Actuellement sur Le Reboot :

🎮 :
13 novembre → : Spyro Reignited Trilogy
16 novembre → : Pokémon Let’s Go, Pikachu/Évoli
📽 :
14 novembre → : Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald
🎲 :
→ 15 novembre : Jeu : Angéliquement démoniaque

Y'a-t-il des rebooteux qui passent le bac demain ?


  • Le Club des Vieux

    Si oui, courage 🤗



  • La France devrait arrêter d’avoir plus de 30/100 d’ admis au bac . Il faut serrer comme il se doit



  • C’est clair que la politique du bac quasiment donné à tous n’était clairement pas la meilleure chose à faire pour la valorisation du diplôme… Mais vu que la licence a elle aussi été nivelée vers le bas on est pas prêt de réhabiliter le bac.



  • Non mais déjà les gueux devraient pas le passer. À quoi ça leur servirait d’être instruits hein ?



  • Si avoir son bac aujourd’hui c’est être instruit alors les gars qui le passaient y a 50 ans étaient tous des génies (spoilers : c’était pas le cas).
    L’instruction c’est essentiel, mais dévaluer des diplômes c’est débile comme réponse. C’est comme si un mec qui vendait de sirops se mettait à remplir à moitié ses bouteilles d’eau pour se faire une marge. Au bout de quelques temps sa marque n’aura plus aucune image qualitative aux yeux des gens. Bah le bac c’est la même chose.
    Et c’est pas un élitiste qui dit ça, j’ai eu mon bac L en écoutant d’une oreille en philo et en ayant lu seulement 2 des 4 bouquins étudiés durant l’année en littérature, preuve que n’importe quel glandu est capable de le décrocher.



  • Les études secondaires représentent la base en termes de connaissances que tout un chacun est censé avoir acquis. Et ça me paraît normal que le plus de personnes possibles atteignent au minimum ce niveau. Parler de dévaluation de diplôme dès qu’une classe d’âge commence à atteindre majoritairement x niveau, ça s’appelle de l’élitisme si. C’est insinuer le fait que si la majorité des individus atteignent le diplôme, celui-ci ne vaut rien et, par là même, signifie que la qualité d’un diplôme ne dépend pas de son contenu mais de la quantité de personnes le possédant. C’est une hérésie.



  • Les études secondaires de part leur nom même ne sont pas censées être là base de savoir de chaque citoyen. À titre personnel je serais heureux que tout un chacun puisse avoir accès aux BU des facs, que les inscriptions soient gratuites, bref que cette connaissance soit accessible au plus grand nombre, mais la réalité du monde fait qu’on a pas forcément le luxe d’y passer 3, 5, 7 ans quand il y a des impératifs de la vie de tout les jours derrière, sans parler du fait que ce sont des années perdues en terme de cotisation pour la retraite.

    On peut parler de dévaluation quand la proportion de gens admis grimpe étrangement vite, comme ce fut le cas après 85. L’idée derrière était clairement de montrer une réussite de l’éducation nationale en atteignant les 80% d’admis, ce qui est c’est malheureusement effectué par un abaissement du niveau exigé.

    Et un diplôme peut avoir différentes valeurs suivant la façon dont il est perçu : si son but c’est de montrer qu’un individu est suffisamment brillant pour qu’on lui confie tel ou tel poste alors le bac n’en a quasiment pas… Si le but est de montrer qu’un individu est prêt à participer à la vie de la société parce qu’on lui a inculqué un bagage intellectuel suffisant pour avoir à la fois du recul et de l’esprit critique… Bah le bac n’en a pas beaucoup plus…

    Comme tu dis on doit juger un diplôme à son contenu, et force est de constater que le bac d’aujourd’hui a un contenu “moyen”.



  • On est mal barré pour s’entendre entre ceux qui pensent que le bac est le sacro-saint des diplomes et ceux qui pensent que ca ne sert a rien tel qu’il est aujourd’uhui.:hum:



  • Perso j’crois que C’est le premier diplôme universitaire. On entre dans la catégorie des cadres d’une nation quand on l’a. Les admis constituent donc une vitrine de la qualité des cerveaux des cadres du pays. J’pense qu’il faut pas être trop large avec cet examen.
    Je regarde souvent les perles du bac à l’oral , j’sais que c’est une caricature mais j’sais aussi que c’est quand il y a un fond de vérité que les caricatures apparaissent.



  • @keysersoze3843 a dit dans Y'a-t-il des rebooteux qui passent le bac demain ? :

    Les études secondaires de part leur nom même ne sont pas censées être là base de savoir de chaque citoyen. À titre personnel je serais heureux que tout un chacun puisse avoir accès aux BU des facs, que les inscriptions soient gratuites, bref que cette connaissance soit accessible au plus grand nombre, mais la réalité du monde fait qu’on a pas forcément le luxe d’y passer 3, 5, 7 ans quand il y a des impératifs de la vie de tout les jours derrière, sans parler du fait que ce sont des années perdues en terme de cotisation pour la retraite.

    On peut parler de dévaluation quand la proportion de gens admis grimpe étrangement vite, comme ce fut le cas après 85. L’idée derrière était clairement de montrer une réussite de l’éducation nationale en atteignant les 80% d’admis, ce qui est c’est malheureusement effectué par un abaissement du niveau exigé.

