Quelle image avez vous des migrants ?



  • C’est vrai… Les migrants… quand on nous en parle ils sont une masse, une question sociologique, économique, politique, un ensemble, un groupe, une totalité sans visage…

    Mais sur le plan humain… Lui, elle, en tant qu’individus, en tant qu’êtres humains comme vous, comme moi, comment vous les voyez ?


  • Le Club des Vieux

    @britten Perso je les vois avec des visages, ayant habité près de Stalingrad, j’ai vu les camps se faire construire, puis les files interminables le matin pour manger, un vêtement, puis les fois où les stations étaient bloquées car évacuation manu militari des camps. Puis recommencer.
    Puis les voir, dans un anglais approximatif, nous demandant où était la “train station calais” et se dire que putain, faut quand même avoir une mentalité de merde pour vouloir les laisser crever dans la mer.

    Et bien qu’en ayant vécu proche d’un des plus grand camps de migrants parisiens, jamais, non jamais ne se sentir en danger.



  • @maléfique

    Et en tant qu’individus ils étaient ? Garçons ?, filles ?, jeunes ?, vieux ?, arabes ?, noirs ?, afghans ? As-tu parlé avec certains d’entre eux ? Ils rêvent de quoi ?, ils pensent quoi de la France ?, de là où ils viennent ?, de là où ils veulent aller ?


  • Le Club des Vieux

    J’en entends parler mais j’en ai jamais vu.


  • Le Club des Vieux

    @britten a dit dans Quelle image avez vous des migrants ? :

    @maléfique

    Et en tant qu’individus ils étaient ? Garçons ?, filles ?, jeunes ?, vieux ?, arabes ?, noirs ?, afghans ? As-tu parlé avec certains d’entre eux ? Ils rêvent de quoi ?, ils pensent quoi de la France ?, de là où ils viennent ?, de là où ils veulent aller ?

    text alternatif



  • Ben ce sont des gens, et moha j’aime pas les gens. Ils sont censés représenter une gêne ? Perso mon patron représente une gêne bien plus réelle que ces “migrants”. De toute façon la question des migrants n’existe que parce que les médias et les politiciens l’ont faite exister ; et franchement je mets au défi n’importe qui de me dire ce que l’arrivée d’une “vague” de migrants (on devrait appeler ça des réfugiés politiques, mais bon) a concrètement changé dans sa vie de tous les jours…


  • Team

    J’ai rencontré par mal de migrants dans un centre ouvert en Belgique, ils sont exactement pareil que nous avec pour la plupart un métier dans leur anciens pays et c’est la guerre principalement qui les fait bouger. Ils ont pas forcément une bonne vision de ce qu’est vraiment l acceuil en Europe (rien avoir avec ce que les medias véhiculent comme quoi ils bouffent les allocs etc). Et la plupart si situation normale, préférerait être chez eux avec leur famille que ici.

    Bref, je vois les migrants comme je nous vois nous, sauf qu’ils sont bien plus en survie et que ca les a poussés à fuire leur pays. Seul leur vécu les différencies de moi.



  • @prostipute a dit dans Quelle image avez vous des migrants ? :

    Ben ce sont des gens, et moha j’aime pas les gens. Ils sont censés représenter une gêne ? Perso mon patron représente une gêne bien plus réelle que ces “migrants”. De toute façon la question des migrants n’existe que parce que les médias et les politiciens l’ont faite exister ; et franchement je mets au défi n’importe qui de me dire ce que l’arrivée d’une “vague” de migrants (on devrait appeler ça des réfugiés politiques, mais bon) a concrètement changé dans sa vie de tous les jours…

    Ils n’ont rien changé dans ta vie de tous les jours parce qu’ils sont cantonnés dans des camps et parce qu’ils sont fliqués au maximum pour que tu ne les vois pas. Tu peux te permettre ce cynisme facile, parce que le ministère de l’intérieur, et parce que la police… mais par delà ce cynisme aveugle, décontracté, facile, bien nourri et confortablement bourgeois, il y a peut être des questions humaines qui se posent, non ?

    Lis « l’art de perdre » de Alice Zeniter.



