Vos anecdotes au travail


  • Admin

    Tout est dans le titre :intro développée:


    Pour ceux qui ne le savent pas je bosse depuis quelques mois dans une boîte d’alarme et de vidéosurveillance. Il ne se passe pas une semaine sans que j’hallucine sur un truc.
    Je vais vous parler de celui du jour qui m’a fait ouvrir ce topic.
    Régulièrement on fait des maintenances sur l’esbroufe systèmes installés pour vérifier leur bon fonctionnement. Là en commençant à démonter les détecteurs pour les nettoyer, mon collègue me dit discrètement « ne t’étonnes pas de la façon dont sont installés les détecteurs, il (mon patron) les a tous montés à l’envers. Ce qui veut dire qu’ils surveillent plus ce qu’il se passe au plafond que ce qui se passe au sol. Pour un système d’alarme c’est top. Et là on vient de tester la sirène, elle fait un pauvre buzzzz à peine audible.

    :lol: putain j’en ai marre de cette boîte. Vivement que je trouve ailleurs.


    Et vous, vous avez des anecdotes rigolotes, graves, suprenantes, bluffantes sur votre taf et ce qui s’y passe ?



  • Vous êtes obnubilé par vos taf ou bien ? Que je vois des topics sur le sujet pousser comme des champi’.



  • Quand j’étais gardien de musée, certains de mes collègues alcooliques s’endormaient ivres au fond de leurs fauteuils, parfois avec un magazine Union resté ouvert sur leurs genoux.
    Une fois, en réveillant un des collègues (depuis décédé d’une hémorragie du cul alors qu’il était au café jouxtant le musée), ce dernier crachant son dentier.
    Un autre a eu le malheur de ne plus trouver son magazine de boules qu’il avait dissimulé entre le radiateur et le mur…pile à la hauteur des enfants. Un bambin l’avait en effet, chourave.



  • Je pense que Prosti’ aura de quoi dire ici. :wiiii:


  • Admin

    @beanobecher a dit dans Vos anecdotes au travail :

    Vous êtes obnubilé par vos taf ou bien ? Que je vois des topics sur le sujet pousser comme des champi’.

    Tu verras ce que c’est quand tu seras rentrée dans la « vie active ». :moumoutefume:


  • Animateurs

    @mr a dit dans Vos anecdotes au travail :

    Quand j’étais gardien de musée, certains de mes collègues alcooliques s’endormaient ivres au fond de leurs fauteuils, parfois avec un magazine Union resté ouvert sur leurs genoux.
    Une fois, en réveillant un des collègues (depuis décédé d’une hémorragie du cul alors qu’il était au café jouxtant le musée), ce dernier crachant son dentier.
    Un autre a eu le malheur de ne plus trouver son magazine de boules qu’il avait dissimulé entre le radiateur et le mur…pile à la hauteur des enfants. Un bambin l’avait en effet, chourave.

    Toi aussi t’as bossé dans un musée en Deux-Sevres? :abba:

    Notre gardien était effectivement alcolo, de meme que notre jardinier, qui planquait des bouteilles de pinard dans chaque buisson, et adorait passer la tondeuse en slip devant le public. Il adorait aussi faire peur aux petits maternels avec son souffleur a feuilles :hihi:



  • @ratonhnhakéton a dit dans Vos anecdotes au travail :

    @beanobecher a dit dans Vos anecdotes au travail :

    Vous êtes obnubilé par vos taf ou bien ? Que je vois des topics sur le sujet pousser comme des champi’.

