Actuellement sur Le Reboot :

📽 :
17 octobre → : First Man : Le Premier homme sur la LuneLe Jeu
🎮 :
19 octobre → : Dark Souls RemasteredSoulCalibur VI
📺 :
19 octobre → : Daredevil (Netflix, S. 3)
20 octobre : Danse avec les stars 9
🎲 :
→ 21 octobre : Patchwork : À table 2

Ce moment ou une série "jump the shark"



  • Dans le jargon anglais des États-Unis d’Amérique, on emploie le terme jumping the shark (littéralement « sauter par-dessus le requin ») pour parler du moment où une série télévisée baisse notablement en qualité et en succès suite à une baisse soudaine et irréversible d’intérêt des spectateurs.

    L’expression jumping the shark désigne le point auquel les interventions des auteurs pour maintenir l’intérêt d’une série paraissent tellement outrancières qu’elles en deviennent grotesques (par exemple faire sauter le personnage principal par dessus un requin en ski nautique comme dans la scène de la série Happy Days à laquelle se réfère l’expression).

    Bien que l’expression initiale fasse explicitement référence à des rebondissements invraisemblables (la scène qui va trop loin), elle a été également utilisée pour décrire les séries ayant perdu leur intérêt de manière plus graduelle. Une série télévisée peut faire son jumping the shark pour de nombreuses raisons :

    • Un personnage est joué par un autre acteur.
    • Un personnage populaire disparaît ou meurt.
    • Le héros et l’héroïne se déclarent leur amour (“syndrome Clair de lune”).
    • Un personnage change complètement de personnalité.
    • Les scénarios deviennent trop stéréotypés.
    • Le ton d’une série devient plus léger et humoristique.
    • Un personnage, censé être mort, revient dans la série.

    Je vous propose de citer quelques exemples qui vous vienne en tête en nous donnant la série en question et en spoiler le moment ou selon vous la série a “jump the shark”.



  • Ce topic est la principalement suite à la dernière saison de The Walking Dead ou pour moi, y’a pas photo et les audiences le montre bien (cf. topic consacré).

    Quelques exemples selon moi :

    The Walking Dead

    Mort de Carl, ruinant des années de dévellopement du personnage qui était passé d’enfant frêle à héros, ruinant le coté “espoir d’une nouvelle génération” qu’il représentait notamment avec sa petite amourette avec Enid, et surtout mettant en évidence l’aspect nihiliste de la série : ça sert à rien de toute façon ils vont tous crever.

    Game of Throne (dans une moindre mesure car la série cartonne toujours)

    La série dépasse les livres

    Dexter

    Saison 5, mort de la femme de Dexter et des histoires pourries et invraisemblables d’une année sur l’autre.

    Grey’s Anatomy

    Chute plus graduelle marquée par les catastrophe naturelle de fin de saison et les morts dans le cast. Il n’y a pas de point précis, c’est comme si la série passait son temps à sauter sur un bébé requin chaque année.


  • Team

    GA a des bonnes et mauvaises saisons, mais la 14 et la 12 font parties des meilleures saisons à mes yeux.

    GOT baisse de niveaux par rapport reste des saisons, mais ca reste très bon !

    Bon j’ai bcp de séries à dire, donc un jour une série :hihi:

    Flash depuis que duo s est mis en couple je trouve ça horrible et en plus Flash (héro) est plus du tout au centre



  • J’avoue que GOT je l’ai mis sans le penser, pour moi la série n’a pas baissé.
    Mais c’est quand même un commentaire qui revient souvent donc je l’ai mentionner.
    En fait pour moi c’est même mieux maintenant qu’on a de l’action et plus des dialogues pendant 5 épisodes avant de faire en fin de saison une bataille que tout le monde attendait depuis le début de la saison.
    Je me souviens de la bataille du mur, il y a eu une saison entière entre le moment ou ils franchissent ce putain de mur et le moment ou ils attaquent.
    A coté des batailles “instantanée” de la saison 7 ça fait rigoler…



  • Ah bah je crois que Grey’s Anatomy remporte la palme dans ce domaine. Comme l’a dit @Carcha il n’y a pas vraiment de scène ou d’épisode précis qui fait basculer la série, au bout de quelques saisons, elle s’est juste mise à avoir des épisodes de plus en plus farfelues pour justifier le départ de certains acteurs. C’était devenu un baisodrome + le lieu qui concentrait le maximum de morts chez les chirurgiens (le comble pour un hôpital :lol:).



