J'hésite entre CPE et éduc spé



  • @printemps a dit dans J’hésite entre CPE et éduc spé :

    Quid de conseiller d’orientation ? Un Mix entre les deux…

    De nos jours les psy ont vocation a faire de l’orientation dans les collèges du moins, donc ils recherchent plus des profils psy (qui sont très déficitaires en EN), mais les psy se plaignent de faire de l’orientation alors qu’ils ont signé pour faire du psy.



  • @maléfique ha oui d’accord merci. Donc pas pareil qu’en Belgique (enfin pas dans les écoles où j’ai été :hum: ). On a les éducateurs (en gros les pions) et eux par exemple téléphone aussi si on sèche, vienne en classe pour les présences, s’occuper de l’étude, les petits problèmes de comportements,… mais il fait pas l’orientation ou les problèmes plus perso (c’est le PMS je crois)

    Bon si c’est bien ça clairement les deux ont leur + et -. Dans le centre d’accueil où j’ai travaillé là c’était des éducateurs pour les enfants placés, et clairement pour eux niveaux horaires (pas seulement ceux de bases, mais les remplacements, les heures supp) et charges émotionnelles c’est pas toujours facile, mais en contre partie le positif amène aussi beaucoup, et c’est un métier où peut sentir qu’on fait la différence et ça fait aussi du bien.

    L’autre clairement le gros avantage ce sont les horaires (les vacances, we :mred: ) et il y pas le boulot à la maison comme prof (enfin je sais pas vu que CPE quand même différent qu’educ), mais je pense qu’il est possible de lier des liens. Pour ma part, j’ai un bon souvenir d’un de mes éducateurs (il était parti en voyage rétho avec nous ça aide) et quand on se croise, on parle toujours un petit moment, on se tutoie. Les problèmes ne sont pas les mêmes que pour educ spécialisé, mais c’est pas pour ça qu’ils évident à vivre au quotidien. Il faut aussi la chance de tomber au bon endroit car collègue important et vie de l’école aussi.

    Enfin voilà, c’est un choix difficile, et si les deux choix te parlent, alors pense à ce qui sur le long terme pourrait te satisfaire le plus (même d’un point de vue pratique) afin d’être serein.



  • @jackasse

    Oui, mais il y a les COP conseiller d’orientation psychologue, maintenant.

    Maintenant effectivement au niveau d’un collège ou d’un lycée l’environnement est complètement different que dans un CIO hors établissement.

    Beaucoup de choses vont dépendre du chef d’établissement et de l’administration d’un côté et des profs de l’autre. Et quand ça couac entre les deux, c’est peut-être plus difficile encore d’exercer correctement.

    La fille d’une amie est CPE , elle cherche à se barrer :lolilol:
    Une amie prof (autre établissement ) qui sature aussi.
    Donc faut avoir le bol de tomber dans un établissement où ça se passe bien entre l’enseignement et l’administration…
    Par chez moi c’est pas trop le cas.
    .
    Ailleurs je ne sais pas.



  • Personnellement je trouve le métier d’éducateur spécialisé beaucoup plus enrichissant, mais c’est purement subjectif.

    Concernant le burn out, il y a un risque dans tous les corps de métier, même si les professionnels du médico-social y sont effectivement d’autant plus exposés.
    Mais ce n’est pas parce que tu t’es épuisé en tant que prof, que tu as un risque dans un autre métier, tout simplement parce que le-dit métier pourra peut-être mieux à ce que tu attends de ta vie professionnelle, donc le fossé entre le fantasme et la réalité n’est pas trop grand.

    Puis les éduc spés travaillent en équipe pluridisciplinaire. Si tu as une bonne équipe et une bonne entente, c’est très porteur et le risque d’épuisement est amoindri.
    Si tu es seul éduc et que ça passe moyen avec l’équipe c’est plus compliqué.
    Mais j’imagine que le CPE est de toute façon relativement seul, même s’il échange avec ses collègues.



  • @printemps a dit dans J’hésite entre CPE et éduc spé :

    @jackasse

    La fille d’une amie est CPE , elle cherche à se barrer :lolilol:
    Une amie prof (autre établissement ) qui sature aussi.
    Donc faut avoir le bol de tomber dans un établissement où ça se passe bien entre l’enseignement et l’administration…
    Par chez moi c’est pas trop le cas.