    Tu verras ce que c’est quand tu seras rentrée dans la « vie active ». :moumoutefume:

    :peur:



  • @silmaril a dit dans Vos anecdotes au travail :

    @mr a dit dans Vos anecdotes au travail :

    Quand j’étais gardien de musée, certains de mes collègues alcooliques s’endormaient ivres au fond de leurs fauteuils, parfois avec un magazine Union resté ouvert sur leurs genoux.
    Une fois, en réveillant un des collègues (depuis décédé d’une hémorragie du cul alors qu’il était au café jouxtant le musée), ce dernier crachant son dentier.
    Un autre a eu le malheur de ne plus trouver son magazine de boules qu’il avait dissimulé entre le radiateur et le mur…pile à la hauteur des enfants. Un bambin l’avait en effet, chourave.

    Toi aussi t’as bossé dans un musée en Deux-Sevres? :abba:

    Notre gardien était effectivement alcolo, de meme que notre jardinier, qui planquait des bouteilles de pinard dans chaque buisson, et adorait passer la tondeuse en slip devant le public. Il adorait aussi faire peur aux petits maternels avec son souffleur a feuilles :hihi:

    Non, c’était dans le 44. On a eu aussi un jardiner lubrico-alcoolique mais je n’ai pas eu le privilège de croiser son chemin, c’était dans “l’ancien temps”.
    Ah sinon, toujours dans ce musée, nous passions par une galerie souterraine pour aller d’un bâtiment à l’autre, cette même galerie débouchant vers un escalier conduisant à son tour vers le parc du musée.
    Il devait être vers 10 heures, on allait prendre un café, on passe donc par cette fameuse galerie et on est tombé au niveau de l’escalier donnant sur l’extérieur (à cette heure, la grille était baissée et les portes en verre fermées) sur un “couple” de clodo. Lui tenait sa boutanche pendant qu"elle, elle lui limait le poireau.
    Normal.



  • @beanobecher a dit dans Vos anecdotes au travail :

    Vous êtes obnubilé par vos taf ou bien ? Que je vois des topics sur le sujet pousser comme des champi’.

    Bah faut dire que ça nous bouffe un peu les trois quarts de nos journées, donc forcément ça prend aussi pas mal de place dans nos pensées et nos discussions. Tu verras bientôt à quel point c’est la joie. :siffle:



  • Quand j’avais fini agent d’entretien de la mairie en Aout 2016 pour un job d’été j’ai plus appris à boire le café et l’apéro (on avait le droit à bière tout les soirs) que travailler. Même quand j’ai aidé à renouvelé les locaux et la cour de l’école un collègue me disait de poser ma pioche pour aller boire le café à 10h :lol:



  • Si je vous raconte ça va encore alimenter les stéréotypes.

    Entre Joel de la méca, le syndicaliste cliché ambulant, qui en branle pas une, sait pas se servir d’un tournevis, se cache dans les recoins de l’usine pour pas qu’on voit qu’il ne bosse pas (véridique), mais qi est toujours le premier pour gueuler contre la direction et, et ça c’est plus chiant, à essayer de te brancher pour adhérer à la cégétééééééé, et quand il commence c’est une galère pour lui mettre un stop, il insiste c’est terrible.
    En passant par Gregory le nouveau embauché dans l’équipe d’exploitation qui sait tout mieux que tout le monde, mais qui a un poil dans la main c’est même plus un poil c’est un cylindre capillaire le truc. Tenez c’est récents ça date de cette semaine donc je m’en souviens : on lui avait demandé de checker un accu qui fuyait apparemment, et on le voit venir vers nous “ouais je vais demander au chef qu’il me donne plus ces trucs la à faire, moi j’ai 40 ans c’est bon je fais plus les trucs pour les gamins de 20 ans”. On s’est regardé on s’est bien marré intérieurement, parce que bien sur le truc qu’il faisait c’était fait par tout le monde et à tout age. Puis c’est son boulot merde c’est quoi ces conneries la. Je donnerait cher pour voir à travers le trou de serrure quand il fera sa demande à son chef ça risque d’être drôle

    Et après à cause de cons comme ça les gens ils croient que tout le monde est comme ça, alors que franchement non.

