Nazisme et homosexualités, imbrications historiques et retour du refoulé



  • C’est là que j’ai lu ceci :

    Le parti nazi, le NSDAP, n’était à l’origine qu’un groupe gay d’extrême droite se réunissant dans une taverne de Munich autour d’Ernst Röhm. Adolf Hitler, dont l’activité sexuelle reste énigmatique mais qui était probablement bisexuel, semble avoir été le premier non-gay à y adhérer. Au commencement de son engagement politique, Hitler prononce des éloges de l’homosexualité comme contestation païenne de la morale bourgeoise. Ainsi, en 1932, il décrit la SA comme " une communauté virile à but politique, une association de guerriers sauvages […] [et non pas] une institution morale pour jeunes filles de la haute société ". Le revirement de son discours n’intervient que tardivement lorsque, sommé par l’aristocratie militaire, il est contraint de choisir la SS contre les SA. Il justifie même l’assassinat d’Ernst Röhm et de ses camarades, lors de " la nuit des longs couteaux ", par une condamnation véhémente de l’homosexualité qu’il présente dès lors comme une tare de dégénérescence. Néanmoins les gays restent nombreux dans l’appareil nazi et les références visuelles à l’homosexualité perdurent tout au long du IIIe Reich.

    Bon vous en pensez quoi ?



  • Thierry Meyssan ? Ah bah oui, y’a pas plus crédible comme source. :blushing:



  • @Fljotavik a dit dans Nazisme et homosexualités, imbrications historiques et retour du refoulé :

    Thierry Meyssan ? Ah bah oui, y’a pas plus crédible comme source. :blushing:

    Je ne connais pas Thierry Meyssan. Il est connu pour être homophobe/raciste/antisémite ?



  • Il a, entre autres choses, écrit un bouquin complotiste sur le 11 septembre, expliquant qu’aucun avion ne s’est écrasé sur le Pentagone…



  • Aucun avion ne s’est écrasé sur le Pentagone… :sleep:



  • Je me demande si Hitler n’était pas plutôt un asexuel comme on dit maintenant, un type avec une libido proche de zéro. Je pense par ailleurs que son admiration pour les SA était plus une admiration pour la force guerrière de l’institution que pour celle de ses mâles guerriers. Je peux me tromper, certes, mais je crois quand même que 70 ans après (et même 80 ans), s’il y avait eu anguille sous roche quant aux mœurs du führer, on aurait fini par le savoir.



  • Dolfy était de toute façon quelqu’un de bien paradoxal de base, mais jamais je n’ai entendu parlé de tout ça, et je reste sceptique…


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.