  • @britten a dit dans Quelle image avez vous des migrants ? :

    @prostipute a dit dans Quelle image avez vous des migrants ? :

    Ben ce sont des gens, et moha j’aime pas les gens. Ils sont censés représenter une gêne ? Perso mon patron représente une gêne bien plus réelle que ces “migrants”. De toute façon la question des migrants n’existe que parce que les médias et les politiciens l’ont faite exister ; et franchement je mets au défi n’importe qui de me dire ce que l’arrivée d’une “vague” de migrants (on devrait appeler ça des réfugiés politiques, mais bon) a concrètement changé dans sa vie de tous les jours…

    Ils n’ont rien changé dans ta vie de tous les jours parce qu’ils sont cantonnés dans des camps et parce qu’ils sont fliqués au maximum pour que tu ne l’es vois pas. Tu peux te permettre ce cynisme facile, parce que le ministère de l’intérieur, et parce que la police… mais par delà ce cynisme aveugle, décontracté, facile, bien nourri et confortablement bourgeois, il y a peut être des questions humaines qui se posent, non ?

    Lis « l’art de perdre » de Alice Zeniter.

    On a toujours mis un point d’honneur à cacher au maximum la misère et la pauvreté, à les dissimuler aux yeux du commun. La question humaine ? Cey une question éminemment politique ! Ceux qui s’attachent au côté humain en donnant à bouffer aux migrants… ne font que soigner les symptômes d’une société rejetant les plus démunis et les plus pauvres. Le traitement de la misère doit passer par la politique ; ce pourquoi une bonne analyse/critique se doit d’être politique, et pas “humaine”.

    Tu me conseilles l’art de perdre ? je te conseille “le talon de fer” de Jack London… On est à égalité :hehe:



  • Ils sont comme nous.
    Mais quand même, ils ont une teub carrément plus petite.



  • @prostipute a dit dans Quelle image avez vous des migrants ? :

    @britten a dit dans Quelle image avez vous des migrants ? :

    @prostipute a dit dans Quelle image avez vous des migrants ? :

    Ben ce sont des gens, et moha j’aime pas les gens. Ils sont censés représenter une gêne ? Perso mon patron représente une gêne bien plus réelle que ces “migrants”. De toute façon la question des migrants n’existe que parce que les médias et les politiciens l’ont faite exister ; et franchement je mets au défi n’importe qui de me dire ce que l’arrivée d’une “vague” de migrants (on devrait appeler ça des réfugiés politiques, mais bon) a concrètement changé dans sa vie de tous les jours…

    Ils n’ont rien changé dans ta vie de tous les jours parce qu’ils sont cantonnés dans des camps et parce qu’ils sont fliqués au maximum pour que tu ne l’es vois pas. Tu peux te permettre ce cynisme facile, parce que le ministère de l’intérieur, et parce que la police… mais par delà ce cynisme aveugle, décontracté, facile, bien nourri et confortablement bourgeois, il y a peut être des questions humaines qui se posent, non ?

    Lis « l’art de perdre » de Alice Zeniter.

    On a toujours mis un point d’honneur à cacher au maximum la misère et la pauvreté, à les dissimuler aux yeux du commun. La question humaine ? Cey une question éminemment politique ! Ceux qui s’attachent au côté humain en donnant à bouffer aux migrants… ne font que soigner les symptômes d’une société rejetant les plus démunis et les plus pauvres. Le traitement de la misère doit passer par la politique ; ce pourquoi une bonne analyse/critique se doit d’être politique, et pas “humaine”.

    Tu me conseilles l’art de perdre ? je te conseille “le talon de fer” de Jack London… On est à égalité :hehe:

    La question est humaine quand la politique refuse de la considérer dans ce qu’elle a d’humain mais simplement comme un tout.



  • Difficile de les manquer : ils sont là, dans nos villes, dans nos campagnes, ils sont sur les réseaux sociaux…


  • Le Club des Vieux

    @prostipute a dit dans Quelle image avez vous des migrants ? :

    @britten a dit dans Quelle image avez vous des migrants ? :

    @prostipute a dit dans Quelle image avez vous des migrants ? :

    Ben ce sont des gens, et moha j’aime pas les gens. Ils sont censés représenter une gêne ? Perso mon patron représente une gêne bien plus réelle que ces “migrants”. De toute façon la question des migrants n’existe que parce que les médias et les politiciens l’ont faite exister ; et franchement je mets au défi n’importe qui de me dire ce que l’arrivée d’une “vague” de migrants (on devrait appeler ça des réfugiés politiques, mais bon) a concrètement changé dans sa vie de tous les jours…

