Les personnages lgbt+ dans les dessins animés



  • Sur l’idée du topic de @Ao ici on est là pour parler des personnages lgbtqi+ dans les cartoons, animé, dessin animé (film ou série).
    J’ai quelques trouvaille 🙂



  • Dans le dessin animé produit par Disney “Docteur la peluche” nous retrouvons un couple homoparentale.
    text alternatif
    De plus il est composé d’une femme afro et d’une femme blanche ce qui renforce la mixité sociale.
    Personnellement j’ai regardé l’épisode en vo par curiosité et l’homosexualité n’est pas au coeur de l’épisode mais c’est totalement intégré de manière naturellement. L’intrigue ce base sur les peluches des enfants qui sont soigné par Dottie.
    Il s’agit de l’épisode “le plan d’urgence”
    https://www.aufeminin.com/news-societe/disney-channel-tolerance-enfance-s2339210.html



  • Dans Steven Universe :https://yagg.com/2015/07/22/une-relation-amoureuse-entre-deux-personnages-feminins-dans-le-dessin-anime-steven-universe/

    Il y’a une grande représentation dans ce da que se soit au niveau des sexualités, des genres, des ethnies, des milieux sociaux etc.

    C’est une série animé totalement lgbt friendly et féministe. D’ailleurs la créatrice Rebecca Sugar est bissexuelle.
    text alternatif
    text alternatif

    Bref, Steven Universe est un tremplin de la culture queer pour la jeunesse.Surtout que ce dessin animé s’adresse à un publique mâture de pré ado, adolescent et même jeune adulte (et les plus vieux bien sûr). C’est mâture et les aventures sont intéressantes. (J’avais vu la s1 sur cartoon network il y’en a 4 je vais tout reprendre à zéro).



  • J’avais une idée de topic du même style, mais pour les manga et anime. Bon, puisqu’on peut parler d’anime dans ton topic et que le perso dont j’ai envie de parler est dans un manga qui a été adapté en anime, tout va bien ^^.

    Donc le personnage dont je vais parler aujourd’hui est une jeune femme transsexuelle du nom d’Isabella, dans le manga Paradise Kiss d’Ai Yazawa, qui a été adapté en anime.
    text alternatif
    text alternatif
    text alternatif

    Ce qui est intéressant avec ce manga et ce personnage, c’est que le manga ne parle pas du tout de transsexualité. Et Isabella n’est pas un personnage principal.
    Par exemple quand on pense à l’homosexualité dans les manga, on pense au yaoi, au bara ou au yuri, dans lesquels les persos homos sont les persos principaux. Mais les persos homosexuels dans les mangas plus “mainstream” et grand public, c’est beaucoup plus rare. C’est exactement pareil pour les perso trans. C’est très rare, d’autant plus dans les manga grand public qui ne parlent pas spécialement de ce sujet, et c’est encore plus rare quand un perso trans est bien traité. C’est à dire comme autre chose qu’une caricature ridicule censée être comique.
    Et pourtant, Ai Yazawa a totalement réussi à mettre une femme trans réaliste dans un manga grand public. (Bon, grand public… Ca reste du josei, et je pense que la bonne moitié d’entre vous ne connait pas ce manga, mais je veux dire par là que ce n’est pas un obscur yaoi qui traine au fond du rayon)

    Pour bien comprendre le personnage, il faut parler deux minutes du manga (et de l’anime, que je n’ai pas vu ceci dit…).
    Paradiss Kiss est donc un manga d’Ai Yazawa (la mangaka de Nana). C’est un manga sur le thème de la mode.
    text alternatif
    Les deux personnages principaux sont Yukari, une lycéenne, et George, un étudiant dans une école de mode. Isabella est un personnage important, mais pas autant que ces deux là.
    text alternatif

    Un synopsis rapide. Yukari est une lycéenne un peu blasée de la vie, qui étudie pour passer les concours d’entrée dans une bonne université et ainsi satisfaire sa mère. Elle est amoureuse d’un garçon de sa classe, mais osef, je ne vais pas rentrer dans les détails car ça prendrait trois plombes. En tout cas, un jour qu’elle se baladait dans la rue, elle est accostée par un punk. Elle prend peur et s’enfuit, et se cogne dans une femme de grande taille à l’apparence cheloue, et elle s’évanoui.
    Elle se réveille dans une cave, qui est l’atelier de 4 étudiants en mode. Le punk dont elle a eu peur, Arashi. La copine du punk, petite, mignonne, avec les cheveux roses, qui s’appelle Miwako. La grande contre qui Yukari s’est cognée, qui s’habille à la mode du 19ème siècle, et qui est donc Isabella. Et pour finir, le cerveau du groupe, le génie excentrique, George Koizumi.
    text alternatif
    text alternatif
    Ces 4 étudiants ont un projet scolaire pour lequel il s’agit de créer une robe. Ils ont donc besoin d’un mannequin, et Arashi a abordé Yukari dans la rue car il trouve qu’elle correspond aux critères pour être leur mannequin et voulait donc lui proposer.
    Au début Yukari refuse, mais finalement elle fini par accepter. Et donc vous l’aurez compris, elle va se lier d’amitié avec ces gens bizarres, avoir une histoire d’amour avec George, remettre en question sa vie, hésiter, finalement trouver la voie qu’elle veut suivre, etc.

