[Cannes 2018] Selfies interdits sur le tapis rouge



  • Ou l’amour du “soi” et du " j’y étais, j’en faisais partie".

    Terminé, désormais on ne se tire plus l’auto-tronche sur le tapis rouge sous prétexte de photos souvenirs pour se valoriser bling-bling.

    Vanitas vanitatum et omnia vanitas & ego foremost

    0_1526172320260_Selfy1 .jpg

    Je me kiffe grave.

    0_1526172407844_Selfy3.jpg

    Moi aussi je m’aime trop.

    0_1526172456905_Selfy2.jpg

    Nous aussi on déchire trop notre moi.


    […] “La trivialité et le ralentissement provoqués par le désordre intempestif créé par la pratique des selfies nuit à qualité de la montée des marches. Et donc au Festival tout entier. Les selfies seront donc interdits pour les spectateurs sur le tapis rouge. Nous le disons depuis longtemps, nous le ferons”. […]

    […] “On ne vient pas sur le tapis rouge pour se voir, mais pour voir, pour vivre, pour ressentir et pour rendre hommage à des cinéastes et des artistes. Pas pour se retrouver comme à la Foire du Trône en train de faire des photos de famille”, déclare Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes.[…]

    […] “Il faut savoir que le Festival de Cannes est le seul festival de films de cette ampleur, où les spectateurs entrent par la même entrée que les artistes. Alors imaginez, chaque soir, 2.200 personnes qui prennent le temps de faire des selfies. Cela ralentissait beaucoup trop le processus pour rentrer dans les salles” […]

    Source : vous trouverez.



  • Un festival qui pète plus haut que son Q et qui proscrit une pratique bling-bling narcissique ? Y’a que moha que ça trouble ou bien ? :grat:



  • Même Jean-Luc Godard a décidé qu’il avait piscine.

    0_1526174702138_Capture d’écran 2018-05-13 à 03.23.24.png



  • @aurel a dit dans [Cannes 2018] Selfies interdits sur le tapis rouge :

    […] “On ne vient pas sur le tapis rouge pour se voir, mais pour voir, pour vivre, pour ressentir et pour rendre hommage à des cinéastes et des artistes. Pas pour se retrouver comme à la Foire du Trône en train de faire des photos de famille”, déclare Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes.[…]

    Ahahah oui bien sur.

    Comme à l’époque où ils nous disaient que le festival n’est pas là pour remplir les salles, mais juste rendre hommage au cinéma, à ses talents, à sa beauté.

    Et puis l’an passé est arrivé la plateforme Netflix, qui a refusé que les deux films qu’elle présentait en selection ne soient diffusés en salles, pour la simple raison que ça l’empêchait alors de les diffuser sur sa propre plateforme pendant 36 mois, chronologie des médias oblige.

    Ce à quoi, le festival a répondu queuuh… oui mais en fait non, vous êtes obligé de passer en salles. A vrai dire, non, vous n’y êtes pas obligé, mais vous allez bientôt l’être. Parce qu’on va changer les règles. Si si, à partir de 2018.
    Voila voila voila, juste pour l’amour de la beauté du cinéma tout ça. ^^’