Les Aventures de Buckaroo Banzaï à travers la 8e dimension



  • Sorti en 1984, Les Aventures de Buckaroo Banzaï à travers la 8e dimension est un film de SF réalisé par W.D. Richter.

    text alternatif

    Il nous raconte les aventures de Buckaroo Banzaï, un brillant savant, neuro-chirurgien, maître en arts martiaux et philosophe qui, quand il ne se produit pas sur scène avec son groupe les Chevaliers de Hong-Kong (il est également rockstar, oui), parvient à mettre au point l’Oscillateur, un dispositif révolutionnaire permettant de voyager à travers la matière et les dimensions. C’est à la suite d’un voyage test à travers la 8e (rien que ça) qu’il se retrouvera à repousser l’invasion de la Terre par des extra-terrestres s’appelant tous John.

    WTF à souhait, le texte ci-dessus ne résume pourtant que 2% du bordel concentré dans ce long métrage jouissif, particulièrement méconnu en France (mais total objet de culte outre atlantique).

    Véritable hommage au cinéma d’exploitation des années 60/70, le bouzin peut par ailleurs se targuer de réunir Peter Weller (Robocop), Christopher Lloyd (Retour vers le futur), John Lithgow (la 4e dimension), Clancy Brown (Highlander), ainsi que Jeff Goldblum (la Mouche, Jurassic Park) pour ne citer qu’eux.

    Je l’avais découvert sur Canal+ quand j’avais 11, 12 ans, et vite oublié, faute d’avoir pu l’enregistrer. Ce n’est que très récemment que la mémoire m’est revenue (merci à Real Player One).

    Et vous, avez-vous vu Les Aventures de Buckaroo Banzaï à travers la 8e dimension ? Qu’en avez vous pensé ?



  • @le-periannath a dit dans Les Aventures de Buckaroo Banzaï à travers la 8e dimension :

    Et vous, avez-vous vu Les Aventures de Buckaroo Banzaï à travers la 8e dimension ? Qu’en avez vous pensé ?

    J’ai adoré les 10 premieres minutes du film où il se passe plus de choses que dans un an de cinema mainstream. Après, ça se gate un peu et ça tient plus trop la route, mais rien que pour les 10 premieres minutes matez-vous le absolument.

    Et les End Credits, mon Dieu

    Merci pour le sujet, Peri



  • @stabban Pas de quoi, c’est un plaisir.

    Ces credits, bon sang.

    A noter que le look de Weller dans cette sequence n’est pas sans renvoyer à celui de Matt Smith sur Dr Who. Matt Smith qui soit dit en passant ferait un bon candidat au rôle titre.

    text alternatif