Onychophagie



  • ...

    Bonjour,

    Se ronger les ongles des doigts ou des orteils superficiellement ou jusqu’au sang cause anxiété, nervosité, stress & impatience, boulimie auto-cannibale, rituel vaudou et autres, retards de trains ou pannes internet/réseau tél, etc.

    Faut-il accepter ou avoir peur de l’onychophagie ? Comment la gérer ? Le regard des autres sur vos ongles rongés ? Frein à l’embauche ? Comment les dissimuler avec des extensions autocollantes ? Où cacher vos rognures d’ongles à la maison face à un/e époux/se et des enfants inquiets ?

    Seriez-vous prêts à en parler dans une émission TV diffusée en février 2018 (visage masqué et voix modifiée possibles) ?

    Vos témoignages seront les bienvenus.

    À très bientôt.

    Contact : evelyne-davant@cmakeratine.com



  • C’est pas coupe-faim aussi ?



  • Probablement. Faut demander à J.-J. Rousseau qui devait bien se les ronger, mais contacté par mail il a décliné mon invitation car il aura piscine dans le ruisseau (sic) tandis que Voltaire sera toujours par terre.



  • @beanobecher a dit dans Onychophagie :

    C’est pas coupe-faim aussi ?

    J’imagine quand tu te perforés l’intestin !!

    Je l’ai fait pendant quelques décennies.



  • Je me ronge rien de tout ça seulement les sangs parfois.



  • Nous invitons les contortionnistes qui rongent leur frein pour une autre émission en avril. Réservez votre participation !

    Contact : evelyne-davant@cmonfrein.com



  • Je ne ronge pas les ongles à proprement parlé mais les peaux autour.



  • Je mangeais mes ongles plus jeune, j’ai arrêté la première fois que je suis tombée amoureuse au lycée 😊

    En ce moment je mange mes lèvres, du coup j’ai la bouche abîmée 😞



  • Moi j’ai l’inverse, j’oublie de me couper les ongles. Ça s’appelle comment ? L’onychohectomiphobie? Du coup quelques fois j’ai la honte quand on me tend un stylo et qu’on me dit: “signez là, en bas de cette feuille”… C’est à ce moment là que je me rappelle de la petite brosse à ongle sur le rebord de l’évier, et que je suis furax de ne pas l’avoir utilisé quand je me suis lavé les mains vite fait après avoir ramassé les patates.