[Jeu] Coincés dans l'esprit de FionSuperstar



  • Un jour, alors que @Ratonhnhakéton travaillait sur le forum, sa curiosité fut piquée par une drôle de touche nommée “Télécharger un membre”. Ni une, ni deux, @Ratonhnhakéton appuya sur la touche. C’est alors que quelques membres furent téléchargés dans un drôle de logiciel… Se rendant compte de son erreur, @Ratonhnhakéton appuya sur toutes les touches de son pc portable et envoya ces quelques membre dans l’esprit de FionSuperstar.

    Parmi ces membres, nous trouvions @oranginita forte de son expérience en quizz, @heather-forever grande pom-pom girl du forum et @Sylareen qui, à cause d’un bug, s’était transformée en Giorno Giovanna.

    Une fois dans l’esprit de Fion, ces quelques membre furent effrayés et perdus… Heureusement, ils découvrirent Jeanette qui pleurait sur le rivage de la mer du Havre… Allaient-ils lui parlé ?



  • Les pauvres :cryy:



  • oui je vais lui parler et je lui demande ce qu’elle fout là toute seule :hum:



  • @heather-forever Que lui dis-tu ? Il faut utiliser la narration :angry2:



  • je lui dit :" hey toi, qu’est ce que tu fais là ? tu es là depuis longtemps ? est ce que tu sais quel est cet endroit ?"



  • J’avance vers la femme, la saluant en italien.
    text alternatif

    Avant de me rendre compte que je parle italien au lieu de français. Wtf ? Je baisse les yeux et m’apperçoit que je suis devenu Giorno Giovanna.
    text alternatif

    Ma première pensée est de faire une Jojo pose !
    text alternatif

    Mais je vais donc voir Jeannette et reprend en français :
    “Bonsoir. Que vous arrive-t-il ?”



  • @Sylareen tu crois qu’on a le temps de faire des clowneries en italien ? on a pas trop de temps à perdre hein ?



  • @heather-forever et @Sylareen décident d’aller parler à Jeanette.

    “Oh je m’appelle Jeannette et je suis coincée dans cet esprit depuis 10 ans… ma mère me manque terriblement” avant de s’effondrer en larmes.

    “Il y a des monstres partout ici, j’ai besoin de vous aidez-moi !!”

    C’est à ce moment qu’on entendit un cri au loin “Ouh ouh” c’était @Anima qui se dirigeait vers les filles.



  • text alternatif

    Le cri m’interpelle. Ce son, l’avais-je déjà entendu quelque part ? Je me retourne vers Jeanette.
    “Des monstres, vous dites ? Quel genre de monstres ?”



  • je regarde Jeanette interloquée ! “10 ans ? tu es sûre ? comment on se repère dans le temps dans cette galère ?” 'entends le cri qui me vrille les oreilles et me tourne à nouveau vers la fille du bord de l’eau :" est-ce un de ces monstres qui vient de crier ?"



  • Alors que @Sylareen et @heather-forever se disputent, Jeannette pousse un hurlement. Les deux femmes se retournent et se retrouvent nez à nez avec une endive géante qui crache des brocolis en flamme.

    Deux choix s’offrent à elles, aider Jeannette en affrontant l’endive géante ou fuir et laisser Jeannette se faire dévorer.



  • J’ai beau crier face au danger, les membres du groupe ne se retournent pas vers moi. Je ne suis peut-être pas le plus bavard en général, mais quand même, je mérite un minimum d’attention ! Adoptant une pose tout aussi fabuleuse que l’une de mes interlocutrices, je tente d’une voix nasillarde de détourner leur attention de l’illustre inconnue dont ils s’occupent :

    “Hey, courez ! Laissez tomber l’inconnue, elle est inutile de toute façon !”



  • text alternatif

    Je regarde l’endive géante. Elle est vraiment géante. Au moins trois mètres de haut, peut-être quatre. Je n’ai pas vraiment l’intention de la mesurer, mais je dirais au moins trois, peut-être quatre. En tout cas elle est très grande. Elle ressemble comme deux gouttes d’eau à une endive, mais avec des bras, des jambes et un bouche pour cracher des brocolis enflammés. Ceux-ci ressemblent à des brocolis normaux, à ceci près qu’ils sont enflammés. Comment est-ce possible ? La solution m’apparait clairement.
    “C’est un stand ennemi… Jeannette, je vais vous aider.”

    Une forme apparait alors derrière moi : mon propre Stand, Gold Experience.
    text alternatif

    Je m’approche de l’endive, avec un calme froid. Je ne suis plus Sylareen, mais Giorno Giovanna, le fils de Dio et un membre de la lignée Joestar. Pour ainsi dire invincible. Ce n’est pas une endive, même géante, qui va me faire peur !
    Je me baisse, ramassant un des brocolis carbonisés. Il est déjà mort. C’est parfait : mon stand, Gold Experience, le transforme en serpent, que j’envoie sur l’endive.



  • je regarde @Sylareen et lui dit ironiquement :" quelle sorte de monstres ? eh bien je crois que tu as ta réponse :hehe: " puis je fais face à l’endive, me plaçant entre cette abomination et la pauvre Jeannette plus terrosrisée que jamais. La chose me regarde avec de petits yeux démoniaques perchés étrangement au bout des feuilles du haut. Je ne baisse pas les yeux et la toise: " alors espèce de légume ogéméisé à part effrayer les fillettes tu as quoi comme tour dans ton sac?"



  • L’endive géante devient folle de rage face à tant de désinvolture !! Furieuse, elle tente de piétiner @heather-forever : “Cette fillette est mon déjeuner” hurle-t-elle.



  • J’observe la bataille super-héros vs légume d’un oeil médusé, et ne montre aucune intention d’y prendre part. Si c’est leur intention de mourir en sauvant cette femme, qu’il en soit ainsi !

    “Si elles meurent, elles l’auront bien cherché.”



  • Alors que la bataille fait rage et que @heather-forever est sur le point de mourir écrasée comme un moustique, Jeannette pousse des gémissements craintifs… “Maman tu me manques… snif… snurf…”



  • Je vois que mon serpent n’a eu aucun effet sur l’endive. Elle est sans doute de ceux qu’ils faut affronter au corps à corps. Après tout, ses bras sont musclés, et ses jambes aussi. On dirait un peu Jonathan Joestar, mais en endive.

    Je fonce vers l’endive, esquivant avec une facilité déconcertante ses brocolis enflammés, et l’attaque avec mon stand.
    “MUDA MUDA MUDA MUDA MUDA MUDA MUDA MUDA !!!”
    text alternatif



  • je fixe les 4 petits noirs de l’endive qui folle de rage écume et lui lance à la face : " du monde d’où je viens c’est moi qui te découpe en rondelles et t’asperge de vinaigre bien acide qui te brûle tes petits yeux en trous de pine" et hop je me sers instantanément de mon talent caché.



  • je dis à @Sylareen :" tu es sérieuse là ? tu crois pas que le moment est mal choisi pour nous faire ton cinéma ? tu veux tous nous faire tuer c’est ça ?


Log in to reply