20 novembre → : Joyeuse Retraite ! 📽
20 novembre → : La Reine des Neiges 2 📽
20 novembre → : Les Misérables 📽
21 novembre → : L’alchimie de Noël 📽

Le bac pour les dys



  • Êh bien encore un nouvel aménagement du bac :blase:

    Les élèves dys qui ont suivi leur scolarité dans le cadre d’un Plan Aménagement Personnalisé pourtant validé par l’éducation nationale ne pourront plus bénéficier d’aménagement adapté (tiers temps supplémentaire annulé ou réduit, matériel spécifique entre autres).

    .
    Heureusement les familles ont jusqu’au 16 mars pour faire un recours. Youpi c’est génial re- :blase:

    .
    Il vaut mieux passer par une reconnaissance de handicap finalement, tant pis pour la surcharge de taf des Maisons Départementales des Personnes Handicapées, mais si les PAP validés par l’éducation nationale s’arrêtent juste avant l’épreuve du bac, ça vaut le coup.
    .
    Comme l’explique cette mère de dys : c’est comme autoriser à un myope de suivre sa scolarité avec ses lunettes et les lui interdire les jours d’examens.
    .
    :caillou:



  • Humm



  • @heureuse777 a dit dans Le bac pour les dys :

    Humm

    Tu es :

    • songeuse ?
    • perplexe ?
    • dubitative ?
    • heureuse ?


  • @Printemps Je trouve pas cool qu’il n’y ait pas d’aménagement pour les dyslexiques



  • @heureuse777 a dit dans Le bac pour les dys :

    @Printemps Je trouve pas cool qu’il n’y ait pas d’aménagement pour les dyslexiques

    :ahah: c’est plus clair comme message :clin:



  • @graind-sel a dit dans Le bac pour les dys :

    @printemps nop ce n’est pas génial mais
    juste
    pitoyable
    mais malheureusement très représentatif de notre société qui préfèrerai ne pas “voir” ne pas “entendre” et surtout ne “rien dire” en résumé laisser dans la “marge” ceux qui le sont

    J’y vois plutôt un couac de nase, car au niveau société je trouve qu’il y a au contraire plus d’ouvertures vis à vis des gens hors normes ; du fait des dépistages et diagnostics et de l’information qui circule.

    Certains établissements sont très attentifs aux dys et autres troubles.
    Certains enseignants aussi, qui relèguent moins vite ces élèves dans la case “mauvais élève”.
    Et ils sont de plus en plus nombreux.

    Et l’éducation nationale aussi qui met en place les PAP.

    C’est d’autant plus incompréhensible.



  • @printemps J’ai eu une gamine dyslexique. Comme c’était ma première année j’étais stressée et je voulais bien faire. J’ai questionné le prof principal, il m’a dit que c’état “chiant”…
    Je n’ai jamais reçu la feuille avec les indications j’ai du faire seule avec la gamine. Au fur et à mesure on a construit une relation de confiance. Au conseil de classe j’ai compris que j’étais la seule prof à lui imprimer les documents en taille plus grande avec les interlignes et respect des temps supplémentaires… pauvre gamine, elle devait déjà se taper des livres en version audio de 10 heures.



  • @lady-fionsuperstar a dit dans Le bac pour les dys :

    @printemps J’ai eu une gamine dyslexique. Comme c’était ma première année j’étais stressée et je voulais bien faire. J’ai questionné le prof principal, il m’a dit que c’état “chiant”…
    Je n’ai jamais reçu la feuille avec les indications j’ai du faire seule avec la gamine. Au fur et à mesure on a construit une relation de confiance. Au conseil de classe j’ai compris que j’étais la seule prof à lui imprimer les documents en taille plus grande avec les interlignes et respect des temps supplémentaires… pauvre gamine, elle devait déjà se taper des livres en version audio de 10 heures.

    on a deux collèges ici.

    Un seul où le chef d’établissement est “exigeant” avec les profs qui adaptent les supports, mais organisent aussi leur taf ; certains cours réunissent que les élèves dys.

