Actuellement sur Le Reboot :

🎮 :
13 novembre → : Spyro Reignited Trilogy
16 novembre → : Pokémon Let’s Go, Pikachu/Évoli
📽 :
14 novembre → : Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald
🎲 :
→ 15 novembre : Jeu : Angéliquement démoniaque

La base nationale des limitations de vitesse accuse du retard


  • Admin

    La déroute est longue

    La « base nationale des vitesses maximales autorisées » sur les routes françaises, prévue par les pouvoirs publics pour fin 2017, n’a toujours pas vu le jour. Selon le ministère de l’Intérieur, sa conception aurait pris « plus de temps que prévu ». Il faudra désormais attendre encore plusieurs mois pour que le projet aboutisse.

    0_1524086030804_yhj.PNG

    C’était l’une des principales annonces du Comité interministériel de la sécurité routière d’octobre 2015, présidé alors par le Premier ministre Manuel Valls : « bâtir à échéance de deux ans une base de données nationale des vitesses maximales autorisées, en libre accès ». L’objectif ? Offrir aux fabricants de GPS et autres développeurs d’applications (de type Waze) des informations actualisées, afin d’éviter que leurs utilisateurs ne soient induits en erreur par un système d’aide à la navigation non mis à jour.

    Quelques mois plus tard, le gouvernement profitait de l’examen du projet de loi Numérique pour inscrire cette réforme à l’article L119-1-1 du Code de la voirie routière. Les gestionnaires du domaine public routier – sociétés d’autoroute, départements, etc. – ont ainsi vocation à communiquer au ministère de l’Intérieur les vitesses à ne pas dépasser sur leurs réseaux respectifs. Seules les villes de moins de 3 500 habitants bénéficient d’une dérogation à cette obligation.

    Des préparatifs qui prennent « plus de temps que prévu »

    Seul hic : le dispositif n’est toujours pas prêt. « Les travaux de conception et de fonctionnement (alimentation, gestion, mise à disposition des données) de la future base de données nationale des vitesses maximales autorisées sur le domaine public routier ont pris plus de temps que prévu », reconnait le ministère de l’Intérieur, interrogé par Next INpact.

    […]

    Source et suite : https://www.nextinpact.com/news/106452-la-base-nationale-limitations-vitesse-accuse-retard.htm


    Donc ne vous fiez pas à ce qu’indiqueront vos GPS lors de la mise en œuvre de cette connerie de limitation à 80. :sleep:



  • Lorsque les véhicules-robots autonomes auront envahis le bitume, ils respecteront cette limitation de vitesse à la con. Mais il faudra s’attendre à recrudescence des accidents, car même bardés de toutes les technos possibles rien ne remplacera un conducteur pour prendre la main en cas de situation exceptionnelle que les ordis de bord n’auront pas prévus (j’ai entendu un cas récent d’une bagnole autogérée au US qui n’a pas su détecter un cas particulier en raison d’un seuil de luminosité non interprété).


  • Admin

    Tu parles du cas où la voiture autonome à causer la mort d’une piétonne ?
    Malgré cet accident, les voitures autonomes ont parcouru des dizaines de millions de km et seraient plus fiables que les humains qui eux aussi sont la cause de la grosse majorité des accidents de la route.

    Quant à moi j’ai décidé que pendant deux ans j’allais régulièrement écraser des gens afin de montrer que cette limitation à 80 ne réduit pas le nombre de morts.



  • Je ne me souviens plus dans quel cas cet accident s’est produit récemment, juste entendu au fil de l’eau.
    En parlant d’eau et même si l’humain est faillible, se souvenir de l’Airbus qui a “aflotté” dans l’Hudson à NY en 2009. Si le pilote et le copilote n’avaient pas pris la bonne décision, c’est pas les ordis de bord qui l’auraient fait.

    Autrement, je me demande si une auto-robot est capable d’éviter un hérisson ou un crapaud en rut vers sa mare traversant la chaussée.



  • Il n’empêche que plus les avions dans le ciel sont nombreux, et plus ils vont vite, moins il y a d’accidents. Idem sur l’eau où les bateaux sont de plus en plus nombreux, rapides et puissants et plus fiables. Pour les trains aussi, on a remarqué qu’il y avait de moins en moins d’accidents alors qu’ils roulent de plus en plus vite, sachant que les conducteurs ne sont qu’une bande de faineants privilégiés alcooliques. La voiture reste une énigme, limitateurs de vitesse, assistance de freinage, airbags, retroviseurs led, cameras de recul, avertisseurs sonor de dépassement de vitesse autorisé, navigateurs vocaux pour ne plus a avoir a regarder la carte et conduire, chercher le panneau de direction au milieu des panneaux de pubs, controleur electronique de pression des pneux, analyseur facial de fatigue, et même maintenant un démarreur à ethylotest pour tonton André. Mais rien n’y fait. Je me dis que c’est peut être le permis de conduire qui n’a pas évolué depuis que mémé a obtenu le droit d’aller voter en 2cv.
    Mais l’argument ultime, celui qui doit faire comprendre a tous pourquoi l’idée du gouvernement de sanctionner d’avantage les automobilistes est fumeuse. Regardez la nature, et regardez quel animal est en train de disparaitre pour cause d’accident de la route: le lièvre ? Non. L’écureuil? Non… C’est bel et bien le hérisson. Même les animaux ont compris que la vitesse sur la route sauve des vies. Sauf ce crétin de hérisson.



  • Le décret a été publié au JO le 16 juin.

    A partir du 1er juillet attention à…

    0_1529340058365_Capture d’écran 2018-06-18 à 18.36.33.png



  • Je n’arrive pas à trouver d’info si les Apprentis restent à 80 ou seront limités à 70 km/h…



  • @printemps a dit dans La base nationale des limitations de vitesse accuse du retard :

    Je n’arrive pas à trouver d’info si les Apprentis restent à 80 ou seront limités à 70 km/h…

    D’après l’article suivant ils resteraient à 80.

    http://www.liberation.fr/france/2018/01/10/quel-sera-l-impact-pour-les-jeunes-et-les-poids-lourds_1621591

    En revanche il y a ce passage :
    “Un quart des accidents corporels impliquent un conducteur novice. Les autorités prévoient de faire signer une charte numérique aux personnes qui réussissent leur examen du permis de conduire. Pas de signature, pas de permis.”

    Et ça changerait quoi ? :hum:
    Le permis fait déja office de charte selon moi.
    On le reçoit suite à une formation lors de laquelle on a été testé, et on s’engage désormais à respecter le code de la route au risque de se voir retiré le-dit permis.

    Sans compter qu’un accident est rarement intentionnel. Personne ne décroche son permis en vue d’avoir des accidents ensuite.

    Qu’est-ce qu’une signature supplémentaire apporterait ?


  • Community Manager

    @le-periannath Casser les couilles des gens.



  • Et apporter un contrat juteux à une start up de merde qui gérera le fichier de la charte.
    QU’est ce qu’on ferait pas pour ses potes.



  • Les assurances ne rembourseront pas si leur horde d’avocats prouve que le petit neo-automobiliste n’a pas respecté la charte.