Coupe du monde de foot 2018 : Groupe F


  • Admin

    Voici le topic pour discuter du Groupe F de la Coupe du Monde de football 2018.
    Fiches techniques des équipes, préparation du Mondial (matchs amicaux, joueurs, etc), déroulement de la compétition, ici est l’endroit pour discuter de ces 4 équipes ! A savoir :

    :flag_de: Allemagne
    :flag_mx: Mexique
    :flag_se: Suède
    :flag_kr: Corée du Sud


    Calendrier des matches (heure francaise)

    :flag_de: Allemagne - Mexique :flag_mx:
    17 Juin, 16h @ Moscou Loujniki

    :flag_se: Suède - Corée du Sud :flag_kr:
    18 Juin, 13h @ Nijni Novgorod

    :flag_kr: Corée du Sud - Mexique :flag_mx:
    23 Juin, 16h @ Rostov

    :flag_de: Allemagne - Suède :flag_se:
    23 Juin, 19h @ Sotchi

    :flag_kr: Corée du Sud - Allemagne :flag_de:
    27 Juin, 15h @ Kazan

    :flag_mx: Mexique - Suède :flag_se:
    27 Juin, 17h @ Iekaterinbourg


  • Admin

    :flag_de: :flag_de: :flag_de: ALLEMAGNE :flag_de: :flag_de: :flag_de:

    Participation : 19e
    Meilleure performance : vainqueur en 1954, 1974, 1990 et 2014
    Précédente coupe du monde : vainqueur

    La côte moyenne pour une victoire finale : 5,4

    Classement FIFA lors du tirage au sort : 1er
    Classement ELO lors du tirage au sort : 2e


    Le parcours qualificatif
    Comme souvent en match officiel, l’Allemagne roule sur ses adversaires. 10 matches, 10 victoires, +39 de différence de buts. Ni l’Irlande du Nord, ni la République Tchèque, ni la Norvège n’ont résisté.


    L’équipe probable
    (basée sur les dernières sélections, cette liste est faite par mes soins à titre indicatif et est donc amenée à changer avant la compétition. Elle sera éditée quand définitive)

    Selectionneur
    Joachim Low :flag_de:

    Gardiens
    Manuel Neuer (Bayern Munich :flag_de:)
    Marc-Andre Ter Stegen (FC Barcelone :flag_es:)
    Bernd Leno (Bayer Leverkusen :flag_de:)

    Défenseurs
    Shkodran Mustafi (Arsenal :flag_gb:)
    Mats Hummels (Bayern Munich :flag_de:)
    Jerome Boateng (Bayern Munich :flag_de:)
    Joshua Kimmich (Bayern Munich :flag_de:)
    Niklas Sule (Bayern Munich :flag_de:)
    Marvin Plattenhardt (Hertha Berlin :flag_de:)
    Matthias Ginter (Monchengladbach :flag_de:)
    Antonio Rudiger (Chelsea :flag_gb:)

    Milieux
    Sami Khedira (Juventus Turin :flag_it:)
    Mezut Ozil (Arsenal :flag_gb:)
    Julian Draxler (Paris SG :flag_fr:)
    Toni Kroos (Real Madrid :flag_es:)
    Mario Gotze (Borussia Dortmund :flag_de:)
    Emre Can (Liverpool :flag_gb:)
    Julian Brandt (Bayer Leverkusen :flag_de:)
    Leroy Sane (Manchester City :flag_gb:)

    Attaquants
    Thomas Muller (Bayern Munich :flag_de:)
    Timo Werner (RB Leipzig :flag_de:)
    Mario Gomes (Wolfsbourg :flag_de:)
    Lars Stindl (Monchengladbach :flag_de:)


  • Admin

    :flag_mx: :flag_mx: :flag_mx: MEXIQUE :flag_mx: :flag_mx: :flag_mx:

    Participation : 16e
    Meilleure performance : quarts de finale en 1970 et 1986
    Précédente coupe du monde : 1/8 de finale (battu par les Pays-Bas)

    La côte moyenne pour une victoire finale : 58

    Classement FIFA lors du tirage au sort : 16e
    Classement ELO lors du tirage au sort : 17e


    Le parcours qualificatif
    Le Mexique est l’épouventail de la zone Concacaf et ces dernières qualifications l’ont encore une fois montré. A son entrée en lice au 3e tour, les mexicains écrasent un groupe composé du Honduras, du Canada et du Salvador (16 points sur 18 possibles), laissant seulement 2 points au Honduras, et 1 seul but encaissé. Et malgré un peu plus de résistance au tour principal (une défaite au Honduras, et 3 matches nuls), le Mexique reste dominateur et finit premier de la zone avec 21 points, soit 8 points d’avance sur le barragiste.


    L’équipe probable
    (basée sur les dernières sélections, cette liste est faite par mes soins à titre indicatif et est donc amenée à changer avant la compétition. Elle sera éditée quand définitive)

    Sélectionneur
    Juan Carlos Osorio :flag_co:

    Gardiens
    Guillermo Ochoa (Standard Liege :flag_be:)
    Jose de Jesus Corona (Cruz Azul :flag_mx:)
    Alfredo Talavera (Toluca :flag_mx:)

    Défenseurs
    Rafael Marquez (Club Atlas :flag_mx:)
    Hector Moreno (AS Roma :flag_it:)
    Miguel Layun (FC Porto :flag_pt:)
    Diego Reyes (FC Porto :flag_pt:)
    Edson Alvarez (Club America :flag_mx:)
    Hugo Ayala (Tigres UANL :flag_mx:)
    Nestor Araujo (Santos Laguna :flag_mx:)
    Carlos Salcedo (Eintracht Francfort :flag_de:)

    Milieux
    Andres Guardado (Betis Seville :flag_es:)
    Giovani Dos Santos (Los Angeles Galaxy :flag_us:)
    Hector Herrera (FC Porto :flag_pt:)
    Erick Gutierrez (Pachuca :flag_mx:)
    Javier Aquino (Tigres UANL :flag_mx:)
    Jesus Gallardo (UNAM :flag_mx:)

    Attaquants
    Carlos Vela (Real Sociedad :flag_es:)
    Hirving Lozano (PSV Eindhoven :flag_nl:)
    Javier Hernandez (West Ham :flag_gb:)
    Jesus Manuel Corona (FC Porto :flag_pt:)
    Oribe Peralta (Club America :flag_mx:)
    Raul Jimenez (Benfica :flag_pt:)


  • Admin

    :flag_se: :flag_se: :flag_se: SUEDE :flag_se: :flag_se: :flag_se:

    Participation : 12e
    Meilleure performance : finaliste en 1958
    Précédente coupe du monde : non qualifiée (première qualification depuis 2006)

    La côte moyenne pour une victoire finale : 76,9

    Classement FIFA lors du tirage au sort : 18e
    Classement ELO lors du tirage au sort : 20e


    Le parcours qualificatif
    Dans le groupe de la France, des Pays-Bas et de la Bulgarie après la retraite de Zlatan Ibrahimovic, la Suède a eu fort à faire. Lors de la phase aller, solide, elle ne s’incline que contre la France (2-1) et fait match nul contre les Pays-Bas. En Juin 2017, la roue tourne : sur une énorme erreur d’Hugo Lloris en toute fin de match, la Suède bat la France (2-1) et prend la 1ere place du groupe au goal average. Alors que la Suède a son destin entre les mains, elle chute de haut en perdant en Bulgarie et relaissant le trône à la France. Les cartons contre les petites nations par la suite (4-0 en Biélorussie, 8-0 contre le Luxembourg) permettront à la Suède de conserver un goal average très favorable, et de devancer les Pays-Bas sur la photo finish (19 points chacun). Sans la cagade de Lloris, les suédois étaient éliminés… Bref, dans la douleur, la Suède voit en barrages et un tirage douloureux qui leur désigne l’Italie. La suite est désormais bien célèbre : la Suède surprend son monde en gagnant 1-0 à l’aller, et en conservant le score au retour (0-0), créant une surprise vibrante. Après moultes péripéties, voilà donc la Suède au Mondial !


    L’équipe probable
    (basée sur les dernières sélections, cette liste est faite par mes soins à titre indicatif et est donc amenée à changer avant la compétition. Elle sera éditée quand définitive)

    Sélectionneur
    Janne Anderson :flag_se:

    Gardiens
    Robin Olsen (FC Copenhague :flag_dk:)
    Karl-Johan Johnsson (Guingamp :flag_fr:)
    Kristoffer Nordfeldt (Swansea City :flag_gb:)

    Défenseurs
    Mikael Lustig (Celtic Glasgow :flag_gb:)
    Andreas Granqvist (FC Krasnodar :flag_ru:)
    Martin Olsson (Swansea City :flag_gb:)
    Victor Lindelof (Manchester United :flag_gb:)
    Ludwig Augustinsson (Werder Breme :flag_de:)
    Felip Helander (Bologne :flag_it:)
    Emil Krafth (Bologne :flag_it:)

    Milieux
    Sebastian Larsson (Hull City :flag_gb:, D2)
    Emil Forsberg (RB Leipzig :flag_de:)
    Oscar Hiljemark (Panatinaikos :flag_gr:)
    Alexander Fransson (FC Bale :flag_ch:)
    Jimmy Durmaz (Toulouse :flag_fr:)
    Victor Claesson (FC Krasnodar :flag_ru:)
    Jakob Johansson (AEK Athenes :flag_gr:)
    Albin Ekdal (SV Hambourg :flag_de:)
    Marcus Rohden (Crotone :flag_it:)