    C’est assez général ça pas mal de monde veut se barrer quand l’autre neuneu de je sais plus qui a dit qu’il voulait des ruptures conventionnelles dans l’EN tout le monde a dit que putain s’ils mettent une bonne somme ils sont tous prêts à se barrer. Sauf que ce sera 500E pour se barrer :hihi:

    En attendant y’a une explosion de candidatures sur des postes à profil ou à l’étranger c’est sauve qui peut vu l’état des établissements/du métier…



  • @chibi ça dépend du nombre d’élèves, il peut y avoir 2 CPE, par contre il faut pas que l’autre soit un branleur sinon tu prends cher car tu dois faire 2 fois le taf.


  • Eurovision

    Allez, autre critère :

    • si je décide de faire la formation pour être éduc spé, je n’ai plus de revenus pendant 3 ans, je refais une pause dans ma vie professionnelle
    • si je décide de passer le concours pour être CPE, je peux prendre un autre boulot en attendant (genre pion dans un collège), préparer sur mon temps libre et passer en candidat libre


  • CPE c’est un capes qu’il faut ?

    Bon courage en tout cas pour retrouver ta voix. Sinon dans le scolaire y a toujours les prof documentalistes et surement d’autres métier (dans l’animation ) qui s’en rapproche.


  • Eurovision

    Dans le court terme, je vais déjà faire pion dans un collège (ou du moins je vais essayer), je vais pouvoir voir ce que ça donne.
    Plus je me renseigne, plus j’ai l’impression que CPE est la meilleure solution.

    J’ai aussi des possibilités de postes un peu différents (des dérivés d’assistants d’éducation, mais avoir parfois des missions et des responsabilités en plus) en allant dans le privé, mais il faut que je me renseigne auprès de certains proches et connaissances.



  • @peanou Oui c’est un CAPES



  • C’est super ingrat CPE comme boulot je trouve.
    Vu que tu t’occupe des sanctions les élèves te détestent alors qu’à la base t’es la pour eux.



  • @carcha a dit dans J'hésite entre CPE et éduc spé :

    C’est super ingrat CPE comme boulot je trouve.
    Vu que tu t’occupe des sanctions les élèves te détestent alors qu’à la base t’es la pour eux.

    Je suis pas vraiment d’accord. Dans mon collège j’avais vu l’effet inverse, certains élèves avaient souvent tendance à être punis alors ils avaient fini par très bien connaître le CPE (et toute la scolarité). Ceux qui étaient détestés étaient plutôt les profs qui les sanctionnaient. Pas les CPE, surtout si ces derniers se montrent compréhensifs et à l’écoute des sanctionnés.



  • @beanobecher Idem de mon XP les élèves aiment bien les CPE mais pas les profs qui les envoient en vie sco.



  • @jackasse a dit dans J'hésite entre CPE et éduc spé :

    @beanobecher Idem de mon XP les élèves aiment bien les CPE mais pas les profs qui les envoient en vie sco.

    Oui et ils ont vite fait de copiner avec les pions. o(<u<o)



  • @beanobecher a dit dans J'hésite entre CPE et éduc spé :

    @jackasse a dit dans J'hésite entre CPE et éduc spé :

    @beanobecher Idem de mon XP les élèves aiment bien les CPE mais pas les profs qui les envoient en vie sco.

    Oui et ils ont vite fait de copiner avec les pions. o(<u<o)

    Ouais surtout que maintenant ils te recrutent des pions CUI-CAE de 18-19 ans…


  • Eurovision

    Bon, pour ceux que ça intéresse, demain j’ai un entretien d’embauche pour devenir AED dans un collège.


  • Eurovision

    @ratonhnhakéton Assistant d’éducation. Pion, quoi. :morange:


  • Animateurs

    Avec toutes les infos que tu as donnés, je dirais que CPE te conviendrais quand mieux.
    Surtout si tu sors ou tu es encore dans un burn out.

    Après, je vais aller dans le sens de Carcha car ma CPE, je la detestais :prude: Bon après, elle était vraiment conne avec tout le monde, ne nous écoutait pas etc. faisait chialer plein de gosses, enfin bref, très mauvais souvenir.


  • Eurovision

    @mahonia Alors que moi, je suis gentil.


  • Eurovision

    Bon bah j’ai complètement planté mon entretien, et la principal du collège a réussi à me mettre grave le doute sur mon projet de vouloir devenir CPE.
    Me voilà bien avancé.


Log in to reply