Actuellement sur Le Reboot :

Séries :
12 septembre : American Horror Story (Saison 8, 1 er épisode)
Jeux vidéo :
14 septembre → : Shadow of the Tomb Raider
Animations :
Patchwork : Animaux au cinéma (→ 15 septembre)
Blind Test : La tête à l’envers

The Last Of Us, part II



  • 0_1526473993200_3max.jpg


    The Last of Us, part 1 (littéralement « Les derniers d’entre nous ») est un jeu vidéo d’action-aventure en vue à la troisième personne de type survival horror développé par Naughty Dog et sortis sur Playstation 3 puis réédité sur Playstation 4.

    Il est élu plus de 200 fois jeu de l’année par différents titres de presse, et remporte le titre de meilleur jeu de la génération PS3/X360 sur le site français Gamekult.

    Le titre prend place dans un univers post-apocalyptique après une pandémie provoquée par un champignon appelé le cordyceps. Les deux personnages se nomment Joel (personnage incarné par le joueur) et Ellie, et doivent survivre ensemble lors de leur traversée du territoire américain.

    Sa suite, The Last of Us Part II (littéralement « Les derniers d’entre nous, 2e partie ») est annoncé officiellement le 3 décembre 2016.


    Trailer 1

    Trailer 2



  • Trailer E3 2018



  • J’ai vu le trailer. Ca me donne presque envie d’y jouer, même si en vrai je m’en fiche, juste parce que l’héroïne est lesbienne.



  • C’est dit qu’elle est lesbienne dans le premier ? Je n’ai pas souvenir de ça.



  • @lady-fionsuperstar Non mais pour ceux qui ont joué au DLC Left Behind (qui se déroule un peu avant l’histoire de TLOU), c’est abordé dans sa relation avec son amie Riley.



  • @egon Ah oui je l’ai commencé mais pas terminé ce DLC


  • Team

    Elliiiiiiiiiie :wiiii:


  • Team

    Mais bon, il est en vie Joel ou pas alors ?



  • @mahonia Bah il était visible dans le tout premier trailer sorti l’an dernier, donc oui.


  • Team

    N’empêche, evidemment Blindspot n’était pas encore sorti quand TLOU est sorti donc, vu que je connaissais pas Ashley Johnson, ça faisait pas bizarre.
    Mais pour regarder assidument Blindspot et kiffer Patterson, ça fait super drôle maintenant de regarder la BA.



  • Les petits fachos du gamergate qui parlent de boycott et qui sont la à chier “oui le baiser lesbien sert pas le jeu gnagnagna”.

    Elie aurait embrassé un mec ils auraient rien dit, ça me fait bien rire.



  • @carcha a dit dans The Last Of Us, part II :

    Les petits fachos du gamergate qui parlent de boycott et qui sont la à chier “oui le baiser lesbien sert pas le jeu gnagnagna”.

    Elie aurait embrassé un mec ils auraient rien dit, ça me fait bien rire.

    C’est clair. Laissons les boycotter le jeu si ça leur fait plaisir, ils passeront à côté de ça 😣



  • Ce que je trouve hallucinant c’est qu’ils sont beaucoup ces cons et je suis sur que ça aura une influence quelques part dans les ventes, et ça me saoule je veux pas que les éditeurs commencent à s’auto-censurer et ne plus oser sortir des sentiers battus pour ne pas choquer les petits puritains homophobes.

    Moi je trouve ça complètement héroïque la position de Naughty Dog d’avoir laissé Elie lesbienne et pas de l’avoir “atténué” en la mettant bi. Cela devrait être totalement anodin normalement, mais c’est une prise de position énorme dans une industrie aussi immature qu’est le jeux-vidéo.



  • @carcha a dit dans The Last Of Us, part II :

    Ce que je trouve hallucinant c’est qu’ils sont beaucoup ces cons et je suis sur que ça aura une influence quelques part.

    Moi je trouve ça complètement héroïque la position de Naughty Dog d’avoir laissé Elie lesbienne et pas de l’avoir “atténué” en la mettant bi. C’est complètement con mais c’est une prise de position énorme dans une industrie aussi immature qu’est le jeux-vidéo.

    Oui, c’est important qu’il y ait des persos principaux homos dans les jeux vidéos. C’est trop souvent utilisé juste comme comic relief ou comme truc un peu tragique. C’est bien que ça soit présenté comme positif.