    Attaquants
    Isaac Kiese Thelin (Waasland-Beveren :flag_be:)
    Ola Toivonen (Toulouse :flag_fr:)
    John Guidetti (Celta Vigo :flag_es:)
    Marcus Berg (Al Ain :flag_ae:)


  • Admin

    :flag_kr: :flag_kr: :flag_kr: COREE DU SUD :flag_kr: :flag_kr: :flag_kr:

    Participation : 10e
    Meilleure performance : quatrieme en 2002
    Précédente coupe du monde : 1er tour (dernier du groupe H derrière Belgique, Algérie et Russie)

    La côte moyenne pour une victoire finale : 267

    Classement FIFA lors du tirage au sort : 59e
    Classement ELO lors du tirage au sort : 37e


    Le parcours qualificatif
    Lors du deuxième tour, la Corée du Sud réalise un carton plein : 8 victoires en 8 matches et aucun but encaissé, dans un groupe comprenant le Liban, le Koweit, la Birmanie et le Laos. Pourtant, au tour principal, les coréens se font très peur et sont menacés de très près par la Syrie et l’Ouzbékistan. Incapables de gagner à l’extérieur (2 nuls et 3 défaites, dont une au Qatar), la Corée réussit la performance inverse à domicile et se qualifie sur le fil, avec 2 points d’avance sur la Syrie barragiste.


    L’équipe probable
    (basée sur les dernières sélections, cette liste est faite par mes soins à titre indicatif et est donc amenée à changer avant la compétition. Elle sera éditée quand définitive)

    Sélectionneur
    Shin Tae-Yong :flag_kr:

    Gardiens
    Kim Seung-gyu (Vissel Kobe :flag_jp:)
    Kim Jin-hyeon (Cerezo Osaka :flag_jp:)
    Cho Hyun-woo (Daegu FC :flag_kr:)

    Défenseurs
    Jang Hyun-soo (FC Tokyo :flag_jp:)
    Kim Jin-su (Jeonbuk Motors :flag_kr:)
    Kim Min-jae (Jeonbuk Motors :flag_kr:)
    Kim Young-gwon (Guangzhou Evergrande :flag_cn:)
    Kim Kee-hee (Shanghai Shenhua :flag_cn:)
    Kim Min-woo (Suwon Bluewings :flag_kr:)
    Go Yo-han (FC Seoul :flag_kr:)
    Yun Suk-young (Kashiwa Reysol :flag_jp:)

    Milieux
    Ki Sung-yueng (Swansea City :flag_gb:)
    Koo Ja-cheol (Augsbourg :flag_de:)
    Son Heung-min (Tottenham Hotspur :flag_kr:)
    Kwon Chang-hoon (Dijon :flag_fr:)
    Lee Chung-yong (Crystal Palace :flag_gb:)
    Lee Keun-ho (Gangwon FC :flag_kr:)
    Yeom Ki-hun (Suwon Bluewings :flag_kr:)
    Lee Jae-sung (Jeonbuk Motors :flag_kr:)

    Attaquants
    Ji Dong-won (Augsbourg :flag_de:)
    Lee Dong-gook (Jeonbuk Motors :flag_kr:)
    Kim Shin-wook (Jeonbuk Motors :flag_kr:)
    Hwang Hee-chan (Red Bull Salzbourg :flag_at:)


  • Team

    Donc on peut se dire que c’était le groupe de l’Italie :hihi: c’est peut être pas plus mal on aurait pu se prendre la honte cette fois contre l’Allemagne :hihi:



  • Un des meilleurs groupes sur le papier mais j’avoue m’en foutre un peu. L’Allemagne est ultra-favorite ce n’est pas une surprise. Je serais pas surpris que la Suède voie revenir son messie qui aurait tort de ne pas penser à jouer ce mondial.


  • Admin

    @honey Ou alors le sélectionneur se rend compte que ca marche mieux sans Zlatan et le laisse volontairement de coté :lol:



  • Mon prono :

    1. Allemagne
    2. Mexique
    3. Suède
    4. Corée du Sud


  • Osef toujours, une énième coupe du monde que la France ne gagnera pas !



  • je pense qu’encore une fois, elle ira en quart ou demi-final. même si elle n’a pas tout son potentiel effectif, car il y a pas mal de bon joueurs qui ne seront pas rétabli complètement d’ici là. ( il y aura pas mal de joueur remplaçant ) mais dans ces remplaçants l’Allemagne a su compter sur quelques nouveaux joueurs déjà très bon et qui évolue assez rapidement. en même temps, on n’en attendait pas moins de cette nation qui même quand elle n’est pas toujours sur le plus haut a toujours su rester une valeur sûr en matière de stabilité.



  • C’est vrai que l’Allemagne est vraiment une nation de foot particulière, les autres ont parfois des cycles moins bons, mais eux même leurs cycles moins bons sont encore redoutables.


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.