L'influence des réseaux sociaux



  • Je regarde la vidéo et je viens d’appendre que le jdg a été attaqué par une féministe…what ? xD



  • @le-periannath a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    Une excellente vidéo d’Absol qui résume bien tout le problème, et à laquelle j’ajouterai la citation suivante (j’ignore de qui elle est) :

    Les réseaux sociaux ont su donné la parole à des légions d’imbéciles qui, auparavant, ne parlaient qu’au bar, après leur conso, et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout suite, alors qu’aujourd’hui ils peuvent avoir la même audience qu’un prix Nobel.

    Je trouve cette déclaration très dangereuse. Pour schématiser, avant les cons fermaient leurs gueules et c’était très bien comme ça, alors que maintenant ils expriment leurs opinions au grand jour et nous cassent les couilles. C’est pas un peu anti démocratique ? Faut pas s’étonner qu’ils s’accrochent à leurs idées avec une réaction de ce genre, et c’est pas en esquivant un vrai débat qu’on va faire prendre conscience à l’autre qu’il a tort.



  • @carcha a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    Il est de bon temps de déféquer sur les réseaux sociaux car ils permettent aux sans voies de s’exprimer et que c’est les haineux les plus visibles.

    Pourtant, ça a aussi permit de libérer la paroles de catégories opprimées, ça a fait relever la tête à tout pleins de personne qui ne peuvent pas avoir la parole dans la vie soit parce qu’ils n’y ont pas accès soit parce qu’ils n’osent pas face à la pression sociale.

    Alors le peu de haine qu’il y a sur internet, c’est moche mais c’est un petit prix à payer pour quelques chose de plus gros.

    Ce que dit Absol, c’est qu’il y a effectivement peu de haineux, en comparaison d’une majorité dite silencieuse, posée, ouverte et réfléchie.

    L’ennui est que ce « peu de haine » sera alors d’avantage mis en avant par les RT et les médias, et que ça conduira à plus ou moins long terme à une extremisation des points de vue. Ainsi,

    .

    « Un arbre qui tombe fera toujours plus de bruit qu’une feuille qui pousse » comme disait l’autre…



  • @keysersoze3843 a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    @le-periannath a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    Une excellente vidéo d’Absol qui résume bien tout le problème, et à laquelle j’ajouterai la citation suivante (j’ignore de qui elle est) :

    Les réseaux sociaux ont su donné la parole à des légions d’imbéciles qui, auparavant, ne parlaient qu’au bar, après leur conso, et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout suite, alors qu’aujourd’hui ils peuvent avoir la même audience qu’un prix Nobel.

    Je trouve cette déclaration très dangereuse. Pour schématiser, avant les cons fermaient leurs gueules et c’était très bien comme ça, alors que maintenant ils expriment leurs opinions au grand jour et nous cassent les couilles. C’est pas un peu anti démocratique ? Faut pas s’étonner qu’ils s’accrochent à leurs idées avec une réaction de ce genre, et c’est pas en esquivant un vrai débat qu’on va faire prendre conscience à l’autre qu’il a tort.

    J’ai conscience du problème que pose ce genre de citations.

    Ceci étant, par « con » je qualifie ce genre d’individu qui n’intervient qu’à force de bêtise, d’intolerance et de mauvaise foi, quand ce n’est pas de la simple haine.

    En général, ses propos ne servent pas l’effort démocratique, et même bien souvent le desservent, puisque tendent à rendre inaudible des points de vue beaucoup plus constructifs. (Cf mon post juste au dessus)

    Quoiqu’il en soit, je ne suis pas pour censurer ces gens, mais plutôt pour ne plus les voir en supplanter d’autres aux propos infiniment plus interessant en terme de contenu. Pour ça, je n’ai malheureusement pas de solution. Tant que la nature humaine tendra vers le clash et la haine, on en sortira pas.



  • @le-periannath a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    Tant que la nature humaine tendra vers le clash et la haine, on en sortira pas.

    Ah oui et je précise que je ne cherche pas ici à faire la leçon et que je m’inclus d’office dans cet état de fait. Oui, il m’arrive de prendre plaisir au spectacle de clashs toujours plus virulent entre tel et tel, a l’instar du spectateur du Colisée. Je pense qu’on est tous un peu comme ça, à des degrés divers.



  • @marc1756 a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    @le-periannath a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    @marc1756 a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    Quand ils auront triomphé, (très bientôt), je pense que le suicide désespéré à la Stefan Zweig deviendra une position morale parfaitement défendable.

    L’ironie de l’exemple étant que si Stefan Zweig avait patienté encore quelques années, il aurait réalisé la dimension infondée de son geste. La guerre prendra fin, voyant la défaite sans condition de ses adversaires. Et malgré une geopolitique mondiale restant tendue, le monde ne sombrera pas dans cet abyme d’horreur auquel il le vouait.

