Blame!


  • Admin

    text alternatif

    Esseulé, le mystérieux Killy poursuit sa recherche du terminal génétique jusque dans un village aux abois et accepte de venir en aide aux habitants.

    “Blame!” est un animé japonais très réussi. Son ambiance vraiment particulière de fin de monde (quelques rares humains survivants essayent d’échapper aux machines qui veulent les exterminer) doit beaucoup à son design inspiré et à la ville tentaculaire et délirante où se déroule l’action. Très convaincant visuellement, l’histoire est bonne, pleine d’actions et de surprises, mais le film est finalement un peu court. On aurait aimé plus d’explications, en particulier sur l’étrange personnage Killy, et on imagine que ce film n’est que le résumé d’un manga foisonnant. (source)


    J’avais déjà été conquis parle manga, il y a bien longtemps. Assez difficile d’accès, la narration est essentiellement graphique et visuelle, il y a très peu de dialogues, peu d’explications, surtout dans les premiers tomes. Mais l’ambiance est là : glauque, froide, morbide, désespérée.
    Adapter le manga en film n’était pas une mince affaire et il faut reconnaitre que le pari est réussi. Visuellement l’animation et les dessins sont magnifiques. L’histoire a été simplifiée et tronquée pour gagner du temps, plus de dialogues, qui font que les 1h40 du film suffisent à raconter une aventure qui s’éloigne de celle du manga tout en reprenant les grandes lignes.
    Je le conseille à tous les fans d’animés et de dystopie cyberpunk.