    Et un diplôme peut avoir différentes valeurs suivant la façon dont il est perçu : si son but c’est de montrer qu’un individu est suffisamment brillant pour qu’on lui confie tel ou tel poste alors le bac n’en a quasiment pas… Si le but est de montrer qu’un individu est prêt à participer à la vie de la société parce qu’on lui a inculqué un bagage intellectuel suffisant pour avoir à la fois du recul et de l’esprit critique… Bah le bac n’en a pas beaucoup plus…

    Comme tu dis on doit juger un diplôme à son contenu, et force est de constater que le bac d’aujourd’hui a un contenu “moyen”.

    Non, mais à des efforts sur la scolarisation et le maintien de certaines classes sociales jusqu’au bac, passant notamment par la création du bac professionnel. Parce que, pour que l’on comprenne bien, ces fameux 80 % ne correspondent pas au nombre de personnes qui obtient un bac général (considéré comme plus prestigieux que les bacs technologiques et professionnels et débouchant plus facilement sur des études supérieures) mais le bac, toutes filières confondues.
    Pour dire que le niveau du bac a baissé, à quoi le compare-t-on au juste ? Parce que, pour rappel, les connaissances évaluées évoluent avec l’époque. Ce qui était enseigné dans les années 1950 n’a plus grand chose à voir avec ce qui est enseigné aujourd’hui : les savoirs et les matières différent.

    @super-dupont a dit dans Y'a-t-il des rebooteux qui passent le bac demain ? :

    On est mal barré pour s’entendre entre ceux qui pensent que le bac est le sacro-saint des diplomes et ceux qui pensent que ca ne sert a rien tel qu’il est aujourd’uhui.:hum:

    Je ne perçois pas le bac comme “le sacro-saint des diplômes”, il a pas mal de défauts. Seulement je suis lasse de l’antienne sur le niveau du bac qui serait nul et celui des élèves actuels infiniment plus médiocres que celui des générations précédentes.


  • Le Club des Jeunes

    Le Bac ne mesure pas tellement les vraies capacités des gens qui le passent, si on veut mesurer les atouts des gens autant voir les notes sur toute l’année.

    Bon courage à ceux qui le passent, je suis contente d’avoir mon diplôme.


  • Community Manager

    @beanobecher C’est une hérésie ce système d’examen final, ça encourage un relâchement en cours d’année pour des notes «qui servent à rien» et mettent pas dans les bonnes dispositions pour l’examen final, sans oublier qu’on peut très bien avoir cartonné dans l’année et être dans un jour / une semaine sans au moment fatidique, ou malade ou que sais-je. Contrôle continu > all.


  • Community Manager

    Pour le reste on a tendance à trouver que le Bac, c’est facile une fois qu’on l’a passé, pour preuve «je l’ai eu sans rien foutre !» (je suis le premier à me dire ça) mais faut quand même avoir été assez bon pour ça, ne serait-ce qu’au moment t.

    Depuis qu’une pote de ma sœur qui est tout sauf idiote l’a manqué l’année dernière, je relativise beaucoup plus.


  • Le Club des Vieux

    Le truc c’est que dans les notes il n’y a pas que la performance du candidat qui entre en jeu. Il y a des ordres donnés par le ministère de mettre des points bonus si c’est propre, si c’est aéré, il a eu une année 11 points bonus sur 100 dans une matière donc noté sur 110. Au brevet c’est pareil. Si tu corriges des copies et que ton tas de copies est à moins de 10 de moyenne, l’inspection t’appelle et te demande de faire en sorte que ton paquet de copie soit à 10 de moyenne. Comment tu fais pour une copie quasi blanche? Ben tu mets des points imaginaires.

    Et si tu refuses d’augmenter les notes de ton paquet de copie quelqu’un d’autre le fera, et au final tu auras des chiffres de réussite démentiels alors que tout est bidonné.



  • @honey a dit dans Y'a-t-il des rebooteux qui passent le bac demain ? :

    @beanobecher C’est une hérésie ce système d’examen final, ça encourage un relâchement en cours d’année pour des notes «qui servent à rien» et mettent pas dans les bonnes dispositions pour l’examen final, sans oublier qu’on peut très bien avoir cartonné dans l’année et être dans un jour / une semaine sans au moment fatidique, ou malade ou que sais-je. Contrôle continu > all.

    Je suis d’accord avec toi.

    Pour ma part ça a donné ça pour quelques matières :

    14 de moyennes en philo durant l’année (Des notes entre 13 et 18) >10 au bac

    13.5 en littérature française >10 au bac

    15.5 en spé théâtre > 13 au bac (avec un 11 désastreux en théorie et un 15 en pratique heureusement).

    A contrario : 9 de moyennes en histoire-geo > 12 au bac

    7 en anglais de moyenne contre 11 au bac

    Donc en gros si il y avait un contrôle continue j’aurais eu de meilleures résultats en philo coefficient 7, idem en littérature coefficient 4.

    J’aurais bien aimé un système qui mélange moyenne à l’année+moyenne bac.

    J’ai eu mon bac, j’ai bossé, surtout l’histoire-géographie et l’anglais qui étaient mes bêtes noires…Le bac n’est pas donné. J’avais des difficultés et j’ai passé 3 mois à bachotter pour l’avoir.


  • Team

    C’est fou comme ce topic est parti en hors sujet dès le premier message.


  • Le Club des Vieux

    @madarjeen a dit dans Y'a-t-il des rebooteux qui passent le bac demain ? :

    C’est fou comme ce topic est parti en hors sujet dès le premier message.

    J’avoue que le premier était incroyable de hors sujet :ahah:


  • Community Manager

    Ouais j’ai trouvé ça marrant aussi, même si ça a lancé un débat pas complètement dénué d’intérêt.



  • @madarjeen vive heureuse