L'influence des réseaux sociaux



  • Salut à tous !

    Après avoir visionné la dernière vidéo de Absol Vidéo sur l’actualité de Twitter et la haine véhiculée par ce réseau, ce youtubeur a ensuite posé la problématique suivante :

    Est ce que les réseaux sociaux ont révélé la vraie nature humaine ou ont il modifié nos pratiques ?

    Je trouve qu’il s’agit d’un débat qui pourrait se révéler très intéressant. :blissysmile:

    Au passage, je vous poste la vidéo ici :



  • @Coeur-d-acier La famille eduque l’enfant et les réseaux sociaux le reeduque surtout qu il est au contact de son téléphone h24.La famille doit donc veiller au grain et conscientiser l’enfant. Les réseaux sociaux ont leur côté positif (notamment pour denoncer en grand nombre un phénomène, retrouver des amis), etc mais à côté on y trouve aussi beaucoup de choses impropres, des montages pour discréditer les gens, la recherche de buzz qui fait que les gens préfèrent filmer une personne qui souffre plutôt que de l’aider, et bien d’autres choses qui font qu’on entend dire que les réseaux sociaux c’est un fléau



  • Bien sûr ! Selon moi, les nouvelles générations sont dépassées de tout ce qu’elles peuvent voir sur internet. Son développement a été tellement rapide que nous en avons vite perdu le contrôle. C’est à nous, de se renseigner sérieusement sur les plateformes fréquentés par le public et à surveiller voire contrôler les futures générations qui vont y avoir accès.
    Cependant, la problématique ne concerne pas vraiment cette partie sur sujet 🙂

    Est ce que nous sommes “mauvais”(pour la plupart) et les écrans permettent à ces personnes de pouvoir se lâcher sans crainte sur des personnes innocentes ou est ce que c’est parce qu’il y a des écrans que nous changeons nos comportements ?

    Personnellement, je n’ai jamais insulté qui que ce soit derrière mon écran car je suis consciente qu’il y a toujours une personne pour me lire. Pourtant, il est plus facile de parler de mes problèmes ou de ma vie sur un forum, tel que celui-ci, car je sais qu’il n’y aura pas de jugement direct. Je veux dire, je vous croise dans la rue, je ne saurai pas que c’est l’un de vous.



  • Personne n’est inspiré par ce sujet ? ):



  • @coeur-d-acier A mon avis si, mais le week-end, surtout quand il fait beau, les gens sont pas trop là.



  • @Coeur-d-acier peut être bien qu’ils sont pas inspirés mais aussi les week-ends et surtout les dimanches c’est le calme plat les gens sont pas connectés.ils sont en mode relaxe, repos, destressage, ou sont occupés à d’autres choses encore. Même moi j’avais pas envie d’écrire hier mais jtaime bien 😊



  • @coeur-d-acier

    Si mais tout le monde sait que les réseaux sociaux c’est comme la grand-mère de @Lolly0608.

    C’est le Mal :huuu:



  • C’est vrai, je n’y avais pas pensé :x Au temps pour moi !



  • @eleha trop belle comparaison :hihi:



  • @lolly0608

    Pardonne moi :lecid:



  • @eleha il y a pas de raison. La vérité prime :mrgreen:


  • Admin

    @coeur-d-acier a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    Est ce que les réseaux sociaux ont révélé la vraie nature humaine ou ont il modifié nos pratiques ?

    Je pense que l’anonymisation y est pour beaucoup dans la “haine” qui est régulièrement affichée sur les réseaux sociaux. S’ils n’étaient pas derrière leurs écrans ils seraient beaucoup moins nombreux à se lâcher.



  • Une excellente vidéo d’Absol qui résume bien tout le problème, et à laquelle j’ajouterai la citation suivante (j’ignore de qui elle est) :

    Les réseaux sociaux ont su donné la parole à des légions d’imbéciles qui, auparavant, ne parlaient qu’au bar, après leur conso, et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout suite, alors qu’aujourd’hui ils peuvent avoir la même audience qu’un prix Nobel.



  • @ratonhnhakéton a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    @coeur-d-acier a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    Est ce que les réseaux sociaux ont révélé la vraie nature humaine ou ont il modifié nos pratiques ?

    Je pense que l’anonymisation y est pour beaucoup dans la “haine” qui est régulièrement affichée sur les réseaux sociaux. S’ils n’étaient pas derrière leurs écrans ils seraient beaucoup moins nombreux à se lâcher.

