais a corrompu l’armure de cette dernière qui a du s’en extraire d’urgence. Le Metroid, affaibli, a alors pris possession de l’armure comme nouvelle enveloppe corporelle est est devenu Samus Sombre, entité démoniaque et surpuissante.

    Samus Sombre se rends sur la planète Ether qui est depuis de longues années le théâtre d’une guerre meurtrière entre deux mondes : la lumière, peuplée de « Luminoths » et les ténèbres, hantées par la Horde Ing belliqueuse capable de posséder symbiotiquement les créatures de la lumière. Cette guerre semblait stabilisée quand la dernière arme luminoth, dont le principe est de happer l’énergie d’une dimension à l’autre est dérobée par Samus Sombre et retournée contre eux par la Horde Ing. La guerre est sur le point de s’achever par l’extinction des Luminoth…

    Parallèlement, un vaisseau pirate poursuivi par les forces spéciales de la Fédération Galactique s’écrase sur Ether.
    Le vaisseau de la Fédération se pose sur la planète pour éliminer les derniers survivants mais trois jours plus tard, la Fédération reste sans nouvelles…

    Samus Aran est envoyée afin de leur porter assistance mais ne trouvera aucun survivant et découvrira un monde complètement dévasté par Samus Sombre…

    Metroid Prime 3 : Corruption (Wii, 2007)

    Lors d’une mission qui semble ordinaire à bord du GFS Olympus, Samus Aran et les membres de la Fédération Galactique se font attaquer par les Pirates de l’Espace. Samus et 3 autres chasseurs de primes reçoivent alors l’ordre, par la puissante forme de vie mi-électronique appelée Unité Aurora, de lever le voile sur le mystère du parasite radioactif Phazon déja responsable de la crise de Tallon IV et Ether lors des deux précédents opus.

    Alors que les chasseurs de primes sont rassemblés pour un briefing, les Pirates menés par Ridley lancent une attaque de très grande ampleur sur la capitale de la Fédération ! Ni une, ni deux, les chasseurs sont envoyés sur place, et découvrent que Samus Sombre est avec eux. Celle-ci est plus forte que jamais, élimine sans souci les différents chasseurs ainsi que Samus…

    Samus et les autres chasseurs se voient donc infectés par le Phazon propagé par Samus Sombre, qui tente ainsi de prendre contrôle des êtres les plus puissants de la galaxie.
    Pour remédier à cette infection, la Fédération fournit à tous des PED : Phazon Enhancement Device, qui sont des dispositifs permettant de contrôler la propagation de l’infection et même de s’en servir, en activant notamment un Hypermode dévastateur. Toutefois, l’infection ne pouvant être totalement maitrisée, Samus et ses compères doivent agir vite car ils sont en danger de mort. Si l’infection gagne, ils seront sous le contrôle de Samus Sombre…

    Pendant ce temps, Samus Sombre se balade de planète en planète en déposant des graines de Phazon gigantesques, nommées “les Léviathans”, comme les monstres bibliques du chaos. Ces graines propagent l’infection dans les écosystèmes et les détruisent, répandant ainsi un peu plus la corruption et le chaos…

    Cette aventure est la plus diversifiée de Samus puisqu’elle la mènera sur 5 planètes différentes dont la planète d’origine des pirates de l’espace, y affrontera un Ridley sous sa forme “Omega” la plus puissante à ce jour.

    L’histoire se termine par la découverte et la destruction de la planète Phaaze, véritable entitée vivante d’ou tire son origine le phazon.

    Metroid Prime 4 : ??? (Switch, 2019)

    à venir :tagada:

    Metroid II : return of Samus (Gameboy, 1991)

    Samus part dans une croisade afin d’éradiquer la menace métroïde de la galaxie en s’attaquant à leur planète-mère officielle : SR388. Objectif : détruire un à un tous les spécimens de metroïdes puis stériliser la planète en abattant la Reine.

    Pourtant, à la toute fin du jeu, alors que Samus s’aprête à terminer le génocide Metroid qu’elle a perpétré, Samus choisit de sauver le dernier bébé Metroid en la ramenant avec elle.

    Super Metroid (Super Nintendo, 1994)

    Après sa victoire sur SR388, Samus épargne une larve métroïde de son génocide et la confie à la station de recherche Ceres. À peine partie, elle reçoit un SOS de Ceres signalant une attaque massive. Samus repart alors vers la station ou elle tombe nez à nez avec son nemesis Ridley s’enfuyant avec la larve de Metroid qu’il a dérobée… Samus décide alors de le poursuivre sur Zébes pour récupérer le bébé et en finir une bonne fois pour toute avec les pirates de l’espace…

    L’histoire de cet épisode se termine avec l’affrontement ultime avec Mother Brain, entitée supême des pirates de l’espace. Samus est mise en difficulté mais se voit sauvée in-extremis par le sacrifice du bébé Métroïd d’une mort certaine. Grâce au Hyper Beam qu’elle reçut du jeune Metroïd, Samus vainquit Mother Brain. Zebes explosa avec toutes les restes de la créature, ainsi disparurent les pirates de l’espace.

    Metroid : Other M (Wii, 2010)

    Après la bataille de Zébès, Samus fait un séjour en quarantaine où son costume est nettoyé de toutes particules étrangères. Quelque temps plus tard, ayant regagné son vaisseau et voyageant à travers l’espace, notre héroïne reçoit un appel de détresse qui l’amène sur un vaisseau, en apparence déserté, appelé Station-Bouteille. Elle y rencontre rapidement une escouade de 6 membres de l’armée de la Fédération Galactique, dont Anthony Higgs, un vieil ami, et Adam Malkovich, un général qui était son ancien officier supérieur lorsque Samus faisait partie de cette armée.