    Ensuite y’a toute ces décisions absolument consternante des chargés d’affaires (ou plus communément appelés “chargés d’y faire faire” dans le jargon) ou même de directeurs clueless ou sur des grands projets stratégiques on va choisir toujours la solution la plus économique possible à l’instant T, sans aucune vision à long terme et après ça nous coute des millions en plus en maintenance pendants les années qui suivent.
    Y’a des trucs c’est juste phénoménal, des projets mal ficelés qui se casse la gueule, des PV de mise en service signés “parce que faut bien que le chantier se termine” alors que tout le monde sait que le truc marche pas et que ce sera des emmerdes monstres pour ceux qui devront s’en servir au quotidien… Enfin on rigole bien ça alimente les conversations de voir les tas de boue qu’on nous pond.

    On est pas rendu putain.
    Je reste vague sur les projets mal ficelés, peut être qu’il vaudrait mieux, Elise Lucet elle pourrait faire un double numéro de cash investigation dans notre boite si elle voulait.



  • @carcha

    Genre le super diplômé qui fait acheter des super transpal’ qu’on peut pas utiliser comme il sied car le gars super intelligent a oublié de regarder sur la notice technique le rayon de braquage (et que physiquement ben on peut pas circuler sans faire 50 manœuvres pour tourner dans l’entrepôt) ?

    Ou le responsable qui, intelligent, fait louer une bécane nécessaire ponctuellement, ce qui revient effectivement moins cher que de l’acheter, mais dont personne ne s’occupe de mettre fin au contrat de location même s’il n’y en a plus besoin depuis un an voire plus ?



  • @beanobecher a dit dans Vos anecdotes au travail :

    Je pense que Prosti’ aura de quoi dire ici. :wiiii:

    Oh putain que oui j’en ai des choses à dire, des plus marrantes aux plus dégueulasses en passant par les plus honteuses. :wiiii: Bon allons-y doucement, ne dévoilons pas tout d’un coup. Ah et pour préciser, je bosse en fast-food depuis plus de deux ans, alors des choses amusantes, j’en ai beaucoup en réserve :

    • Mon patron qui a trouvé des prétextes bidons pour virer une femme de 18 ans sous prétexte qu’elle était enceinte et qu’il ne voulait pas la payer à rester chez elle. Le must étant qu’elle a réussi à enregistrer la conversation qu’elle a eu avec lui prouvant qu’il l’a virée pour cette raison, mais le tribunal a rejeté cette preuve sous prétexte qu’elle a été enregistrée sans le consentement de mon patron. J’me demande si ça se passe aussi comme ça pour les agressions sexuelles “oh mais l’agresseur présumé n’était pas au courant qu’il était filmé, ceci n’est donc pas considéré comme une preuve”

    • Mon patron qui recongèle des produits décongelés, qui change des DLC (dates limites de consommation) pour faire tenir les produits plus longtemps et éviter les pertes. Le mec s’est fait virer au bout de deux mois. Ce sont les manageurs eux-mêmes qui l’ont dénoncé, un simple salarié n’aurait jamais été écouté par la direction :siffle: Ah et si les manageurs l’ont balancé, ce n’est pas parce qu’ils trouvaient ça scandaleux, mais parce que ce directeur leur foutait la misère, leur imposait des conditions de travail insupportables (à nous aussi d’ailleurs)… Bref, on peut se permettre de se mettre ses salariés à dos, mais ne jamais faire de ses manageurs des ennemis.