    Il y a aussi autre chose qui joue (et qui fait que facebook est aussi touché, bien que moins), c’est le mal-être généré par les réseaux sociaux.

    Ce sont certes des outils extra-ordinaires, mais pour celui ou celle qui se sent insignifiant et cherche à exister, être spectateur de la réussite des autres (quelle soit professionnelle, financière, familiale ou sociale) peut s’avérer insupportable de frustration, et le/la pousser du côté obscur.



  • @le-periannath Je suis tout à fait d’accord !
    Quand on voit sur Instagram, la valorisation des corps ou des “quotidiens” de beaucoup de comptes, n’importe quelle personne lambda ou influençable se dira que sa vie et son corps ne convient pas du tout. Non seulement cela crée un mal être mais en plus l’utilisateur ne voit plus que ça.
    Tout cela génère de la frustration, de la jalousie et amène à de la haine pour se satisfaire soi-même.



  • @le-periannath a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    Une excellente vidéo d’Absol qui résume bien tout le problème, et à laquelle j’ajouterai la citation suivante (j’ignore de qui elle est) :

    Les réseaux sociaux ont su donné la parole à des légions d’imbéciles qui, auparavant, ne parlaient qu’au bar, après leur conso, et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout suite, alors qu’aujourd’hui ils peuvent avoir la même audience qu’un prix Nobel.

    Et ils ont le droit de voter, de surcroît, pour élire Trump. Les cons sont en marche et ils ont la force effroyable du nombre, décuplée par internet et les réseaux sociaux. Quand ils auront triomphé, (très bientôt), je pense que le suicide désespéré à la Stefan Zweig deviendra une position morale parfaitement défendable.



  • Aujourdhui avec le développement d’internet, la facilité d’accès et la pléthore de réseau sociaux où les jeunes se montrent nus volontiers (j’en vois souvent sur Twitter d’ailleurs), comment peut on éduquer son enfant ? Y a t il une chance qu’il soit un prince /une princesse dans ce lots de cas sociaux qui l’entourent ?



  • @marc1756 a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    Quand ils auront triomphé, (très bientôt), je pense que le suicide désespéré à la Stefan Zweig deviendra une position morale parfaitement défendable.

    L’ironie de l’exemple étant que si Stefan Zweig avait patienté encore quelques années, il aurait réalisé la dimension infondée de son geste. La guerre prendra fin, voyant la défaite sans condition de ses adversaires. Et malgré une geopolitique mondiale restant tendue, le monde ne sombrera pas dans cet abyme d’horreur auquel il le vouait.

    Le suicide comme position morale défendable ? A moins de se retrouver dans un état de désespoir et de souffrance insupportable et inéluctable, oui. Sinon…



  • @le-periannath a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    @marc1756 a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    Quand ils auront triomphé, (très bientôt), je pense que le suicide désespéré à la Stefan Zweig deviendra une position morale parfaitement défendable.

    L’ironie de l’exemple étant que si Stefan Zweig avait patienté encore quelques années, il aurait réalisé la dimension infondée de son geste. La guerre prendra fin, voyant la défaite sans condition de ses adversaires. Et malgré une geopolitique mondiale restant tendue, le monde ne sombrera pas dans cet abyme d’horreur auquel il le vouait.

    Mais il savait que ce serait un sursis, que le mal est fondamentalement vissé à l’âme humaine et qu’il finit toujours par revenir, encore plus fort ! C’est une question de patience. 70 ans sont passées, le mal a fait une grande cure de repos (très relative) et il se sent maintenant pousser des ailes. Les années à venir vont le voir de plus en plus en forme. Stefan Zweig n’était pas un idiot, il savait certainement que Hitler pourrait perdre, mais il savait aussi que Hitler n’était rien de plus que l’incarnation de l’âme humaine comme elle s’est manifestée et imposée à travers tous les siècles. On n’en sortira jamais, alors à quoi bon continuer ?, répond le suicide d’un Stefan Zweig.



  • @coeur-d-acier a dit dans L'influence des réseaux sociaux :

    Est ce que les réseaux sociaux ont révélé la vraie nature humaine

    Les gens se permettent des libertés derrières leur pseudo. Ils s’expriment à tout bout de champs et déversent leur haine en toute impunité, c’est tellement facile d’être lâche. Les réseaux sociaux permettent d’exprimer son racisme, son homophobie et tout un tas de joyeuseté que la plupart des gens n’osent pas faire IRL car il y a des conséquences.


Log in to reply