Au revoir là-haut



  • Albert & Edouard

    2018 c’est le bicentenaire de l’armistice de la grande guerre, le 11.11.2018 il faudra se souvenir des 4 ans de malheur de cette boucherie incroyable qui décima les jeunes français et allemands pour une énième revanche, la fameuse “der des ders”, on connait hélas la suite, ils remettront ça en 1939 !

    Aussi le film de Dupontel est plus que d’actualité cette année et devrait figurer au banc d’honneur des hommages réussis à nos poilus, ces gosses tués, mutilés, défigurés par milliers, n’oublions surtout jamais que les guerres sont décidées par des gens qui ne la font pas…

    Le film fût ovationné aux “Césars” car déjà la réalisation est magistrale, que ce soit les tranchées, le Paris de 1919 ou les costumes, les maquillages, tout est minutieusement travaillé.

    Ensuite cette histoire d’amitié entre le riche et le pauvre, devenus frères d’arme, frères de sang, est juste magnifique. pour eux rien ne compte plus que leur amitié, leur ancienne vie est balayée, gommée, de toute façon ils sont tellement transformés par le traumatisme du 9.11.1918, où ils se sauvèrent mutuellement que désormais ils ne peuvent plus vivre “normalement”. Il leur reste à souffrir ensemble, survivre et trouver un sens à leur survie… la suite chez moi 😉


  • Banned

    Merci de l’avoir fait, ça fait 3 semaines que j’hésite 😄



  • Je l’ai vu cet après-midi, j’ai pas aimé. J’ai lu le bouquin et j’ai trouvé qu’il y avait à la fois trop de raccourcis, des choix discutables sur les ressentis (le bouquin est plus noir que le film) et certains trucs inventés qui édulcorent/trahissent carrément l’oeuvre originale. J’aurais peut-être eu un avis différent si j’avais pas lu le bouquin mais j’ai lu le bouquin…



  • Ah p**** j’ai eu peur, j’ai cru qu’il était mort !!



  • @fuong a dit dans Au revoir, là haut (Dupontel 2017) :

    Je l’ai vu cet après-midi, j’ai pas aimé. J’ai lu le bouquin et j’ai trouvé qu’il y avait à la fois trop de raccourcis, des choix discutables sur les ressentis (le bouquin est plus noir que le film) et certains trucs inventés qui édulcorent/trahissent carrément l’oeuvre originale. J’aurais peut-être eu un avis différent si j’avais pas lu le bouquin mais j’ai lu le bouquin…

    Je n’ai pas vu le film et ton ressenti ne me donne pas envie de le voir, d’autant que j’ai également lu le livre (prix Goncourt 2013, faut il le rappeler ?)

    Cela étant, le scénario du film a été créé par Albert Dupontel en collaboration avec Pierre Lemaitre, l’auteur du livre. Les adaptations et inventions ponctuelles ont donc été faites avec l’accord du romancier. Je ne sais pas ce que ça vaut, mais c’est rassurant tout de même de savoir qu’il n’y a pas eu de trahison de l’esprit du livre dès lors que son auteur était d’accord avec l’adaptation cinématographique.

    0_1522057448166_Capture.JPG

    http://www.allocine.fr/film/fichefilm-230699/casting/



  • A mon avis, il a aussi pu se trahir lui même moyennant monnaies sonnantes et trébuchantes



  • J’ai trouvé le film super bof, tres manicheen, le seul truc de bien du film c’est la succession de masques que porte le défiguré, c’est assez poétique. Merite pas ses Césars.



  • Je vais aller à contre courant des deux précédents commentaires car j’ai beaucoup aimé ce film.

    En général je n’aime pas quand la mise en scène est hyper millimétrée, mais dans ce film ça ne m’a pas dérangée parce que c’est cohérent avec l’esprit (ça me fait un peu penser à du théâtre), la poésie et la beauté.

    Je trouve que l’histoire colle très bien avec le film, les changements ont été bien pensés pour que l’histoire s’adapte au format film. Effectivement c’est édulcoré par rapport au roman, mais ça ne m’a pas du tout dérangée parce que c’est largement compensé par toutes ses autres qualités.

    Mon seul regret est la fin, par rapport à celle du livre que j’ai préféré.



  • merci pour vos avis , … très contrastés
    Vous soulevez l’éternel problème des adaptations de livres au cinéma, en fait c’est pas simple du tout, mais soyons honnête, les plus grands films sont en général des adaptations. Et ce mot adaptation est primordial, il ne faut pas coller au livre car la mécanique audiovisuelle du cinéma est différente de l’écrit, c’est donc un énorme travail et du coup il est déraisonnable de comparer les 2.

    Il est clair que quand on adore un livre, le film décevra toujours car c’est très réducteur et qu’il faut tailler dur dans l’histoire pour faire tout rentrer dans 2H de temps.

    Je n’ai pas lu ce livre, et j’ai adoré le film, du coup p-e vais je le lire 😉



  • @maxi et la suite du roman vient de sortir !


  • Banned

    Esthétiquement ce film est superbe, moi au contraire de @Chibi j’adore quand c’est une prouesse de perfection (même si paradoxalement ce qui m’avait charmé dans La La Land par ex, c’était justement tout ce qui n’était pas parfait qui humanisait le film), par beaucoup d’aspects Au revoir là-haut m’a rappelé Un long dimanche de fiançailles. J’ai pas lu le livre, et je le ferai sans doute jamais, mais au contraire d’autres adaptations j’ai pas trouvé que celle-ci manquait d’infos.