    Ils n’ont rien changé dans ta vie de tous les jours parce qu’ils sont cantonnés dans des camps et parce qu’ils sont fliqués au maximum pour que tu ne l’es vois pas. Tu peux te permettre ce cynisme facile, parce que le ministère de l’intérieur, et parce que la police… mais par delà ce cynisme aveugle, décontracté, facile, bien nourri et confortablement bourgeois, il y a peut être des questions humaines qui se posent, non ?

    Lis « l’art de perdre » de Alice Zeniter.

    On a toujours mis un point d’honneur à cacher au maximum la misère et la pauvreté, à les dissimuler aux yeux du commun. La question humaine ? Cey une question éminemment politique ! Ceux qui s’attachent au côté humain en donnant à bouffer aux migrants… ne font que soigner les symptômes d’une société rejetant les plus démunis et les plus pauvres. Le traitement de la misère doit passer par la politique ; ce pourquoi une bonne analyse/critique se doit d’être politique, et pas “humaine”.

    Tu me conseilles l’art de perdre ? je te conseille “le talon de fer” de Jack London… On est à égalité :hehe:

    Je vous conseille de lire “Les cigares du pharaon” :mafia:

    Ah mince c’est pas un topic lectures? 😧


  • Banni

    Le migrant est une bonne personne, meilleur que nous sales mâles blancs hétérosexuels racistes islamophobes antisémites misogynes homophobes égoïstes saloperies de riches.
    Voilà, je sors les fouets et je prends mon pied en contritions de tous genres pour montrer que je suis un mec bien moi.

    Sinon je n’en ai presque pas vu juste quelques un aux feux de circulation qui remplacent les roumains pour dire « donne des sous, enfant malade, donne des sous ! »


  • Le Club des Vieux

    @britten a dit dans Quelle image avez vous des migrants ? :

    @maléfique

    Et en tant qu’individus ils étaient ? Garçons ?, filles ?, jeunes ?, vieux ?, arabes ?, noirs ?, afghans ? As-tu parlé avec certains d’entre eux ? Ils rêvent de quoi ?, ils pensent quoi de la France ?, de là où ils viennent ?, de là où ils veulent aller ?

    Un couple, perdu qui voulait aller à Calais, j’ai pas parlé plus que ça, je n’ai fait que voir le quotidien du camp de Stalingrad.



  • les pays qui accueillent ou rejettent les migrants aujourd’hui étaient aussi des migrants hier vers les pays des migrants d’aujourd’hui. comprendre qui peut.



  • Comme dans cette vidéo :


    c’est-à-dire comme des gens dans une situation injuste et effroyable.


  • Le Club des Vieux

    @oranginita Wow la fin est impressionnante!



  • @britten a dit dans Quelle image avez vous des migrants ? :

    C’est vrai… Les migrants… quand on nous en parle ils sont une masse, une question sociologique, économique, politique, un ensemble, un groupe, une totalité sans visage…

    Mais sur le plan humain… Lui, elle, en tant qu’individus, en tant qu’êtres humains comme vous, comme moi, comment vous les voyez ?

    Il y a les sympas, les cons, les courageux, les je m’en foutistes, les grandes gueules, les timides, les celibs, les couples , les familles, les nationalités différentes etc

    Je dois revoir mon anglais surtout


  • Admin

    @maléfique a dit dans Quelle image avez vous des migrants ? :

    Perso je les vois avec des visages, ayant habité près de Stalingrad

    Pendant une bonne minute je me suis demandé quand est-ce que tu avais pu vivre en Russie. 😅

    @jackasse a dit dans Quelle image avez vous des migrants ? :

    @britten a dit dans Quelle image avez vous des migrants ? :

    @maléfique

    Et en tant qu’individus ils étaient ? Garçons ?, filles ?, jeunes ?, vieux ?, arabes ?, noirs ?, afghans ? As-tu parlé avec certains d’entre eux ? Ils rêvent de quoi ?, ils pensent quoi de la France ?, de là où ils viennent ?, de là où ils veulent aller ?

    text alternatif

    :ahah:


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.