Emile Zola



  • text alternatif

    Papa du naturalisme, mouvement littéraire qui se veut au plus près des sciences, et rival de Victor Hugo, Emile Zola est aussi un auteur prolifique qui aura marqué le 19ème siècle de sa plume. Aujourd’hui encore, il est lu et même étudié puisque son mouvement littéraire fait partie des objets d’étude de la classe de Seconde Générale.

    Et vous ?

    Avec-vous lu Zola ? Si oui quels livres et qu’en avez-vous pensé ?

    Quels sont vos œuvres préférées et pourquoi ?

    Plutôt Victor Hugo ou Emile Zola ?



  • La fortune des Rougons, j’ai adoré au lycée!



  • @jool Ah moi je n’ai pas trop aimé à la fac, je n’avais pas aimé la partie politique, les personnages étaient vraiment pas attachants. La partie la plus intéressante pour moi c’était celle sur Adélaïde Fouque, tante Dide, celle qui est à l’origine de la folie familiale. J’aimais bien Félicité Rougon, je trouve qu’elle représente bien la bourgeoise avare.



  • Il fait partie des auteurs français que je n’ai pas lu ni même étudié en cours. J’ai juste lu de très courts extraits dans les bouquins de français. J’avoue aussi qu’il ne me tente pas spécialement, je n’ai pas l’impression de passer à côté d’un incontournable.



  • Au bahut on a lu l’assomoir et la curée, franchement cette pauvre Gervaise me faisait de la peine,c 'est là qu’on m’a appris ce que c’était le déterminisme sociologique, et aussi j’avais une prof de français géniale qui allait dans tous les détails de la description, elle rendait ça tellement kiffant, alors que j’aimais pas lire bref c’était le bon temps!



  • @egon Pourtant tu as fait des études de lettres non ? Ceci moi c’est pareil avec Balzac. :hum:
    Si tu veux un jour le lire très rapidement je te conseille Comment on se marie. En 30-40min. c’est lu. C’est amusant à lire et ça représente bien son mouvement mais en version courte.

    text alternatif



  • @lady-fionsuperstar a dit dans Emile Zola :

    @egon Pourtant tu as fait des études de lettres non ? Ceci moi c’est pareil avec Balzac. :hum:
    Si tu veux un jour le lire très rapidement je te conseille Comment on se marie. En 30-40min. c’est lu. C’est amusant à lire et ça représente bien son mouvement mais en version courte.

    text alternatif

    Ouais, mais j’ai toujours plus été portée sur la littérature étrangère que la littérature française. Par exemple, le seul bouquin de Stendhal que j’ai lu, c’était à la fac : Lucien Leuwen. Jamais lu Le Rouge et le noir dont tout le monde parle ni La Chartreuse de Parme. J’ai aussi très pu lu Balzac et Flaubert.

    Je note cette lecture ! Mais je n’ai rien contre les pavés non plus du moment que le thème m’intéresse. :hehe:



  • @egon Moi aussi je suis plus brachée littérature étrangère mais malheureusement les études forcent à lire de la littérature française 😕 J’aime beaucoup la littérature russe et arabe. L’année dernière j’avais découvert la poésie chinoise c’était très beau.

    Pour Zola, celui-ci est court, au moins si tu n’aimes pas tu auras pas perdu trop de temps. Après pour moi le meilleur reste Le ventre de Paris qui est vraiment drôle, juste et qui colle à notre actualité de façon assez surprenante :wiiii:



  • Oui, c’est normal d’apprendre les bases de la littérature de son pays avant d’aller voir ailleurs. Je pense simplement qu’on nous présente pas forcément toujours les œuvres les plus à même de nous parler notamment au lycée. À quinze ans, on porte pas forcément intérêt aux thématiques abordées dans les œuvres au programme et encore moins au style. Puis, ce n’est pas toujours très bien contextualisé en cours, ce qui nous empêche de percevoir toute la richesse du bouquin. On m’aurait fait étudier Proust au lycée, bah je l’aurais totalement snobé. é_è

    Je t’avoue que je n’y connais rien en littérature arabe et j’ai aussi très peu la littérature chinoise. En littérature russe, il y a Lermontov qui me fait de l’œil depuis un moment, il faudrait que je prenne le temps de le lire.

    Je note aussi Le ventre de Paris alors. :panic:



  • Je ne sais pas qui c’est. Pour moi, Émile Zola c’est un nom de rue.



  • Au bonheur des dames, lecture obligatoire lycée.

    Sinon, j’ai rien lu d’Hugo mais je prefere grandement Zola à Hugo. Hugo me donne l’impression de vouloir forcer la larmichette.



  • Je ne sais pas qui c’est Hugo. Pour moi, c’est un fabricant de fringue (Hugo Boss) qui était le fournisseur attitré des nazis pendant la 2e GM et qui a toujours pignon sur rue/ouaibe.



  • Mon premier choc littéraire : « l’Assommoir » qui m’avait captivé, emporté, subjugué. D’autres romans de Zola ont suivi : « Germinal », « le Bonheur des dames », « le ventre de Paris », « la bête humaine »…, tous grands. Depuis, dans mon panthéon personnel Émile Zola est à la littérature ce que Beethoven est à la musique, Van Gogh à la peinture ou Nijinsky à la danse…



  • Je devais lire Thérèse Raquin au lycée, et comme la plupart des bouquins imposés à l’école je n’est jamais été au bout.
    Mais j’ai lu pas mal des Rougon-Macquart après, et j’aime bien.
    L’assommoir, Nana, Au bonheur des dames, La curée etc…



  • @ptitbordel Faut dire que Thérèse Raquin c’est moyen. Les profs l’enseignent par facilité mais c’est loin d’être le plus passionnant



  • @stabban a dit dans Emile Zola :

    Au bonheur des dames, lecture obligatoire lycée.

    Sinon, j’ai rien lu d’Hugo mais je prefere grandement Zola à Hugo. Hugo me donne l’impression de vouloir forcer la larmichette.

    Zola n’aurait pas dit mieux sur Hugo 😆



  • Zola ❤

    Découvert avec l’école, j’avais adoré étudier l’Assomoir en classe.

    Après j’aurais pas le courage de me lancer dans un de ses bouquins aujourd’hui. Comme toute la littérature d’ailleurs, je peux plus c’est pas mon truc.



  • De ce que j’en ai lu, Zola n’a clairement rien d’intéressant à mes yeux. Il n’a pas la verve d’un Hugo ou l’écriture de Flaubert. Ses analyses de la société sont moisies et foireuses, même pour l’époque, cey dire !

    Déjà que je suis pas fan de littérature, alors du Zola… Auteur totalement surestimé à mes yeux °_°



  • Mais nawak bon sang de bois :lecid:
    C’est un gars qui avait le mieux compris son époque, qui a parlé avec beaucoup de précision de la vraie vie du peuple.



  • @carcha a dit dans Emile Zola :

    Mais nawak bon sang de bois :lecid:
    C’est un gars qui avait le mieux compris son époque, qui a parlé avec beaucoup de précision de la vraie vie du peuple.

    Je peux pas laisser dire ça ! Ses écrits étaient largement influencés par son racisme de classe, il considérait les pauvres comme des êtres inférieurs atteints de pathologies sociales (sérieux, ce mot :lecid: )… Pour croire que l’alcoolisme, la dépravation… étaient des pathologies héréditaires, il fallait pas être un grand observateur hein :siffle: