Notre Dame des landes



  • Ou notre Dame du Tarmac?

    La décision prise par les gouvernants sur l’avenir de l’aéroport de Nantes sera normalement connue aujourd’hui.

    Une chose est sûre, si le projet d’un nouvel aéroport est confirmé, une chasse à l’homme contre la population de NDDL sera lancée. Ou alors, si le projet est abandonné, une chasse à l’homme sera lancée contre les habitants de NDDL.

    Des colonnes de CRS gagnent les villes de Nantes et de Rennes pour faire le ménage et détruire les cabanes dans les arbres. Une opération de grande ampleur. Vous imaginez? Des cabanes, des poules en liberté, des fours a pain bio, des fermes de petite taille incapable de survivre face à la concurrence mondiale, du maraîchage de variété ancienne…? Un scandale pour la grandeur de la France moderne!!!
    Du passé, faisons table rase, nul devoir ne s’impose aux riches. La raison tonne en son cratère, le monde va changer de base. Décrétons le salut commun., pour que le voleur rende gorge :hum:



  • Ouais, ouais, c’est ça, y’a que des cabanes dans les arbres et les zadistes sont de charmants pacifistes.



  • Moha j’me demande qui va gagner, les mecs armés de boucliers, de matraques, de grenades, ou bien les hippies… Ce sera toujours plus intéressant que Mayweather vs Mcgreggor :wiiii:



  • Teuteuteu, en 1971, le célèbre combat de Mohamed Ali vs Joe Frazier, tout le monde donnait Ali vainqueur, et cey le contraire qui s’est produit. On n’est jamais à l’abri d’une surprise, tant que le gong n’a pas retenti, le suspens reste entier !


  • Banned

    Le projet d’aéroport NDDL est abandonné. (Ouest-France)



  • Apu. 50 ans de tergiversations s’achèvent.



  • Voilà, on peut sabrer le cidre. Un combat de gagné, sans armes ni meurtres.



  • Assez surprenant comme décision…



  • Je suis si heureux que tous mes FDP d’élus locaux pro aéroport se la collent bien profond depuis tout à l’heure.



  • Du coup, pourquoi ils veulent rester, les ZADistes?



  • @stabban a dit dans Notre Dame des landes :

    Du coup, pourquoi ils veulent rester, les ZADistes?

    Pour y vivre.





  • @stabban a dit dans Notre Dame des landes :

    Du coup, pourquoi ils veulent rester, les ZADistes?

    C’est leur job non ?
    0_1466269260594_Personnages-celebres-Troll-face-469394.png



  • @jackasse a dit dans Notre Dame des landes :

    Assez surprenant comme décision…

    D’un autre côté, vue l’amoncellement des forces de répression armées à Rennes et à Nantes, cela ne m’étonnerait pas que les gouvernants ordonnent d’aller casser ce qui s’y est développé en plusieurs décennies de résistance. L’autre ZAD, celle des pro-aeroport, la Zone À Détruire, elle existe encore.



  • @stabban a dit dans Notre Dame des landes :

    Du coup, pourquoi ils veulent rester, les ZADistes?

    Pour éviter de devoir se laver les cheveux.



  • @super-dupont a dit dans Notre Dame des landes :

    @jackasse a dit dans Notre Dame des landes :

    Assez surprenant comme décision…

    D’un autre côté, vue l’amoncellement des forces de répression armées à Rennes et à Nantes, cela ne m’étonnerait pas que les gouvernants ordonnent d’aller casser ce qui s’y est développé en plusieurs décennies de résistance. L’autre ZAD, celle des pro-aeroport, la Zone À Détruire, elle existe encore.

    Ils ont donné jusqu’au printemps pour déguerpir et après c’est CRS et bulldozers.



  • @fljotavik Je trouve ma réponse plus drôle que la tienne :tagada:



  • @maléfique a dit dans Notre Dame des landes :

    @fljotavik Je trouve ma réponse plus drôle que la tienne :tagada:

    En fait le plus drôle c’est: parce qu’ils dérangent leurs voisins :cheerleader:



  • @stabban a dit dans Notre Dame des landes :

    Du coup, pourquoi ils veulent rester, les ZADistes?

    Ca dépend lesquels. “Les ZADistes”, c’est un peu de tout.
    Au total, il y a entre 150 et 400 personnes, réparties dans 90 maisons, cabanes ou roulottes, qui y vivent en permanence. Des écologistes, des agriculteurs et même d’anciens propriétaires expropriés dans le cadre du projet d’aéroport. Notre-Dame-des-Landes, c’est 1.650 hectares au total, dont l’Etat possède la majeure partie, mais 650 hectares sont encore en litige et les propriétaires de ces terres agricoles refusent d’en partir. Et comme, selon le Code des expropriations, la déclaration d’utilité publique et les expropriations sont liées (voir cet article de Ouest France à ce sujet), ces dernières s’éteindraient à la fin de la déclaration, le 8 février. Les anciens propriétaires pourraient alors demander en justice à récupérer leurs biens. Les actuels occupants pourraient aussi demander à obtenir les terres libérées. D’ores et déjà, certains sont inscrits à la Mutualité sociale agricole (MSA, sécurité sociale agricole, NDLR), ils disposent donc d’un statut officiel.
    http://www.lejdd.fr/societe/notre-dame-des-landes-que-faire-de-la-zad-si-laeroport-est-abandonne-3547514



  • @mr a dit dans Notre Dame des landes :

    @stabban a dit dans Notre Dame des landes :

    Du coup, pourquoi ils veulent rester, les ZADistes?

    Ca dépend lesquels. “Les ZADistes”, c’est un peu de tout.
    Au total, il y a entre 150 et 400 personnes, réparties dans 90 maisons, cabanes ou roulottes, qui y vivent en permanence. Des écologistes, des agriculteurs et même d’anciens propriétaires expropriés dans le cadre du projet d’aéroport. Notre-Dame-des-Landes, c’est 1.650 hectares au total, dont l’Etat possède la majeure partie, mais 650 hectares sont encore en litige et les propriétaires de ces terres agricoles refusent d’en partir. Et comme, selon le Code des expropriations, la déclaration d’utilité publique et les expropriations sont liées (voir cet article de Ouest France à ce sujet), ces dernières s’éteindraient à la fin de la déclaration, le 8 février. Les anciens propriétaires pourraient alors demander en justice à récupérer leurs biens. Les actuels occupants pourraient aussi demander à obtenir les terres libérées. D’ores et déjà, certains sont inscrits à la Mutualité sociale agricole (MSA, sécurité sociale agricole, NDLR), ils disposent donc d’un statut officiel.
    http://www.lejdd.fr/societe/notre-dame-des-landes-que-faire-de-la-zad-si-laeroport-est-abandonne-3547514

    Cette demande… Ce serait le même principe que pour les squatteurs ? J’y suis, j’y vis, (j’y travaille) j’ai le droit d’y rester ? (sachant qu’un bail agricole c’est 9 ans)


Log in to reply