    • J’étais en cuisine, il n’y avait que le drive d’ouvert et il était à peu près minuit. Là un type sort de sa bagnole et vient voir mon supérieur à la fenêtre, il lui sort un couteau et lui taillade le bras (rien de bien grave malheureusement é_è), là toute l’équipe sort du resto en mode “viens là qu’on s’explique”, le type est monté vite fait dans sa voiture et s’est barré loin loin loin. On ne l’a évidemment jamais revu :siffle:

    Alley, là encore c’était du light, y’en a beaucoup d’autres à raconter :hehe:



  • Juste une remarque en passant qui concerne ce sujet mais aussi tant d’autres…

    On ne voit jamais témoigner sur ce forum les collègues fumistes qui font taffer les autres à leur place et qui les balancent au n+x tels des collabos fourbes, et autres olibrius qui se battent pendant les soldes ou les promos Nutella®, qui tabassent leurs épouses et vont aux putes, qui sont des voisins respectueux en apparence mais bruyants et dégueulasses ou tortionnaires d’enfants, qui sont des chauffards, qui sont des inciviques notables campant au beau milieu des escalators, qui crachent sur les boutons des ascenseurs, qui balancent leurs ordures sur le trottoir, etc.

    À croire que chacun sur le net est un modèle de vertu de ce que j’en lis. Ils sont pourtant nombreux mais tellement transparents. Je ne sais pas si vous vous êtes déjà fait cette remarque, mais moi souvent.

    Mais où sont-ils ces gens-là ? (à part DTC merci). Il n’y en a pas ici qui pourrissent la vie des autres et qui sont des nuisibles en société ? :unsure:

    #Balancetonnuisible



  • @printemps a dit dans Vos anecdotes au travail :

    @carcha

    Genre le super diplômé qui fait acheter des super transpal’ qu’on peut pas utiliser comme il sied car le gars super intelligent a oublié de regarder sur la notice technique le rayon de braquage (et que physiquement ben on peut pas circuler sans faire 50 manœuvres pour tourner dans l’entrepôt) ?

    Ou le responsable qui, intelligent, fait louer une bécane nécessaire ponctuellement, ce qui revient effectivement moins cher que de l’acheter, mais dont personne ne s’occupe de mettre fin au contrat de location même s’il n’y en a plus besoin depuis un an voire plus ?

    Ni l’un ni l’autre.
    C’est plutot le responsable qui va valider que des travaux se fassent l’arrache sur une machine qui vaut des millions et qui devra tenir comme ça pour les 30 prochaines années parce que le simple fait de devoir l’arrêter pour bosser dessus ça coute déja une blinde.
    On est au dela du transpalette, si c’était que ça.



  • @aurel a dit dans Vos anecdotes au travail :

    Juste une remarque en passant qui concerne ce sujet mais aussi tant d’autres…

    On ne voit jamais témoigner sur ce forum les collègues fumistes qui font taffer les autres à leur place et qui les balancent au n+x tels des collabos fourbes, et autres olibrius qui se battent pendant les soldes ou les promos Nutella®, qui tabassent leurs épouses et vont aux putes, qui sont des voisins respectueux en apparence mais bruyants et dégueulasses ou tortionnaires d’enfants, qui sont des chauffards, qui sont des inciviques notables campant au beau milieu des escalators, qui crachent sur les boutons des ascenseurs, qui balancent leurs ordures sur le trottoir, etc.

    À croire que chacun sur le net est un modèle de vertu de ce que j’en lis. Ils sont pourtant nombreux mais tellement transparents. Je ne sais pas si vous vous êtes déjà fait cette remarque, mais moi souvent.

    Mais où sont-ils ces gens-là ? (à part DTC merci). Il n’y en a pas ici qui pourrissent la vie des autres et qui sont des nuisibles en société ? :unsure:

    #Balancetonnuisible

    Si, moi je suis un vrai connard avec une ordure de startupiste qui a une résidence secondaire attenant à ma maison bleue adossée à la colline. Genre je passe la tondeuse a midi quand il déjeune, je tronçonne du bois le dimanche je mets la musique a fond dans le jardin la nuit le week end quand on fait la fête… Il pourrait porter plainte, mais ici c’est vraiment mal vu d’avoir recours au flics pour si peu. S’il veut du calme, qu’il aille dans un hospice :ahah:



  • Dans mon contexte professionnel, le plus penible auquel j’ai du faire face, je crois que ce sont ces clients qui veulent récupérer la main sur mon travail.