    Dans l’autre college, c’est au bon vouloir des profs.

    Oui c’est double ou triple travail pour les élèves et pour les profs attentifs, evidemment payés pareil que ceux qui trouvent ça chiant :blase:

    Alors foutre tout ce travail en l’air en retirant l’adaptation les jours d’exam’…

    C’est … décourageant (euphémisme)



  • Ici on a une liste des élèves Dys à côté de la photocopieuse et on leur fait tout en A3, les pap sont consultables de nos PC. C’est vraiment cons on a 3-4 dys par classe, on fait des aménagements et ils auront queudal au bac ça n’a aucun sens …



  • @printemps Surtout que c’est une gestion du temps qu’on essaie de leur inculquer, ça joue aussi sur le stress et le temps pour la compréhension. Si finalement à l’examen ils n’ont plus ça, ça perd tout son intérêt.

    Pour beaucoup de profs c’est une contrainte et juste ça. Faut dire qu’il y a des gamins dit dys pour lesquels y a un gros doute et d’autres qui le sont certainement mais personne ne fait rien.



  • @jackasse a dit dans Le bac pour les dys :

    Ici on a une liste des élèves Dys à côté de la photocopieuse et on leur fait tout en A3, les pap sont consultables de nos PC. C’est vraiment cons on a 3-4 dys par classe, on fait des aménagements et ils auront queudal au bac ça n’a aucun sens …

    S’ils sont reconnus handicapés par les MDPH ça peut le faire.

    Mais c’est un parcours supplémentaire à réaliser.

    Et pour cette année ça va être short patate.



  • @lady-fionsuperstar a dit dans Le bac pour les dys :

    @printemps Surtout que c’est une gestion du temps qu’on essaie de leur inculquer, ça joue aussi sur le stress et le temps pour la compréhension. Si finalement à l’examen ils n’ont plus ça, ça perd tout son intérêt.

    Pour beaucoup de profs c’est une contrainte et juste ça. Faut dire qu’il y a des gamins dit dys pour lesquels y a un gros doute et d’autres qui le sont certainement mais personne ne fait rien.

    Il y a différents niveaux de dys, et s’il y a un autre trouble non diagnostiqué, effectivement certains enfants n’entrent pas tout à fait dans le schéma dys “classique”.

    Certains parents n’envoient pas leur enfant chez l’orthophoniste : les places sont chères, dans les deux sens (pas de place + avance des frais + avoir du temps pour l’emmener).



  • @printemps a dit dans Le bac pour les dys :

    @jackasse a dit dans Le bac pour les dys :

    Ici on a une liste des élèves Dys à côté de la photocopieuse et on leur fait tout en A3, les pap sont consultables de nos PC. C’est vraiment cons on a 3-4 dys par classe, on fait des aménagements et ils auront queudal au bac ça n’a aucun sens …

    S’ils sont reconnus handicapés par les MDPH ça peut le faire.

    Mais c’est un parcours supplémentaire à réaliser.

    Et pour cette année ça va être short patate.

    Non ici c’est un désert et la MDPH est surbookée et en plus les parents hésitent à faire reconnaitre leur enfant handicapé pour cause de dys.



  • @jackasse a dit dans Le bac pour les dys :

    @printemps a dit dans Le bac pour les dys :

    @jackasse a dit dans Le bac pour les dys :

    Ici on a une liste des élèves Dys à côté de la photocopieuse et on leur fait tout en A3, les pap sont consultables de nos PC. C’est vraiment cons on a 3-4 dys par classe, on fait des aménagements et ils auront queudal au bac ça n’a aucun sens …

    S’ils sont reconnus handicapés par les MDPH ça peut le faire.

    Mais c’est un parcours supplémentaire à réaliser.

    Et pour cette année ça va être short patate.

    Non ici c’est un désert et la MDPH est surbookée et en plus les parents hésitent à faire reconnaitre leur enfant handicapé pour cause de dys.

    Ça me paraît compréhensible comme hésitation , car la consonance handicap bien euh… elle est lourde.

    Toutes les MDPH sont surbookees.

    Je sais pas, c’est vraiment bizarre comme décision.
    Incompréhensible , je trouve pas d’autres mots.

    Trop d’échecs en post bac pour les dys ? Je ne sais pas si on trouve des enseignements adaptés en post bac…



  • @printemps Je connais des gens dys qui ont fait des études en fac c’est tout à fait possible s’ils sont bosseurs.

    Par contre la plupart des élèves dys que j’ai sont en échec scolaire (certains sont presque illétrés) donc il leur manque déjà beaucoup de bases et de réflexes scolaires.

    En fait j’ai eu une classe que de dys et c’est beaucoup mieux de les mettre ensemble et on a avancé au même rythme que les autres classes sauf qu’on tenait compte de leurs besoins et on évaluait différemment. Alors que de les mettre à 4 par classe “normale” parce qu’une classe dys est stigmatisant, au bout d’un moment c’est juste plus possible, on a 4 dys, des iep, des gosses qui relèvent d’ITEP, de SEGPA (mais on a pas de classe SEGPA) donc on peut pas s’adapter à tous, c’est ça le vrai problème.



  • @jackasse

    Je me dis qu’effectivement une vraie classe dys c’est mieux plutôt que les dispatcher. Mais ce n’est pas toujours possible je suppose.

    Et comme tu dis, certains n’ont pas acquis les bases.
    D’autres vont mettre plus de temps pour les acquérir selon leur handicap.

    Bref c’est dur dur comme disait l’autre.
    Sacré mammouth !



  • @printemps a dit dans Le bac pour les dys :

    @jackasse

    Je me dis qu’effectivement une vraie classe dys c’est mieux plutôt que les dispatcher. Mais ce n’est pas toujours possible je suppose.

    Et comme tu dis, certains n’ont pas acquis les bases.
    D’autres vont mettre plus de temps pour les acquérir selon leur handicap.

    Bref c’est dur dur comme disait l’autre.
    Sacré mammouth !

    Bah c’est juste une décision politique de l’établissement, mais les gens (équipe éducative ou parents) ne veulent pas de classes de “dys/décrocheurs” car c’est trop “stygmatisant”. Sauf qu’en ayant vu les deux systèmes la classe avec des personnes ayant les mêmes problématiques est efficace, mais dans l’Education Nationale, y’a le bon sens est toutes les mesures prises vont à l’opposé du bon sens donc voilà quoi…

    Et en plus entre eux ils s’aident et partagent les stratégies d’apprentissage spécifiques donc c’est tout bénef mais non il faut de l’hétérogénéité à fond car sinon c’est cro michant 😞



  • @jackasse a dit dans Le bac pour les dys :

    @printemps a dit dans Le bac pour les dys :

    @jackasse

    Je me dis qu’effectivement une vraie classe dys c’est mieux plutôt que les dispatcher. Mais ce n’est pas toujours possible je suppose.

    Et comme tu dis, certains n’ont pas acquis les bases.
    D’autres vont mettre plus de temps pour les acquérir selon leur handicap.

    Bref c’est dur dur comme disait l’autre.
    Sacré mammouth !

    Bah c’est juste une décision politique de l’établissement, mais les gens (équipe éducative ou parents) ne veulent pas de classes de “dys/décrocheurs” car c’est trop “stygmatisant”. Sauf qu’en ayant vu les deux systèmes la classe avec des personnes ayant les mêmes problématiques est efficace, mais dans l’Education Nationale, y’a le bon sens est toutes les mesures prises vont à l’opposé du bon sens donc voilà quoi…

    Et en plus entre eux ils s’aident et partagent les stratégies d’apprentissage spécifiques donc c’est tout bénef mais non il faut de l’hétérogénéité à fond car sinon c’est cro michant 😞

    Sont certainement moins stigmatisés s’ils ne décrochent pas en étant dans une classe adaptée qu’en ramant dans une classe hétérogène !

    J’ai envie de dire un gros mot qui commence par M…

    Enfin bon…

    Mieux vaut être philosophe (@BeanoBecher ) , se faire une raison et user du système D


Log in to reply