Un an après : premier tour de l'élection présidentielle 2017


  • Banned

    On est le 23 avril 2018.

    Ça signifie qu’il y a un an, beaucoup d’entre nous allions voter, et à 20 heures le soir, les résultats du premier tour tombaient qualifiant Emmanuel Macron et Marine Le Pen pour le deuxième.

    J’ai vécu cette annonce entre soulagement de ne pas vivre le duel longtemps craint entre Satan et Belzébuth (même si la campagne chaotique du plus voleur des croques-morts avait rendu cette hypothèse moins probable) et grosse déception de voir la gauche échouer si près. Cependant, dans la seconde où les deux visages des qualifiés apparaissaient je savais déjà ce que je ferais 14 jours plus tard, ce qu’“il fallait” faire.

    La suite on la connait, comme des milliers d’autres français je suis allé glisser dans l’urne le bulletin Macron par défaut, par rejet de l’autre nom et refusant le ni-ni, participant à son élection. Je serais bien embêté à dire ce que je ferais aujourd’hui face au même choix : un “non-choix” m’apparaitrait moins impensable.

    Et vous, votre 23 avril 2017, vous nous le (re-)racontez ?

    ! Comme si on n’en avait pas encore assez parlé 😌



  • @honey a dit dans One year later : premier tour de l'élection présidentielle 2017 :

    Et vous, votre 23 avril 2017, vous nous le (re-)racontez ?

    J’ai mangé des pâtes.



  • Pareil le non-choix serait pas inenvisageable.

    C’est une période très sombre de notre histoire, l’entre deux tour était très difficile à vivre avec les gens qui nous insultaient tout en nous ordonnant de voter pour la crevure qu’ils nous avaient imposé.

    Le pire c’est deux semaine après, tout le monde qui s’extasiait parce que l’autre il mangeait du cordon bleu sur une aire d’autoroute, genre c’est un mec comme nous.
    Enfin non, c’était pas le pire à vivre, le pire c’était l’entre deux tour une fois encore, mais disons que c’était le plus désolant.


  • Eurovision

    Je m’étais déjà fait une raison sur le fait que Macron allait gagner, donc de le voir au second tour ne m’a pas déçu outre mesure.
    Par contre, j’étais assez énervé que Le Pen y soit aussi. Elle n’avait juste rien à foutre là.

    J’ai voté Macron au second tour moi aussi. J’ai quand même hésité, car je savais qu’il avait largement profité du FN pour se faire élire, que ça faisait partie de sa stratégie électorale. Mais le débat d’entre-deux-tours a fini de me décider, car Le Pen a été en dessous de tout.

    Aujourd’hui, je ne sais pas bien ce que je ferais. On s’est pris des leçons de morale pas possibles pour qu’on ne vote pas blanc au second tour, pour qu’au final le vainqueur se comporte comme si les deux tiers de la population soutenaient son programme.
    S’il y avait la moindre chance pour que l’extrême droite passe, évidemment que je voterais contre. Mais là, c’était tellement évident que Macron allait gagner que j’ai bien le sentiment d’avoir été pris pour un con.



  • C’est surtout les leçons de morales, les insultes pour pas vouloir aller comme les autres robots mettre le bulletin libéral dans l’urne, ça j’oublierais jamais. Et je pardonnerais jamais à ceux qui les ont faites.


  • Le Club des Vieux

    @carcha a dit dans One year later : premier tour de l'élection présidentielle 2017 :

    Le pire c’est deux semaine après, tout le monde qui s’extasiait parce que l’autre il mangeait du cordon bleu sur une aire d’autoroute,

    patrick love


  • Banned

    @stabban Pas quand quelqu’un vient de se casser le cul à écrire une belle intro plz. C’est le genre de truc qui fait plus de points que ce à quoi ça répond et c’est toujours un peu agaçant.



  • Moi ce que j’aimerais savoir c’est si les mecs qui nous ont imposés macron ont été surpris de ce dégout des électeurs de gauche. Je me souviens de ton topic à l’époque @Maléfique t’avais l’air de découvrir qu’on pouvait pas le blairer.


  • Le Club des Vieux

    @carcha a dit dans One year later : premier tour de l'élection présidentielle 2017 :

    Moi ce que j’aimerais savoir c’est si les mecs qui nous ont imposés macron ont été surpris de ce dégout des électeurs de gauche. Je me souviens de ton topic à l’époque @Maléfique t’avais l’air de découvrir qu’on pouvait pas le blairer.

    On a tous été écoeuré à la sortie, moi j’ai été écoeurée par les Insoumis, franchement ils auraient pu me faire voter Le Pen ( non je déconne c’est pour montrer à quel point c’est allé loin)
    Et encore aujourd’hui Méluche m’a vraiment dégoutée, alors qu’il y a 6ans j’allais le voir en meeting à Stalingrad, et sous la pluie, on dirait un vieux qui a tellement mal vieilli.



  • Recommence pas les insultes et les leçons de morales de l’entre deux tour ça va pas le faire. :sleep:

    C’était même pas la question en plus.



  • Je ne regrette absolument pas mon non-choix. Aujourd’hui, je me sens tout propre dans le dedans de moi-même.


  • Banned

    En fait à part Madarjeen dans son premier paragraphe, vous répondez pas du tout au topic. :lonely:

    C’est moi qui ai du vous induire en erreur dans ma conclusion, c’est pas grave ça fait échanger c’est très bien comme ça.


  • Le Club des Vieux

    @carcha a dit dans One year later : premier tour de l'élection présidentielle 2017 :

    Recommence pas les insultes et les leçons de morales de l’entre deux tour ça va pas le faire. :sleep:

    C’était même pas la question en plus.

    Ben si, j’élargis le débat, y’a des torts chez les Insoumis aussi. :sleep:



  • Joker ! Personne n’a à savoir ce que j’ai fait d’autre le 23/4/17 à part voter abstention. Non mais oooooh !



  • @maléfique a dit dans One year later : premier tour de l'élection présidentielle 2017 :

    @carcha a dit dans One year later : premier tour de l'élection présidentielle 2017 :

    Recommence pas les insultes et les leçons de morales de l’entre deux tour ça va pas le faire. :sleep:

    C’était même pas la question en plus.

    Ben si, j’élargis le débat, y’a des torts chez les Insoumis aussi. :sleep:

    Le tort commence à l’entre deux tour parce qu’on a clairement exprimé notre dégout de la politique proposée et de l’attitude conquérante humiliante de Macron.

    J’aimerais bien savoir ce qu’il y aurait à reprocher aux insoumis avant le premier tour.

    En tout cas, ce n’était pas ma question, tu cite mon post pour parler d’autre chose en fait.


  • Eurovision

    Mon grand regret pour ce premier tour, c’est aussi qu’à 600 000 voix près, Mélenchon se qualifiait.
    Les électeurs de Hamon sont des vilains pas beaux.


  • Banned

    @carcha C’est sur que l’arrivée triomphante de Macron à son QG le soir du premier tour était consternante, quand un Chirac en 2002 était hyper grave alors que lui aussi venait d’avoir partie gagnée d’avance.


  • Le Club des Vieux

    @honey a dit dans One year later : premier tour de l'élection présidentielle 2017 :

    En fait à part Madarjeen dans son premier paragraphe, vous répondez pas du tout au topic. :lonely:

    C’est moi qui ai du vous induire en erreur dans ma conclusion, c’est pas grave ça fait échanger c’est très bien comme ça.

    Ah oui clairement moi j’ai pris ton topic comme une chansond des Neg’Marrons



  • @honey a dit dans One year later : premier tour de l'élection présidentielle 2017 :

    @carcha C’est sur que l’arrivée triomphante de Macron à son QG le soir du premier tour était consternante, quand un Chirac en 2002 était hyper grave alors que lui aussi venait d’avoir partie gagnée d’avance.

    C’est surtout le “Je veux un vote d’adhésion” qui était à vomir.
    Chirac avait clairement dit ok vous êtes pas avec moi mais faisons front pour la démocratie machin toussa, la ok, mais un vote d’adhésion à tout ce qu’on combattait dans nos trippes c’était vraiment difficile.


  • Banned

    @madarjeen Avec du recul j’aurais pu être un électeur de Hamon, je me retrouve plus dans ses propositions que dans celles de Mélenchon. Le programme était plus visionnaire et à la fois plus réaliste. J’ai voté en me disant que si ça passait pas, ce serait quand même un gâchis de merde et que l’un n’en serait pas plus responsable que l’autre, je le pense toujours aujourd’hui.