    Je conseille vraiment ce manga. C’est du josei, donc c’est beaucoup plus mature que du shojo. D’ailleurs il y a du drama, c’est assez réaliste, parfois cru, on est loin des étoiles dans les yeux avec des petites fleurs autour hein.

    Donc, Isabella dans tout ça.
    C’est une membre du groupe d’étudiants en mode. Au début Yukari la trouve un peu bizarre, ne sait pas trop si c’est un homme ou une femme, ne sait pas trop comment réagir autour d’elle, mais tout se met en place naturellement et assez vite. Isabella est en quelque sorte la “maman” du groupe. Elle est bienveillante, apprécie beaucoup Yukari et en devient une amie. Dans le groupe, tout le monde accepte parfaitement Isabella comme une femme, sans qu’elle n’ait à se justifier, sans qu’ils ne trouvent ça bizarre, et sans qu’ils ne la jugent. C’est pour ça qu’elle se sent bien avec eux.
    Ensuite on en apprend un peu plus sur l’histoire d’Isabella, à travers des flashback. Isabella est, comme ses vêtements le suggèrent, une gosse de riche. Elle vit dans un grand manoir du 19ème siècle et a même un majordome. Ce dernier l’appelle toujours au masculin, ce qui la dérange. On apprend dans les flashback comment son amitié avec George a débuté. C’est George qui l’a aidé à s’assumer, et elle a inspiré à George la toute première robe qu’il a créé, quand ils étaient petits.
    text alternatif
    text alternatif
    Une amitié très forte, ambiguë, voire une romance à sens unique, qui s’est développé au fil des années. ll faut dire que George et Isabella sont un peu sur une autre planète tant ils sont excentriques 😣
    text alternatif
    (Oui, cette scène à lieu dans le présent)
    Mais Isabella est excentrique parce qu’elle est excentrique, et sa transidendité n’a rien à voir là dedans.

    Et pour ceux que ça intéresse, un spoil sur la fin de l’histoire.

    George et Yukari ne sont plus ensemble. George décide de partir pour Paris pour se lancer dans une carrière de créateur. Isabella décide de partir avec lui, pour ne pas le laisser seul. On les voit donc tous les deux à bord d’un bateau quittant le Japon.
    Voila. Leur histoire est vraiment ambiguë, et on sent que c’est plus que de l’amitié, mais on n’en sait pas plus. George a toujours été très proche d’Isabella, mais sinon c’est un coureur de jupons. D’ailleurs Isabella est un peu la seule personne à être aussi proche de lui. Et d’un côté, Isabella semble avoir des sentiments pour lui, mais ce n’est pas dit, et en même temps elle soutenait et encourageait Yukari dans sa relation avec George. Bref, voila.

    Voila. Isabella est grande, elle a une “force de garçon” (Yukari s’en étonne à un moment), mais elle est également très féminine, presque “trop”, n’aime pas qu’on utilise son ancien prénom, et incarne une figure maternelle pour le groupe et pour Yukari. (Là où, par exemple, Miwako incarne plutôt une petite soeur mignonne)
    Le personnage d’Isabella est, à mon sens, un bel exemple de représentation des personnes transsexuelles. Elle est réaliste, sa transidentité n’est ni un tabou, ni une chose dramatique, mais ce n’est pas non plus quelque chose de parfaitement invisible et de non problématique comme dans certains manga “trap”.
    Après, c’est cool quand il y a des histoires qui parlent vraiment de transidentité, d’une période de doute, puis d’affirmation de soi-même, puis de transition, etc. Ou quand ça apporte du drama, blablabla. Mais c’est cool aussi d’avoir un manga où un personnage secondaire est là, assez important en tant que personnage (dans le sens où ce n’est pas sa transidentité qui apporte son importance), et qui est trans du début à la fin du manga.

    Donc ouais, je ne taris généralement pas d’éloge sur Ai Yazawa, mais Paradise Kiss et Isabella sont une autre preuve de son génie.
    Perso j’ai lu Paradise Kiss quand j’étais au lycée. Je crois que j’avais déjà lu Nana, mais en tout cas je n’avais pas encore lu d’autres oeuvres d’Ai Yazawa, et ça m’a vraiment poussé à m’intéresser de plus en plus à ses oeuvres. J’ai relu plusieurs fois Paradise Kiss, et c’est toujours le même plaisir. Ai Yazawa SAIT raconter une histoire ! Elle sait écrire des personnages ! Et à chaque fois je suis épatée par la façon dont elle traite le personnage d’Isabella. Je ne crois pas avoir vu ailleurs une aussi bonne représentation, réaliste, respectueuse, exemplaire, d’une personne transsexuelle en dehors d’oeuvres dont c’est spécifiquement le sujet.



