Cinéma LGBTQ



  • @Extra a dit dans Cinéma LGBTQ :

    text alternatif

    Juan doit vite trouver un colocataire après le départ de son frère. C’est finalement Gabriel, son collègue charmant et taciturne, qui emménage. Ce qui débute comme un arrangement innocent se transforme rapidement en attraction naissante, puis en passion…


    C’est lent et intense à la fois, les scènes se suivent comme les regards, l’incertitude, les hésitations et les “et si” avant de se jeter à l’autre.

    Un drame en romance en pointillé, captivant par une très bonne restitution du désir naissant.

    Je l’ai maté sur canal.
    Au début je me suis dit que ça allait être d’une lenteur à la Hawaii mais on reste connecté aux personnages à l’évolution de leur relation.
    Alors je dois admette que pour les thèmes gay j’ai une préférence pour les courts métrages et je penses que le format dans le cas de ce film est un peu long mais reste tout à fait bon.



  • @Tatane a dit dans Cinéma LGBTQ :

    on reste connecté aux personnages à l’évolution de leur relation.

    Oui c’est tout à fait ça.



  • Tout le monde l’a vu, j’imagine, et le lien existe peut être déjà ici. Ce court métrage, « PD », fait un tabac en forme de raz de marée - 1.500.000 vues - depuis qu’il a été mis sur YouTube il y a 3 semaines. Je viens de le regarder avec méfiance, ce sujet, l’homophobie ordinaire, est tellement rabâchée et souvent sans talent mais là, je n’ai rien à dire, il y a dans ce court métrage une vraie force percutante. C’est Télérama et France Culture qui en disent le plus grand bien qui m’ont font fait le regarder, et, ma foi, je suis content de l’avoir fait car c’est bien fait.



  • @maléfique tu mates des films LGBT ?


  • Le Club des Vieux

    @Extra a dit dans Cinéma LGBTQ :

    @maléfique tu mates des films LGBT ?

    Pas spécialement, je regarde des films sans considérations de type en fait, c’est l’histoire qui me donne envie ou non !



  • @Maléfique ok, du coup t’as maté le colocataire ?


  • Le Club des Vieux

    @Extra a dit dans Cinéma LGBTQ :

    @Maléfique ok, du coup t’as maté le colocataire ?

    Nan par manque de temps ! Mais c’est dans ma to do



  • @Maléfique a dit dans Cinéma LGBTQ :

    @Extra a dit dans Cinéma LGBTQ :

    @Maléfique ok, du coup t’as maté le colocataire ?

    Nan par manque de temps ! Mais c’est dans ma to do

    Okayyy, eh ben, de surprise en surprise. 😉



  • text alternatif

    Par la voix des airs netflix

    Kang In-soo ne vit que pour la musique, et son rêve est de faire entendre ses chansons par tout le monde en touchant le plus de monde possible. Yoon Sang-y travaille dans une maison de disques et est à la recherche de talents. Ces deux jeunes hommes voient leur chemin se croiser… ainsi débute une nouvelle aventurev


    En faisant des recherches je viens de comprendre que c’était en fait des épisodes de série mis bout à bout pour en faire un film. Ceci explique mon ressenti “vieille série” et le côté pas très bon acteur des acteurs.

    Alors, j’ai trouvé que la série (pardon, le film) se conformait à tous les codes de la romance, un peu trop niais à mon goût. Et les 1h40 m’ont semblé durer le double :lecid: .

    Trop de mimique, un peu trop robotique dans l’attitude, ça manque de naturel et d’émotion, trop de longueurs et de remplissage.



  • @Extra Et chui sûr qu’il n’y a pas de scènes de cul :sleep:



  • @Hidéki a dit dans Cinéma LGBTQ :

    @Extra Et chui sûr qu’il n’y a pas de scènes de cul :sleep:

    Et pas de langues.



  • Et encore moins de langues dans le cul. :sleep:



  • text alternatif

    Un film moyen. J’ai été intrigué par la personnalité du protagoniste qui ne s’assume pas sexuellement à cause de son entourage de cas sociaux (ses potes) mais je n’ai pas aimé la dernière partie du film et au final on est frustré.



  • Je crois avoir eu la même impression, la version pour adulte m’a fait “rire”.



  • from zero to i love you

    text alternatif

    Peter, un serial lover en quête d’amour, a la fâcheuse tendance de toujours tomber sur des hommes déjà maqués… Pour ne rien simplifier, son père, navré de voir un tel fiasco, lui met la pression pour mettre de l’ordre dans sa vie sentimentale. Mais tout n’est pas si simple. Et pour cause : le dernier coup de coeur de Peter, Jack, un homme d’affaire charmant et bon parti, semble être la perle rare… Sauf qu’il est marié à une épouse dévouée et qu’il a deux enfants…


    Un film gay qui sort du lot et qui donne envie d’en découvrir d’autres.
    Déjà la photographie montre qu’il y a un certain budget, l’ensemble du casting est bon, l’histoire est intéressante et bien traitée dans son ensemble.

    J’ai passé un bon moment, vraiment.

    Dispo sur Prime.


Log in to reply