Disgaea (topic général)



  • Les RPGs c’est vraiment cool vous en conviendrez…et il existe plusieurs genres dans cette grande famille, on va parler de quoi aujourd’hui ?

    Des RPGs classiques à la Final Fantasy oldschool avec du combat au tour par tour…?Non…bien qu’un topic sur le merveilleux Dragon Quest 8 me trotte dans la tête (et avec l’arrivée prochaine d’Octopath Travellers, ça aurait sa place!)

    Des A-RPGs à la YS VIII…? Non plus, un sujet existe déjà pour lui en plus

    Si vous avez lu le titre vous avez déjà compris qu’on parle ici de T(actical)-RPG ! Et bien entendu de son représentant le plus connu, la série des Disgaea !

    Dans cette série, on suit les aventures loufoques de persos, avec un humour nippon plutôt agréable, notamment avec les Prinnies, persos récurrents de la série, petits pingouins au service du héros qui ont toujours des répliques marrantes.

    Mais l’intérêt de la série est dans le gameplay surtout!

    On a une base centrale dans laquelle on peut acheter des armes/armures, améliorer ses persos, et faire tout un bon tas de choses.

    Le système de combat, on arrive sur une map quadrillée et on se déplace de case en case, au tour par tour. Selon la position on frappera plus fort les ennemis. On a tout une ribambelle de compétences et de sorts selon sa classe/arme. On a une barre de PV, une de PM, des bonus/malus, etc…

    Assez classique en lisant ça, mais tout le sel du jeu vient du levelup, et de plusieurs spécificités propres à la série que l’on découvre par couche. Et cela donne au final un système d’une rare profondeur quand on maîtrise tous les aspects du gameplay!

    Ce n’est clairement pas simple de commencer cette série tant il faut jongler avec toutes ces subtilités. J’ai commencé par le 2 sur PS2 et devant tant de choses à faire et à assimiler, je l’avais revendu très vite avant d’y revenir plusieurs années plus tard. Et en domptant chaque système du jeu, j’en suis tombé amoureux, j’ai du y jouer plus de 500h (sur tous les épisodes)

    Déjà le système d’évolution des personnages est fou, on peut les monter jusqu’au niveau 9999 !!!
    On peut lorsque qu’on le désire réincarner un perso en lui allouant des points bonus et le faire renaître au niveau 1 mais avec un paramètre boosté…sur l’After game, il n’est pas rare de voir son perso au niveau 1 avec 50.000 en attaque au lieu de son 20 initial !

    Même au niveau 9999, on peut réincarner de nombreuses fois pour se faire une bête de combat, et il y a dans chaque opus une map qui permet de faire du levelup extrêmement rapide (en 1 combat passer du niveau 1 au niveau 9999 avec les bonnes configurations !)

    On finit par taper à des dizaines de millions en un coup après avoir fait de bons persos, de quoi affronter les boss l’After game comme il se doit!

    On a nos persos uniques, et tout un tas de persos génériques à créer, de la sorcière à l’archer en passant par le guerrier, l’ange, le samouraï, …et chacun aura son type d’arme préféré, ses compétences spéciales utiles, …

    On peut aussi créer des monstres (tous ceux que l’on rencontre) et dans les derniers épisodes, même fusionner avec eux pour créer des armes très puissantes.

    Chaque objet trouvé, que ce soit une arme, une armure, une potion, contient un monde (le monde des objets), autre pan très important du gameplay. Ce monde contient 100 étages, avec une montée en puissance des ennemis. Plus on descend et plus l’objet s’améliore. Ce monde contient aussi des habitants un peu spéciaux : les innocents. Une fois battu un innocent, on peut le mettre dans un emplacement d’objet pour l’augmenter en force, en défense, en PV, …mais certains sont encore plus sympas et augmentent l’expérience…

    On peut cumuler les innocents pour en augmenter l’effet. Un intérêt énorme de caper ses statisticiens (innocents boostant l’EXP) et d’en mettre le plus possible.