    Mais il savait que ce serait un sursis, que le mal est fondamentalement vissé à l’âme humaine et qu’il finit toujours par revenir, encore plus fort ! C’est une question de patience. 70 ans sont passées, le mal a fait une grande cure de repos (très relative) et il se sent maintenant pousser des ailes. Les années à venir vont le voir de plus en plus en forme. Stefan Zweig n’était pas un idiot, il savait certainement que Hitler pourrait perdre, mais il savait aussi que Hitler n’était rien de plus que l’incarnation de l’âme humaine comme elle s’est manifestée et imposée à travers tous les siècles. On n’en sortira jamais, alors à quoi bon continuer ?, répond le suicide d’un Stefan Zweig.

    Edmond Burke a dit un jour : « pour triompher, le Mal n’a besoin que de l’inactivité des gens de Bien. »

    En se suicidant par désespoir en l’humanité, en optant pour l’abandon de la lutte, Zweig s’est ainsi fait -indirectement- agent du Mal. C’est triste à dire, mais c’est comme ça.



  • @le-periannath a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    @marc1756 a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    @le-periannath a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    @marc1756 a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    Quand ils auront triomphé, (très bientôt), je pense que le suicide désespéré à la Stefan Zweig deviendra une position morale parfaitement défendable.

    L’ironie de l’exemple étant que si Stefan Zweig avait patienté encore quelques années, il aurait réalisé la dimension infondée de son geste. La guerre prendra fin, voyant la défaite sans condition de ses adversaires. Et malgré une geopolitique mondiale restant tendue, le monde ne sombrera pas dans cet abyme d’horreur auquel il le vouait.

    Mais il savait que ce serait un sursis, que le mal est fondamentalement vissé à l’âme humaine et qu’il finit toujours par revenir, encore plus fort ! C’est une question de patience. 70 ans sont passées, le mal a fait une grande cure de repos (très relative) et il se sent maintenant pousser des ailes. Les années à venir vont le voir de plus en plus en forme. Stefan Zweig n’était pas un idiot, il savait certainement que Hitler pourrait perdre, mais il savait aussi que Hitler n’était rien de plus que l’incarnation de l’âme humaine comme elle s’est manifestée et imposée à travers tous les siècles. On n’en sortira jamais, alors à quoi bon continuer ?, répond le suicide d’un Stefan Zweig.

    Edmond Burke a dit un jour : « pour triompher, le Mal n’a besoin que de l’inactivité des gens de Bien. »

    En se suicidant par désespoir en l’humanité, en optant pour l’abandon de la lutte, Zweig s’est ainsi fait -indirectement- agent du Mal. C’est triste à dire, mais c’est comme ça.

    Oui, probablement. mais il était tellement hyper-sensible, j’imagine, que continuer dans cette « vallée de larmes » lui était devenu insupportable.



  • Je trouve que ça a fait plus de mal qu’autre chose. Quand on peut voir des agressions en live, la prise de Palmyre en live par l’EI sur twitter. Les réseaux sociaux sont des anti média. Le média est entre le journaliste et celui qui est informé. On a plus de filtre et on reçoit les infos les plus sordides directement, sans contexte sans référence. On passe d’une info à l’autre en les mettant toutes au même niveau. Je trouve ça anxiogène et désespérant.

    Je trouve que le pire a été le semblant de démocratisation de la parole qui est au centre de ces réseaux, notamment twitter qui nous sort le free speech à tout bout de champ et cela a facilité le rapprochement et le passage à l’acte de dingos.

    Et sinon pour ce qui est de la justice rappelons que le mouvement MeToo a été lancé par le fils Farrow qui a fait un article dans un journal, car il a fait de l’investigation et on peut pas raconter un drame pareil en 140 caractères et un putain d’émoji.

    Rappelons que les manifs féministes des suffragettes ont su changer la société sans avoir toutes ces conneries.

    Donc ces réseaux sont une plaie, et pour répondre à la question initiale je pense que ça a juste révélé la nature humaine et notamment l’effet de groupe qui est dévastateur (trolls en tout genre).

    Alors vous me direz oui mais il y a des comptes intéressants genre maitre Eolas, et tout, ben oui mais à la base ils ont des blogs. Les blogs oui le reste non.



  • En réalité, il y a autant d’utilisations différentes des réseaux sociaux qu’il y a de personnalités, et, là encore, l’éducation et le niveau de culture influent certainement sur la façon de les utiliser. On ne peut donc pas tirer de conclusions générales, me semble-t-il. Pour ma part, les réseaux sociaux m’ont permis de sympathiser, puis de devenir amis, avec des gens que je n’aurais jamais rencontré autrement, parce que d’une autre génération, parce que d’un milieu différent du mien, ou tout simplement par l’éloignement. Pour cela, les réseaux sociaux représentent pour moi une formidable possibilité d’ouverture au monde. :cesara:


  • Banned

    N’oubliez pas qu’ici, on est sur un réseau social.