    À mesure que l’intrigue se dévoile, Samus et les soldats de la Fédération Galactique découvrent que la directrice du vaisseau, Madeline Bergman, s’adonnait à des recherches clandestines sur des armes biologiquesN 2 pour la Fédération. Par la suite, Samus trouve une survivante clamant être cette même Madeline. Notre héroïne tente de peine et de misère à lui faire comprendre qu’elle est là pour la secourir, mais « Madeline » ne veut pas en croire un mot, car elle aurait vu un membre de l’escouade de la Fédération Galactique en tuer un autre. Ce mystérieux assassin sera surnommé «l’Effaceur» par Samus et son identité ne sera pas explicitement dévoilée durant le jeu. Plus tard, Samus tombe nez à nez avec son ennemi juré, Ridley, qui l’aurait tuée si ce n’avait été de l’intervention d’Anthony Higgs qui, en la sauvant, se fait jeter dans un bassin de lave. Samus se dirige alors vers le Secteur zéro, dans lequel des Metroïds, race que l’on croyait éteinte, sont élevés à partir des restes du bébé métroïd prélevés sur le costume de Samus durant sa période de quarantaine. Adam décide alors de détruire le secteur lui-même : le Secteur zéro se détache et s’autodétruit avec Adam à l’intérieur.

    Suivant les ordres d’Adam, Samus trouve la vraie Madeline Bergman, qui révèle à Samus que son imposteur est en fait un androïde nommé M.B… pour Mother Brain ! L’intelligence artificielle autrefois chef des pirates a reçue une forme humaine afin de construire une relation idéale avec les nouveaux Metroïds. Lorsqu’elle commença à s’affirmer et à démontrer des émotions, il fut décidé de la reprogrammer. Cet accident, qu’elle vit comme de la trahison, la fit se rebeller et elle ordonna aux clones de zébians (les armes biologiques déjà mentionnées) d’attaquer. Durant cette conversation, M.B. apparait soudainement, l’air menaçant, mais des renforts de Fédération Galactique réussirent, non sans difficulté, à la neutraliser. Par la suite, la personne responsable de cette opération, le colonel, s’approche de Samus et déclare que puisque le reste des membres de la septième section sont décédés et qu’elle n’est en fait qu’une « étrangère », on ne lui permet pas de contact avec Madeline. C’est à ce moment qu’Anthony Higgs, qui semblait avoir été tué par Ridley, réapparait et sauve la mise : l’exécution de l’ordre donné par Adam Malkovich de secourir tous les survivants sur la Station-Bouteille ayant été autorisé par le président de la Fédération Galactique, Samus, Anthony et Madeline purent quitter le vaisseau sans encombre.

    Metroid Fusion (Gameboy Advance, 2002)

    La menace métroïde s’est éteinte, et les récentes victoires de la Fédération Galactique tiennent les Pirates en respect. La galaxie est en paix. Samus Aran est contactée par la société de recherche Biometrix, propriétaire de la station de recherche B.S.L, afin d’escorter des chercheurs sur la planète SR388 maintenant exempte de metroides et d’aider à en recenser la nouvelle faune. Alors que la chasseuse de l’espace élimine un banal Hornhoad, une entité gélatineuse s’en échappe et s’écrase, sans lésion, sur le costume de puissance. Devant la futilité d’une telle attaque, Samus ne s’inquiète pas outre mesure. Cependant, lors du vol retour elle perd subitement connaissance alors qu’elle approche d’un champ d’astéroïdes. Son vaisseau ordonne alors l’éjection de la capsule de sauvetage, qui sera ramenée à la station B.S.L. Le Costume de puissance de Samus est complètement infecté par le “Parasite X”, qui se multiplie dans son corps à une vitesse phénoménale. Les chercheurs retirent plusieurs parties de la combinaison, sans réussir à stopper l’infection; tant que Samus est inconsciente, il est impossible de lui retirer certains éléments du Costume de puissance, qui lui sert de seconde peau. Un chercheur sauve alors Samus du Parasite X en lui injectant, in extrémis, un sérum à base d’une cellule de Métroide conservée dans les laboratoires de la Fédération : il apparaît que les Métroides étaient les prédateurs naturels des X. La chasseuse de primes ayant survécu, la Fédération Galactique lui retire le Costume de puissance -inutilisable- et lui greffe une nouvelle combinaison : le costume Fusion. Son A.D.N contient désormais une partie de l’A.D.N des Métroides ; par conséquent, les parasites X, contre lesquels elle est immunisée, ne font que la guérir de ses blessures lorsqu’elle en touche.

    Samus, en convalescence, est rappelée par la Fédération Galactique : une explosion mystérieuse s’est produite sur la station B.S.L., dans l’entrepôt contenant les parties retirées du Costume de Puissance durant l’opération. L’équipage ne répond plus : Samus est envoyée sur place, conseillée par un nouvel ordinateur de bord à qui elle doit obéir…



  • Mon préféré c’est le premier Prime sur GameCube, tout à fait délicieux de bout en bout. Les différents rayons, l’exploration, les combats à la FPS, la solitude, j’en garde un super souvenir !!! Et j’attends le 4 avec une impatience folle!!!



  • J’ai jamais fait un Metroid, ça ne m’a jamais franchement attiré. Je manque pê un truc, mais ça me manque pas pour l’instant.


  • Eurovision

    J’ai adoré Super Metroid, j’aime beaucoup les jeux d’exploration comme celui-là.
    J’ai aussi beaucoup aimé Metroid : Fusion et Metroid : Zero Mission (le remake amélioré du tout premier Metroid).

    Par contre, j’ai jamais eu l’occasion de faire les Metroid en 3D, et ça m’intéresse moins, d’ailleurs.