  • Je me demande si Grey’s Anatomy a pas dépassé Urgences en nombre de docteurs morts.


  • Team

    @egon non mais le baisodrome c’est depuis le début. Je rewatch, j’en suis à mi saison 4 et si ont fait le compte

    Alex a couché avec 5 meufs. Georges pareil. Il y a eu le triangle Mer/Der/Addi + en parallèle Derek/Adi/Mark. Izzie pareil entre Alex/Denny le triangle avec Georges et Callie :lecid:



  • @lolly0608 a dit dans Ce moment ou une série "jump the shark" :

    @egon non mais le baisodrome c’est depuis le début. Je rewatch, j’en suis à mi saison 4 et si ont fait le compte

    Alex a couché avec 5 meufs. Georges pareil. Il y a eu le triangle Mer/Der/Addi + en parallèle Derek/Adi/Mark. Izzie pareil entre Alex/Denny le triangle avec Georges et Callie :lecid:

    Oui je sais, mais plus on avance dans la série, plus ça devient n’importe quoi avec tous les personnages qui ont forcément niqué avec la moitié de l’hosto. x)



  • Heroes a déconné quand le jap a commencé à redevenir enfant, ça partait pourtant tellement bien, save the cheerleader, save the world

    Lost s’est perdu dans ses 384 intrigues vers le milieu mais a proposé une dernière saison vraiment cool!

    Prison Break a perdu de son intérêt après la première évasion de prison


  • Team

    Ha c’est marrant, moi je trouve que la moins bonne saison de Lost c’est la 1 alors que généralement la plus appréciée.

    Prison Break ma série du jour aussi, clairement une fois l’histoire principale terminée, c’est devenu assez mauvais (bon j’ai regardé jusqu’au bout, et la suite aussi :lecid:). D’ailleurs faudrait que je regarde les séries qui ont un synopsis qui limite l’intrigue pour voir si chaque fois le niveau devient moins bon après 1S



  • Prison break est tellement un bon exemple a de nombreux niveaux, notamment

    Sara qui est morte puis en fait plus morte, idem pour Michael :lecidacouette:



  • L’exemple parfait c’est le come-back de Patrick Duffy dans Dallas après la mort de Bobby. L’explication donné c’est de renier toute la saison passé, avec comme explication un rêve de Pamela.



  • Je ne sais pas si certains suivent la série Gotham.

    En gros elle se veut une grosse alter origin story de Batman ainsi que du bestiaire de méchants qui s’y rattachent.

    On y assiste à des cheminements de persos très tordus…

    … genre le futur joker qui apparait, meurt, ressuscite, remeurt, puis est remplacé par son frère jumeau - okaaaay),

    … mais rien n’est aussi déroutant que le personnage de Barbara.

    Dans l’histoire, Barbara est la copine de Jim Gordon, futur commissaire de Gotham, et a le même âge que lui.
    Or dans l’univers DC, Barbara Gordon est aussi la fille de Jim, future Batgirl/Oracle, et qui n’est pas encore née au moment où se déroule la série.

    Bon, qu’une autre femme ait par le passé porté le prénom Barbara et ait incité Jim à transmettre ce nom à sa fille, pourquoi pas ?

    Sauf qu’on n’en prend pas le chemin.

    Mais alors pas… du… tout. La dite copine Barbara est une psychopathe de première, repoussant sans cesse les limites de la folie, et allant même jusqu’à tenter de tuer Jim et ceux qu’il aime.
    Comment Jim Gordon peut il envisager un seul instant de donner plus tard son nom à son enfant ?
    C’est limite comme si Harry Potter appelait sa fille Bellatrix. :lecid:

    Pas vraiment “un moment de saut de requin” ici donc. Mais plus un perso à part entière.



  • @le-periannath C’est exactement a cause de ce genre de choses que j’ai arreté Gotham! La série avait un bon potentiel, mais j’ai personnellement été saoulée parce qu’ils ont fait du Joker et de Barbara.


  • Team

    Je suis en retard de 2 saison :lecid: mais le perso de Barbara m’a toujours agacé. J’ai évidement vu que la première apparition du joker et avait apprécié le jeu de l’acteur.



  • Je suis d’accord pour Gotham, c’est devenu de plus en plus grotesque et le jeu des acteurs caricatural, le seul que je trouve bon c’est Cameron Monaghan dans le rôle du Joker.



  • @vassago14 Donal Logue en Harvey Bullock n’est pas mal non plus. Je le trouve très convainquant dans ce rôle de flic un peu feignant, un peu blasé, mais au combien efficace au final