13 décembre : Ligue Europa ⚽

Littérature LGBTQ



  • @Lulu pour moi c’est du Young-adult.



  • 0_1539152621632_B2302C09-3BB8-46C2-BDA9-9AF1BBCA22DE.jpeg

    Jaxson Howard est un hardeur de « Fucking Boys », un hétéro qui sait très bien faire le top dans des vidéos de porno gay. Son partenaire vient de quitter le label et Scarlett, la directrice de « Fucking Boys », lui cherche un remplaçant en organisant des « auditions ». le destin de Jaxson va basculer…

    ——————————————————————

    —Il reste trois candidats pour la journée, nous informe Ciera.

    Je fronce les sourcils en la voyant rougissante. Diable, qu’est-ce que ces gars lui ont fait ?

    —Qu’est-ce qu’il y a ? on demande en chœur avec Scarlett. L’assistante sourit en se mordant la lèvre, ses joues prennent davantage de couleur lorsqu’elle tend à sa boss un CV, elle se met à rapidement nous expliquer avec l’excitation d’une gamine qu’on emmènerait pour la première fois à Disneyland. Ces nanas sont folles.

    —Il y a une petite surprise dans le lot, nous avoue-t-elle. Je pensais que c’était une blague quand j’ai eu sa candidature, mais maintenant qu’il est là…

    —Quel genre de surprise ? je l’interroge, méfiant.

    Parce qu’après James Grammar, le Dom de MENSEX, les petites surprises de ce genre me foutent les jetons, le mec a voulu me prendre, en pensant que je jouais les prudes et que ça me plaisait. Gros malaise avec Scarlett qui a dû l’arrêter parce que l’acteur ne m’écoutait pas. Ciera m’offre un clin d’œil complice qui ne me rassure pas.

    —Du genre acteur avec 75 000 abonnés sur Instagram et qui a déjà tourné pour BOYS et d’autres trucs comme… HARDCORE et SPIT OR SWALLOW. Il fait des photos pour des couvertures de livres érotiques et n’hésite jamais à tenter n’importe quelle expérience devant une caméra… c’est le genre gros poisson.

    Ciera continue son laïus, je me suis arrêté à son palmarès de production, il n’y a qu’un type ayant tourné pour ces trois studios. Un du genre à charmer les foules alors qu’il ne fait rien pour ça. Je m’éloigne des filles qui continuent de parler de l’intéressé. Je suis étonné que Scarlett n’ait pas fait le lien immédiatement, pourtant, il suffit de se rappeler du dernier AVN Adult Expo et de la conférence sur la relation entre les acteurs pornos et leurs fans pour savoir de qui il s’agit.

    Lorsque j’arrive dans la salle d’attente de l’entrée des studios, trois hommes attendent patiemment leur tour. Je mets quelques secondes à trouver celui que je cherche.

    Et je finis par le trouver. Je me fige en voyant l’homme tatoué qui aborde un air décontracté en t-shirt et jean noir. Ses lunettes sur le nez le rendent presque mystérieux et comme le dirait Ciera : sexy. Je ne peux pas juger moi-même, pourtant mon sang ne fait qu’un tour en observant l’homme. Quelque chose d’étrange naît au creux de mon ventre, comme une chaleur suspecte qui me fout des frissons.

    C’est bien lui. L’un des Hardeurs les plus connus des États-Unis qui charme les dames et les gays avec son accent Australien.

    Mais bordel, qu’est-ce que fout Dereck Blacks ici !



  • Bookmark :

    L’Île du lundi
    De Philippe Collas & Eric Villedary
    Éditeur : French Pulp Editions
    Parution : 22/3/18

    0_1543619882766_L-ile-du-Lundi.jpg

    Ils sont jumeaux. Alors qu’Orazio ne pense qu’à se marier, Sebastian est un “Finocchiu”, un de ces homosexuels dont l’Italie des années 30 ne peut admettre l’existence.

    Sebastian traqué de toute part par les chemises noires, menacé de déportation, n’a qu’un seul moyen pour être sauvé. se faire passer pour son frère… quitte à brouiller pour de bon leur identité. Dans l’Italie fasciste, il ne pouvait y avoir que des vrais hommes.

    C’est du moins ce qu’avait décidé Mussolini en ordonnant le regroupement des homosexuels sur une île. Sans le vouloir, le Duce venait de créer la première communauté gay Italienne.



  • @imperialpop a dit dans Littérature LGBTQ :

    En terme de roman young adult dans assez facile à lire il y a deux romans sur la découverte de son homosexualité et l’amour :

    • Aristote et Dante découvre les secrets de l’univers de Benjamin Alire Sàenz :
      Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n’ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais…
      C’est donc l’un avec l’autre, et l’un pour l’autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l’univers.

    • Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens de Becky Albertalli (roman adapté en film qui est sorti il y a deux semaines aux Etats-Unis et qui sortira en Juin en France) :
      Simon Spier, 16 ans, est gay. Personne n’est au courant. Les seuls moments où il est vraiment lui-même, c’est bien à l’abri derrière l’écran de son ordinateur. C’est sur un chat qu’il a “rencontré” Blue. Il ne sait pas grand-chose de lui.
      Simplement : 1/ Ils fréquentent le même lycée.
      2/ Blue est irrésistible.
      3/ Il l’apprécie énormément. (Pour être tout à fait honnête, Simon commence même à être un peu accro).
      Simon commet alors une erreur monumentale : il oublie de fermer sa session sur l’ordi du lycée.
      Résultat ? Martin, un de ses camarades de classe, sait désormais que Simon est gay. Soit Simon lui arrange un coup avec sa meilleure amie, soit Martin révèle son secret à la terre entière. Problème réglé ? Pas si sûr…

    Aristote et Dante :love: