Dimmu Borgir - Eonian



  • Salut à tous.
    Je viens vous faire part de ma découverte de cet album.
    Avant tout je tiens à faire savoir que j’ai découvert le groupe à l’époque avec Stormblast, qui m’avait vraiment marqué.
    Je me suis intéressé à For All Tid que j’ai aussi beaucoup apprécié. En général je voue une certaine attirance pour le style medieval sympho black metal qui pue bien la crasse et le vieux.
    Puis, d’un genre qui évolue j’ai apprécié Enthrone Darkness Triumphant qui s’engageait sur une autre voie.
    Ensuite les albums qui ont suivi ne m’ont plus emballé, j’ai fini par snober le groupe.

    Et hier, en magasin, j’ai été attiré par la pochette de leur nouveau disque Eonian.
    Non pas que j’espérais un retour aux sources, mais ma curiosité l’a brutalement emportée. Comme lorsqu’on croise un vieil ami qu’on a perdu de vue depuis 15 ans, on veut savoir ce qu’il est devenu.

    Je mets le CD dans la chaine hi fi, et là… Je n’écoute pas le Dimmu Borgir d’autrefois.
    Évidemment.
    Mais une putain d’oeuvre de metal symphonique épique et grandiloquente.
    J’ai été clairement sur le cul. C’est ainsi ce que le groupe est devenu ? Et j’ai adoré !
    Ces choeurs magistraux enregistrés par une chorale de fou, ces arrangements symphoniques, ces mélodies à la fois sombres et épiques…
    Je n’ai pas regretté mon achat.
    J’ai accepté les railleries de mes copains blackeux avec sourire.
    Et j’ai passé un merveilleux moment.



  • Pour ma part c’est à l’époque d’Enthroned Darkness triumphant que j’ai découvert le groupe, avec un extrait sur un sampler hard n heavy dans un hors série metal extrême (putain de sampler, avec Emperor, Diabolical Masquerade, Blut Aus Nord, Bloodthorn).
    J’ai vraiment accroché, y compris sur le mini album sorti l’année suivante et sur Spiritual black dimension sorti deux ans plus tard.
    J’ai aussi bien apprécié Stormblast, malgré ses faiblesses mais je suis resté mitigé sur For All Tid, vraiment trop bancal à mon gout.
    Par contre, dès que le groupe a troqué le son Abyss Studio pour celui plus compressé du studio Fredman, et troqué les claviers par un orchestre, j’ai décroché.
    Trop grandiloquent pour moi et les modulations vocales de Shagrath marchant à l’économie m’ont vraiment déçues.

    Du coup, je vais sans doute faire comme avec toutes ces sorties metal extrême avec budget de ouf pour un orchestre et des choeurs (Septic flesh & co) sortis ces 10 dernières années: je vais passer mon chemin et faire mon vieux con en écoutant les vieux disques, plus authentiques à mon goût.



  • Quand j’écoute cet album, je ne pense même plus à Dimmu Borgir, j’ai l’impression d’écouter un autre groupe. C’est peut-être ce détachement qui fait que je l’apprécie.


  • Admin

    J’ai pas encore écouté le nouvel album, mais la tournée qui arrive est ouf : Dimmu Borgir + Kreator + Hatebreed + Bloodbath. Le line-up de l’année


Log in to reply