Falcon Heavy : lancement et récupération spectaculaires de deux boosters pour SpaceX


  • Admin

    Hier soir, avec un peu plus de deux heures de retard sur le planning initial, le lanceur lourd de SpaceX s’est envolé vers l’espace. À son bord, le roadster Tesla d’Elon Musk avec le mannequin Starman écoutant Space Oddity de David Bowie sur l’autoradio (normal).

    Durant le lancement, les deux boosters latéraux du lanceur (déjà utilisés dans de précédentes missions) sont revenus atterrir avec une parfaite synchronisation. Par contre, le premier étage central (Core) ne s’est pas posé correctement sur la barge en pleine mer.

    L’opération reste malgré tout une belle réussite pour SpaceX : Falcon Heavy est actuellement le plus gros lanceur en service. Nous aurons l’occasion de revenir plus en détail sur ce lancement dans une actualité dédiée.

    Source : nextinpact.com


    Ca y est le roadster d’Ellon Musk est parti orbiter pour quelques millions d’années. Space X a une fois de plus réussi son pari, déployer le plus gros lanceur jamais construit depuis la Saturn V. Avec ses 27 moteurs le Facon Heavy est capable d’emmener plus de 60 tonnes de charge utile en orbite. Mais le plus impressionnant c’est que Space X sait parfaitement récupérer les deux propulseurs et le premier étage de la fusée afin de les réutiliser pour d’autres vols. Cela fait plusieurs années que la société sait le faire avec ses petits lanceurs Falcon 9. C’est impressionnant à voir tellement la manœuvre est faite avec aisance et au centimètre près (regardez la première vidéo en lien, décollage à 21’50", vues de l’espace à 25’, atterrissage des lanceurs vers 29’40"). Space X a franchi un nouveau pas dans l’accès low cost à l’espace. Les décennies à venir promettent d’être des plus intéressantes dans le domaine de la conquête spatiale. :faim:


  • Admin

    Une photo de l’engin

    text alternatif


  • Admin

    Lancement de test d’une New Shepard conçue par Blue Origin

    Vol suborbital de la fusée New Shepard de Blue Origin, totalement réutilisable.
    C’est le troisième modèle de New Shepard (New Shepard 3). Les autres, d’une conception plutôt similaire, on réussi plusieurs vols avec récupération sans encombre. Surtout la New Shepard 2, qui a volé et s’est posé 5 FOIS. La capsule a aussi subi des modifs au cours du temps.
    Le but de cette fusée est d’offrir dans pas très longtemps un vol suborbital. Vous décollez, l’étage vous mène au dessus de la ligne de Karman (+de 100 kilomètres) puis vous redescendez dans la capsule sous parachutes tandis que l’étage vient se poser.
    Lieu de lancement : Texas