  • Je savais pas pour Docteur la Peluche. Oo

    Déjà on peut mettre tout Hetalia et son fanservice yaoi :
    text alternatif

    On a Grell Sutcliff, de Black Butler :
    text alternatif
    Transsexuelle, et accessoirement la plus glam’ des grandes faucheuses.

    Et évidement le célébrissime Tinky-Winky, qui n’est pas canoniquement reconnu comme gay, mais que les mouvement homosexuels ont adoptés :
    text alternatif



  • @beanobecher Oui TW est un symbole queer.
    Je trouve pas sa si mal. J’ai jamais été traumatisé par lui :ahah: j’adore comment il porte son sac je fais pareil :gay:



  • Et ne pas oublie Madame Garrisson :
    text alternatif



  • @beanobecher a dit dans Les personnages lgbt+ dans les dessins animés :

    Je savais pas pour Docteur la Peluche. Oo

    Déjà on peut mettre tout Hetalia et son fanservice yaoi :
    text alternatif

    On a Grell Sutcliff, de Black Butler :
    text alternatif
    Transsexuelle, et accessoirement la plus glam’ des grandes faucheuses.

    Et évidement le célébrissime Tinky-Winky, qui n’est pas canoniquement reconnu comme gay, mais que les mouvement homosexuels ont adoptés :
    text alternatif

    Ah ben justement je voulais parler de Grell aussi ^^. Il y a tant à dire… Mais je garde le sujet pour plus tard, aujourd’hui j’ai fait Isabellla, c’est déjà pas mal.









  • Oh mais c’est triste :cryy:



  • @beanobecher a dit dans Les personnages lgbt+ dans les dessins animés :

    Et ne pas oublie Madame Garrisson :
    text alternatif

    Sérieux ? ça fait un bail que j’ai lâcher south park.



  • @extra a dit dans Les personnages lgbt+ dans les dessins animés :

    @beanobecher a dit dans Les personnages lgbt+ dans les dessins animés :

    Et ne pas oublie Madame Garrisson :
    text alternatif

    Sérieux ? ça fait un bail que j’ai lâcher south park.

    Oui il y a tout un épisode ou il se fait placer un vagin. x)



  • @beanobecher a dit dans Les personnages lgbt+ dans les dessins animés :

    @extra a dit dans Les personnages lgbt+ dans les dessins animés :

    @beanobecher a dit dans Les personnages lgbt+ dans les dessins animés :

    Et ne pas oublie Madame Garrisson :
    text alternatif

    Sérieux ? ça fait un bail que j’ai lâcher south park.

    Oui il y a tout un épisode ou il se fait placer un vagin. x)

    Il se fait “placer” un vagin ? Comment il fait ? Oo



  • @sylareen a dit dans Les personnages lgbt+ dans les dessins animés :

    @beanobecher a dit dans Les personnages lgbt+ dans les dessins animés :

    @extra a dit dans Les personnages lgbt+ dans les dessins animés :

    @beanobecher a dit dans Les personnages lgbt+ dans les dessins animés :

    Et ne pas oublie Madame Garrisson :
    text alternatif

    Sérieux ? ça fait un bail que j’ai lâcher south park.

    Oui il y a tout un épisode ou il se fait placer un vagin. x)

    Il se fait “placer” un vagin ? Comment il fait ? Oo

    Il suit une opération pour changer de sexe quoi. :fume:



  • @beanobecher Sinon y’a aussi Tweek et Craig qui sont présentés comme un couple gay par les japonaises de l’école

    text alternatif

    Et même avec des trucs hot °_°

    text alternatif



  • Ah et y’a également Kenny en princesse, allez savoir ce que ça symbolise :siffle:

    text alternatif



  • @spinopute a dit dans Les personnages lgbt+ dans les dessins animés :

    @beanobecher Sinon y’a aussi Tweek et Craig qui sont présentés comme un couple gay par les japonaises de l’école

    text alternatif

    Et même avec des trucs hot °_°

    text alternatif

    @spinopute a dit dans Les personnages lgbt+ dans les dessins animés :

    @beanobecher Sinon y’a aussi Tweek et Craig qui sont présentés comme un couple gay par les japonaises de l’école

    text alternatif

    Et même avec des trucs hot °_°

    text alternatif

    Je sors les Cartman x Kyles ? :hehe:



  • @beanobecher a dit dans Les personnages lgbt+ dans les dessins animés :

    @spinopute a dit dans Les personnages lgbt+ dans les dessins animés :

    @beanobecher Sinon y’a aussi Tweek et Craig qui sont présentés comme un couple gay par les japonaises de l’école

    text alternatif

    Et même avec des trucs hot °_°

    text alternatif

    @spinopute a dit dans Les personnages lgbt+ dans les dessins animés :

    @beanobecher Sinon y’a aussi Tweek et Craig qui sont présentés comme un couple gay par les japonaises de l’école

    text alternatif

    Et même avec des trucs hot °_°

    text alternatif

    Je sors les Cartman x Kyles ? :hehe:

    :faim:


Log in to reply