Le jeu vidéo par cloud : la révolution qui arrive tout doucement.



  • Alors voila, ça a déja commencé depuis quelques temps, mais je voulais consacrer un petit topic à la révolution qui se profile dans un horizon pas si lointain.

    C’est pas la VR, c’est pas la 3D, c’est pas la 4K, c’est le cloud.
    Ca existe déja sur PS4 ou Sony s’est affranchis des limites matérielles de sa machine pour pouvoir proposer les jeux de ses anciennes consoles. La PS4 est devenu rétrocompatible par ce biais et en plus ça leur permet de toucher des sous-sous par l’abonnement au service.

    C’est aussi en train de prendre tout doucement une autre ampleur, voici par exemple Resident Evil 7 sur Switch qui a été annoncé pour le Japon uniquement :
    https://www.gamekult.com/actualite/capcom-s-appuie-sur-le-cloud-pour-transferer-resident-evil-7-sur-switch-3050805435.html
    Le jeu va tourner sur des serveurs surpuissants et offrira une qualité d’image comparable aux versions PS4/XBoxOne, ce que la Switch aurait été absolument incapable de faire.

    On se demande alors à quoi ça sert d’avoir de la puissance dans une console si on a un meilleur résultat en ne l’utilisant pas et de faisant tourner le jeu sur une autre machine lointaine…

    Théorie : dans 10 ou 15 ans, il n’y aura plus de console tel que nous les conaissons. A la place on aura des terminaux de réception et les jeux seront hébergés sur des datacenters comme les sites internet.



  • Quid de la bande passante demandée, alors certes lorsqu’il y a un nombre réduit d’utilisateurs, le réseau pourra supporter la charge. Au vu de ce qui s’annonce pour l’avenir, il me semble que ce soit une fausse bonne idée, avec en sus, une surconsommation électrique pour l’infrastructure elle même, pour tous les nœuds intermédiaires.



  • C’est vrai, ce sera un problème.
    Mais ce ne sera pas celui des constructeurs de consoles qui eux auront de meilleurs jeux avec une machine qui coutera 30 balles en magasins (car si on retire tous les composants couteux et onéreux d’une console, c’est le prix que ça coutera).

    C’est obligé que le marché ira la dessus le seul truc qui limite c’est les infrastructures.



  • Les dernières rumeurs à propos de la prochaine Xbox parlent non pas d’une mais de deux consoles, avec notamment celle qui serait la plus abordable focalisée sur le dématérialisée. Quand on sait que Microsoft a tout un parc de serveurs azure sous le coude il est fort possible que cette version du hardware fonctionne avec le cloud.

    http://www.jeuxvideo.com/news/1006598/projet-scarlet-les-deux-prochaines-xbox-devoilees-a-l-e3-2019.htm



  • L’actualité montre que l’industrie va vers ça.
    Microsoft a clairement choisi sa stratégie, le gamepass est extrêmement agressif et propose la plupart des triple A day one à ses abonnés.
    La guerre des consoles se transforme en une guerre des services et Microsoft est en train de prendre une avance folle, se payant le luxe de draguer Nintendo qui est complètement incapable de prendre ce virage seul.

    Le Gamepass va arriver sur Switch, sur tous les appareils Apple, et bien sur sur leur prochaine XBox low cost.
    La console plus chère sera la pour faire tourner les jeux en local, tout simplement.



  • Je préfère nettement avoir mes jeux sur ma machine, et jouer sans aucune latence, que de payer un abonnement pour avoir le droit de profiter de mes titres favoris. Cette tendance actuelle à transformer les clients en vache à lait en leur faisant passer des abonnements pour tout et n’importe quoi est clairement néfaste.


Log in to reply