  • @honey a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    N’oubliez pas qu’ici, on est sur un réseau social.

    Non mais le terme réseau social est apparu avec twitter et FB moi je parlais plus de ça.

    Dans les années 90 y’avait déjà des forums, des skyblog , et tout était tellement cool.

    Rendez moi les années 90 :cryy:



  • Mais tu sais que ce dont tu parles existe toujours, les forums c’est évident puisqu’on est dessus mais à une époque pas si lointaine, je boycottais FB et j’animais mon propre blog et suivais ceux des autres, cette blogosphère est toujours là, toujours plus riche d’ailleurs. Il suffit d’avoir les outils pour les suivre, les lecteurs de flux RSS comme Feedly et compagnie (moi j’utilise KrissFeed sur mon serveur). Et pour suivre des trucs qui ne produisent apparemment pas de flux RSS, on peut leur tordre le bras en utilisant des trucs comme RSS Bridge (on peut donc suivre un compte Twitter sans y foutre les pieds, etc.).

    J’ai souvent l’impression de parler de trucs avant-gardistes quand je parle de ça mais ça date des années 90 cette mécanique.



  • @jackasse a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    @honey a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    N’oubliez pas qu’ici, on est sur un réseau social.

    Non mais le terme réseau social est apparu avec twitter et FB moi je parlais plus de ça.

    Dans les années 90 y’avait déjà des forums, des skyblog , et tout était tellement cool.

    Rendez moi les années 90 :cryy:

    En verité, forum et blog se sont bel et bien démocratisés après l’an 2000, même si la technique existait avant. C’est wordpress qui a clairement lancé le truc à partir de 2003.

    C’était l’avenement du web2.0, qui permettait aux internautes de poster du contenu, sans connaissances prérequises en terme de webdesign, ni obligation d’achat d’espace (j’ai souvenir de free qui offrait gratuitement 100 Mo d’espace à l’époque, une misère en soi).

    Revenir aux années 90, je pense que peu supporteraient. :mred:

    Pas de vidéos, des images de très faible définition, principalement des sites en html assez moche, et casi-impossibilité à poster du contenu (mis à part un petit com sur le livre d’or du webmaster, soumis à son approbation avant publication).



  • @le-periannath Emule qui télécharge en 1 semaines :affole:



  • @lolly0608 a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    @le-periannath Emule qui télécharge en 1 semaines :affole:

    Eheh. Mais même eMule a été fondé plus tard, en 2002 (successeur d’eDonkey créé en 2000)

    C’est dingue comme tout ce qu’on croit vieillot sur internet, est en réalité ulterieur à l’an 2000. A croire qu’avant il n’y avait rien.



  • @marc1756 a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    @le-periannath a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    Une excellente vidéo d’Absol qui résume bien tout le problème, et à laquelle j’ajouterai la citation suivante (j’ignore de qui elle est) :

    Les réseaux sociaux ont su donné la parole à des légions d’imbéciles qui, auparavant, ne parlaient qu’au bar, après leur conso, et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout suite, alors qu’aujourd’hui ils peuvent avoir la même audience qu’un prix Nobel.

    Et ils ont le droit de voter, de surcroît, pour élire Trump.

    Bah, ils font bien ce qu’ils veulent.
    Il me parait bien prétentieux de dire qu’ils auraient “mal” voté. Surtout quand on voit nos issues de scrutins chez nous.
    Nous aussi on a notre lot de cons en marche. Ils en font même un mouvement politique rencontrant étrangement un succès soudain.



  • @jackasse a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    @honey a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    N’oubliez pas qu’ici, on est sur un réseau social.

    Non mais le terme réseau social est apparu avec twitter et FB moi je parlais plus de ça.

    Dans les années 90 y’avait déjà des forums, des skyblog , et tout était tellement cool.

    Rendez moi les années 90 :cryy:

    Oui mais dans les faits on met en réseau des gens via un site. On est bien un réseau social :hehe:


  • Banned

    Voilà, et comme sur tout bon réseau social ou n’importe-quoi-social, on se frite laggle 😠



  • @le-periannath a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    @lolly0608 a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    @le-periannath Emule qui télécharge en 1 semaines :affole:

    Eheh. Mais même eMule a été fondé plus tard, en 2002 (successeur d’eDonkey créé en 2000)

    C’est dingue comme tout ce qu’on croit vieillot sur internet, est en réalité ulterieur à l’an 2000. A croire qu’avant il n’y avait rien.

    LIMEWIRE - les vrais savent -



  • @maléfique

    Tu vas me faire chialer 😢
    #nostalgie


Log in to reply