23 septembre : 9-1-1 - 3x01 📺

23 septembre : All Rise - 1x01 📺

23 septembre : Bluff City Law - 1x01 📺

23 septembre : Bull - 4x01 📺

23 septembre : Prodigal Son - 1x01 📺

23 septembre : The Good Doctor - 3x01 📺

Faut qu'on arrête de dire tout le temps «du coup», on fout la honte


  • Admin

    Signe distinctif des Français vivant à Montréal, le «du coup» est en train de devenir l’équivalent français du «une fois» belge. Quand est-ce qu’on réagit et qu’on en finit avec cette expression qui a contaminé le langage oral ?

    text alternatif

    Comment reconnaît-on un Français à Montréal ? Il porte une parka Canada Goose dès le mois d’octobre, prend en photo tous les écureuils qui passent et n’arrête pas de dire «du coup».

    Cette expression impropre qui a contaminé notre langue depuis quelques dizaines d’années est devenue le symbole des Français au Québec. Dans les rues de Montréal, on nous appelle parfois de manière moqueuse «les du coup». C’est certes toujours mieux que «les putain», autre signe oral distinctif des Français, m’enfin y’a pas de quoi être fier.

    2Be3 et Louise Attaque à la soirée «Du coup»
    Pour son lancement au Québec, Canal+ s’était fendue d’une campagne de pub ironique reprenant les clichés sur les Français de Montréal. Du coup, on a pris cher.

    text alternatif

    Quand des Québecois organisent une soirée avec de la bonne musique bien de chez nous (Tragédie, 2Be3, Louise Attaque, Lorie…) à Montréal, ils l’appellent évidemment «Du coup».

    text alternatif

    «Aujourd’hui, c’est simple, pour imiter un Français, il suffit de dire “du coup”»
    Joseph Bergeron, Québecois de Montréal, est un excellent sociologue des Français installés au Québec. Marié depuis 7 ans à une Bretonne, il connaît le sujet sur le bout des doigts.

    «Pourquoi les Français utilisent-ils tant cette expression? J’ai demandé à des amis français et ils ne le savent pas du tout. Ils ne savent pas exactement ce que ça veut dire et pourtant, ils l’utilisent tout le temps. Ça nous amuse beaucoup parce que nous, on ne le dit jamais. Quand j’étais plus jeune, si l’on voulait imiter un Français, on faisait du verlan ou l’on répétait des expressions entendues dans des films. Aujourd’hui, c’est simple, pour imiter un Français, il suffit de dire “du coup”».

    Le Français pense toujours qu’il parle mieux que le Québecois, mais il peut enchaîner une série d’une dizaine de mots sans aucun sens : «Euh, ouais alors OK, bon, euh, du coup genre il se passe quoi, là ?». Et ça, ça fait beaucoup rire les Québecois. Le «du coup» est une occasion facile de se venger des moqueries que les Français ne cessent pas de faire sur l’accent québecois.

    «J’ai réussi à évincer le “tu vois” mais pas le “du coup”»
    Chloé Machillot est une journaliste française installée depuis quatre ans au Québec. Son intégration reste à parfaire : en six minutes d’interview, elle me lâchera une douzaine de «du coup» non maîtrisés.

    «C’est à Montréal en écoutant les moqueries des Québecois que je me suis rendu compte de mes tics de langage de Française. Il y en a que j’ai réussi à évincer, genre le “tu vois”. Mais le “du coup”, je n’ai pas réussi à m’en débarrasser et ça ne me dérange pas, j’ai fini par l’accepter. Il faut dire qu’à Montréal, on traîne énormément entre Français, et du coup, ben nos tics de langage, on les entretient plus qu’on essaye de les perdre. Le “du coup” est un petit défaut mais on finit par s’y attacher, il nous rappelle d’où l’on vient, de la France qui nous manque un peu.»

    1 000 ans de rayonnement culturel français pour en arriver là

    […]

    Source et suite : http://brain-magazine.fr/article/brainorama/44757-arretons-avec-le-du-coup



  • Du coup faut plus le dire en fait



  • C’est un automatisme, en plus je fais toujours le geste “mon point dans ma main ouverte” pour “conclure”, c’est bizarre :lecid:


  • Admin

    @Knut Ouais, sinon on se moque de nous du coup.



  • Je l’utilise souvent à l’écrit et moins à l’oral , du coup c’est étrange :hum:



  • Je l’utilise souvent, mais c’est un tic de langage auquel j’avais jamais fait attention avant le topic !



  • Je l’utilise très souvent, mais j’ai conscience que c’est pas la bonne expression, et je me doute que c’est pénible à entendre tout le temps, comme toutes les expressions qu’on dit trop.
    En revanche je m’insurge contre ceci :

    [les français] ne savent pas exactement ce que ça veut dire

    :huh: Bien sûr qu’on sait ce que ça veut dire ! Dans l’emploi qu’on en fait on veut dire “donc”, ou “en conséquence”. Mais “du coup” étant en deux syllabes, c’est moins long que “en conséquence”, et + percutant que “donc”. C’est tout. Ya pas de “on comprend pas ce qu’on dit et on dit n’importe quoi comme des teubés”.

    Après c’est vrai qu’il faudrait éradiquer les expressions incorrectes utilisées abusivement au profit des bonnes expressions, mais je crois qu’il y a franchement plus grave que “du coup”. :blase: En tout cas je trouve pas ça vexant qu’on nous identifie avec cette expression, c’est plutôt marrant.



  • J’ai tendance à l’utiliser pas mal à l’oral au travail mais sinon, dans d’autres contextes, assez peu.
    Par contre, je crois que c’est l’hôpital qui se fout de la charité parce que les québécois sont bien plus risibles que nous et ce dès qu’ils ouvrent la bouche. :hihi:



  • Pour moi y a pas d’expression incorrectes, à moins qu’on croit que la langue est figée et que y a 200 ans ils parlaient exactement comme nous là tout de suite :nerdz:



  • Je ne sais pas. Le mot “coup” je sais que je l’utilise souvent associé avec “petit”, mais toujours avec un article indéfini et non partitif. Ça me parrait étrange d’inviter quelqu’un à venir “boire du coup”.
    Je me réfère toujours à la poésie pour savoir comment bien utiliser les mots si j’ai un doute, et le poème, magnifiquement chanté par les musclés, dit bien:
    ““Aaaaalé viens boire un p’tit coup à la maison”” et non “du p’tit coup”.

    Cela prouve que les Québécois on bien raison de se moquer de nous.



  • Je l’utilise très souvent (peut-être même à l’écrit, je ne sais pas, je ne me rend pas compte). Mais je ne compte pas arrêter, parce que je n’en ai rien à faire.



  • Du coup, on est sur quoi?



  • @super-dupont non super dupont. Du coup veut dire juste alors ou donc ou ainsi.
    C’est différent de boire un p’tit coup
    Ou tirer un coup.
    L’expression "du coup " a donc sa raison d’être mais il serait mieux de le remplacer de temps en temps par donc alors ou ainsi. Cependant c’est pas une obligation non plus.

    Perso moi je ne l’utilise presque pas mais ça peut arriver.


  • Admin

    @heureuse777 Vous avez des tics de langage au Bénin ?



  • Jpense que c’est les autres qui nous le dirait sinon nous même on le saurait pas.
    Il paraît que les beninois ont un accent.
    J’crois que cela est possible car quand j’entends les togolais nos voisins parler je rigole tellement :lol:

    Pour les tics de langage j’vais me renseigner.

    Mais le truc c’est une contamination hein. Quand on vit quelque part on prend le pli des autres sans s’en rendre compte. C’est comme faire quelques temps en Côte d’ivoire et avoir l’accent ivoirien alors qu’on est pas ivoirien



  • @Ratonhnhakéton bon sinon vous avez dû le remarquer. Je dis souvent "le truc " .on dit ça souvent oui.
    Le truc c’est que…
    Le truc des groupes
    Le truc des club
    C’est quel truc ?
    Qu’est ce que tu truques encore ?
    Etc



  • Jdis jamais ça WTF?? par contre je dis souvent “genre” ou “en mode”



  • @heureuse777 on dit ça aussi en Europe, sauf comme un verbe (qu’est ce que tu truques)
    vu que truc c’est un peu tout et n’imp c’est normal de l’utiliser beaucoup



  • Sinon la mode du “trop pas” c’est passé? :nerdz:


  • Admin

    @knut tsé c’est comme toutes les modes, genre ça va ça vient quoi.