  • Team

    @carcha a dit dans The Last Of Us, part II :

    Ce que je trouve hallucinant c’est qu’ils sont beaucoup ces cons et je suis sur que ça aura une influence quelques part dans les ventes, et ça me saoule je veux pas que les éditeurs commencent à s’auto-censurer et ne plus oser sortir des sentiers battus pour ne pas choquer les petits puritains homophobes.

    Mais lol, le jeu va faire un carton énorme, encore mieux que le 1, si tu crois que 20 homophobes vont changer la donne.
    Et Naughty Dog changera rien.

    De toute façon, ça me parait logique, dans la DLC, ça me parait assez clair qu’elle est gay et non bi donc je les voyais pas faire marcher arrière.



  • @mahonia a dit dans The Last Of Us, part II :

    @carcha a dit dans The Last Of Us, part II :

    Ce que je trouve hallucinant c’est qu’ils sont beaucoup ces cons et je suis sur que ça aura une influence quelques part dans les ventes, et ça me saoule je veux pas que les éditeurs commencent à s’auto-censurer et ne plus oser sortir des sentiers battus pour ne pas choquer les petits puritains homophobes.

    Mais lol, le jeu va faire un carton énorme, encore mieux que le 1, si tu crois que 20 homophobes vont changer la donne.
    Et Naughty Dog changera rien.

    De toute façon, ça me parait logique, dans la DLC, ça me parait assez clair qu’elle est gay et non bi donc je les voyais pas faire marcher arrière.

    Tiens d’ailleurs, c’est un sujet intéressant ça.
    Pour les personnages bi, je pense qu’il y a deux cas :
    -Les personnages bi.
    -Les personnages bi pour adoucir un peu les moeurs des gens qui ne veulent pas voir d’homos. En mode “Non mais regardez il/elle n’est pas homo, il/elle aime les femmes/hommes aussi !”. Donc faire “marche arrière”, comme tu dis.

    Du coup, perso quand je vois un personnage bi je suis un peu déçue. Je me dis “ils n’assument pas leurs choix”, “ils ne vont pas au bout de leur truc”. Alors qu’en vrai, c’est bien qu’il y ait des persos bi. Les bi aussi ont le droit d’être représentés dans les jeux vidéos et autres, et ont le droit d’avoir des modèles d’identification ou des persos qui leur parlent. Donc c’est dommage de trouver ça dommage qu’il y ait des persos bi. Mais en même temps, c’est la faute des connards homophobes, qui font que les personnages “vraiment” bi n’existent pas trop, et à chaque fois c’est juste pour qu’ils ne soient pas full homo.



  • @mahonia a dit dans The Last Of Us, part II :

    @carcha a dit dans The Last Of Us, part II :

    Ce que je trouve hallucinant c’est qu’ils sont beaucoup ces cons et je suis sur que ça aura une influence quelques part dans les ventes, et ça me saoule je veux pas que les éditeurs commencent à s’auto-censurer et ne plus oser sortir des sentiers battus pour ne pas choquer les petits puritains homophobes.

    Mais lol, le jeu va faire un carton énorme, encore mieux que le 1, si tu crois que 20 homophobes vont changer la donne.
    Et Naughty Dog changera rien.

    De toute façon, ça me parait logique, dans la DLC, ça me parait assez clair qu’elle est gay et non bi donc je les voyais pas faire marcher arrière.

    Tu sais faire la différence entre gay et bi toi ? :hum:
    Pour moi, left behind ne fermait aucune porte.

    D’ailleurs, même TLOU 2 ne ferme toujours aucune porte, Ellie est pas à l’abri d’être avec un mec plus tard ou de l’avoir été entre les deux jeux.


  • Team

    @carcha Bah quand on fait un DLC comme ça, ça me parait assez clair.
    Le DLC, il sert à rien, soyons honnête, à part nous montrer la sexualité d’Ellie. Le fait est qu’on savait déjà qu’elle était immunisé, le voir en direct ne servait pas à grand chose.
    Si elle était bi (ce qui est toujours possible oui, s’ils veulent vraiment faire marche arrière), on aurait pas fait un DLC spécial “Hey regardez, Ellie et sa pote s’amusent dans un centre commercial, bon y a des infected mais surtout regardez bien Ellie et sa pote”.

    Autant le jeu est excellent, autant la DLC est franchement passable en terme de jeu pur. Il est juste là pour en apprendre plus sur Ellie, ce qui est en soit très bien.



  • Je t’arrête tout de suite, le DLC il est la pour faire des ventes et rapporter du pognon à l’éditeur :nerdz:
    C’est ça le but premier du jeu vidéo, après la valeur ajoutée apportée par l’expérience du DLC ils la trouvent ou ils peuvent.