    D’une parce que ça sent le pingre qui souhaite ne plus dépendre de mes couteux services.
    De deux parce que si j’accepte, ca m’oblige à dénaturer mon travail en profondeur.

    Genre, il est inutile que je leur transmette des fichiers photoshop, ou indesign, le client pingre ne disposant ni de ces logiciels ni du savoir pour s’en servir. “non, non envoie moi ça en format Word. J’ai Paint aussi”. Seriously ?



  • @prostipute a dit dans Vos anecdotes au travail :

    Alley, là encore c’était du light, y’en a beaucoup d’autres à raconter :hehe:

    Du sang, de la chique et du mollard!



  • @aurel a dit dans Vos anecdotes au travail :

    Juste une remarque en passant qui concerne ce sujet mais aussi tant d’autres…

    On ne voit jamais témoigner sur ce forum les collègues fumistes qui font taffer les autres à leur place et qui les balancent au n+x tels des collabos fourbes, et autres olibrius qui se battent pendant les soldes ou les promos Nutella®, qui tabassent leurs épouses et vont aux putes, qui sont des voisins respectueux en apparence mais bruyants et dégueulasses ou tortionnaires d’enfants, qui sont des chauffards, qui sont des inciviques notables campant au beau milieu des escalators, qui crachent sur les boutons des ascenseurs, qui balancent leurs ordures sur le trottoir, etc.

    À croire que chacun sur le net est un modèle de vertu de ce que j’en lis. Ils sont pourtant nombreux mais tellement transparents. Je ne sais pas si vous vous êtes déjà fait cette remarque, mais moi souvent.

    Mais où sont-ils ces gens-là ? (à part DTC merci). Il n’y en a pas ici qui pourrissent la vie des autres et qui sont des nuisibles en société ? :unsure:

    #Balancetonnuisible

    Ah si moi chui une connasse surtout en voiture (même si je conduis bien et j’ai toomépoint, je double les escargots, klaxonne et insulte les gens à fond (mais l’effet ici est mineur car on a les fenêtres fermées toute l’année). Et je crache souvent par terre parce que, pourquoi pas?



  • @aurel a dit dans Vos anecdotes au travail :

    Juste une remarque en passant qui concerne ce sujet mais aussi tant d’autres…

    On ne voit jamais témoigner sur ce forum les collègues fumistes qui font taffer les autres à leur place et qui les balancent au n+x tels des collabos fourbes, et autres olibrius qui se battent pendant les soldes ou les promos Nutella®, qui tabassent leurs épouses et vont aux putes, qui sont des voisins respectueux en apparence mais bruyants et dégueulasses ou tortionnaires d’enfants, qui sont des chauffards, qui sont des inciviques notables campant au beau milieu des escalators, qui crachent sur les boutons des ascenseurs, qui balancent leurs ordures sur le trottoir, etc.

    À croire que chacun sur le net est un modèle de vertu de ce que j’en lis. Ils sont pourtant nombreux mais tellement transparents. Je ne sais pas si vous vous êtes déjà fait cette remarque, mais moi souvent.

    Mais où sont-ils ces gens-là ? (à part DTC merci). Il n’y en a pas ici qui pourrissent la vie des autres et qui sont des nuisibles en société ? :unsure:

    #Balancetonnuisible

    Ah si, j’ai déjà balancé à la hiérarchie que je ne pouvais et ne voulais plus bosser avec un collègue à moitié Corky qui a un gros problème d’hygiène.
    Ca n’est pas très corporate certes, parce que sur le papier, oui, j’aurais dû/pu en parler avec le premier intéressé - Oncle fétide - mais comme je bosse pas en CAT, comme je suis pas éduc’ spé, comme le mec pige que dalle, je fais mon FDP de guestapo-man.