    Au final, on peut avoir 300 statisticiens par slot, 8 slots par arme/armure, 3 armures + 1 arme par perso…ce qui fait un total de 9600 statisticiens soit un +9600% d’expérience, vous imaginez un peu le levelup avec ça…

    On a une grande marge de manœuvre dans ces petites techniques de bidouillage, une chose que j’adore dans les RPGs !

    Les armes et armures sont classées par un système de rang, de 1 à 40 et la encore il y a une technique pour se faire l’arme ultime. Aller voler le dieu de l’objet à l’étage 100 pour avoir l’arme (mais encore faut-il se faire une voleuse avec une capacité de vol énorme), puis monter son arme en suivant un protocole précis afin de la maximiser à chaque étape.

    Des heures pour se faire un équipement de folie !

    On a plein d’autres choses sympas comme l’apparition aléatoire de pirates dans le monde des objets (et leur voler une carte au trésor pour ouvrir un monde encore plus hard), voler leur bateau pour faire du reverse pirating, les geopanels (qui modifient le terrain et donnent des bonus aléatoires).

    À notre camp de base, on a aussi un tribunal pour faire passer des lois (ennemis plus forts, plus d’objets en magasin, création de nouveaux persos,…) et ce sont les monstres qui votent. On peut les amadouer en leur donnant des objets, ou les combattre si la loi ne passe pas.

    Dans les derniers opus on peut faire le monde des persos, on entre dans le perso pour augmenter certaines caractéristiques (contres, sauts, déplacement) ou lui apprendre des capacités qui ne sont pas de sa classe.

    On a un système de groupes, pour donner l’expérience gagnée à un autre perso, avoir des bonus passifs, et plein d’autres trucs utiles.

    Et encore beaucoup de petites choses à gérer qui rendent le gameplay extrêmement dense.

    Le dernier épisode en date est disponible sur Switch (le 5) et c’est le plus abouti, il propose plein de petites choses pour améliorer l’expérience. Par exemple l’apparition de la “cabane de la triche” permettant de passer le niveau des ennemis juste en le sélectionnant (avant il fallait voter une loi pour un +1, imaginez donc quand on passait de 0 à 20… surtout que le taux de réussite n’était pas de 100%), augmenter la vitesse des combats, …je vous le conseille chaudement !!!

    Il faudra probablement s’accrocher au début mais ce n’est vraiment rien comparé à la joie de faire évoluer ses persos et les préparer pour le combat final contre Baal (boss secret de l’After game récurrent de la série, avec des millions en défense).

    Je l’avais platiné sur PS4, avec 200h au compteur, une tuerie !

    Et ils vont ressortir une édition final remasterisée du premier, j’ai hâte !!! (Pour les roublards, le premier existe sur DS, si vous avez un linker… ça vous fera une idée du jeu gratuitement !)



  • J’avais tenté la démo du jeu sur Switch, j’ai pas adhéré au style graphique et je suis pas allé plus loin.



  • J’ai acheté le jeu il y a plusieurs mois, j’avais guetté une offre intéressante niveau prix.

    J’y ai joué une quarantaine d’heures, je crois, en trouvant le concept bien sympa bien qu’un peu compliqué à appréhender dans sa globalité. Je me suis alors un peu perdu dans les donjons d’objets (là où on peut en augmenter la puissance) tout en faisant du leveling pour espérer battre le boss en armure noire qui me donnait du fil à retordre avec son esquive à la con, et j’en suis resté là pour jouer à Zelda. Ou Mario. Je ne sais plus.

    Puis est arrivé Xenoblade 2 que je n’ai toujours pas lâché.

    Je compte bien reprendre Disgaea mais pour le moment ce n’est le jeu qui suscite mon intérêt. Et puis je vais avoir oublié tellement de trucs quand je vais reprendre o_O



  • Huuuuh, un petit peu long et indigeste comme présentation 😌 (mais passionné, il faut bien le dire !)